• Accueil
  • > Recherche : ul cgt douai

Résultats de votre recherche

FERMETURE DES ACCUEILS DE LA CAF DU NORD – IL FAUT EMBAUCHER !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 25 janvier 2013

CGT NORD

COMMUNIQUE DE PRESSE

_______________

FERMETURE DES ACCUEILS DE LA CAF DU NORD

Délégation de service public en DANGER !

Manifestons le 31 janvier 2013

25 janvier 2013

La Direction de la CAF du Nord a officialisé sa décision de fermeture définitive des guichets au public tous les jeudis, sauf pour l’agence de Roubaix, (alors que depuis la création de la CAF départementale, elle ne cesse de prôner une homogénéisation, une équité de traitement sur tout le territoire…) tout en déclarant que ça amènera des changements utiles pour les allocataires.

Pour les administrateurs CGT : la pilule ne passe pas !

Déjà l’année dernière, ils avaient fortement contesté la décision de fermeture ponctuelle des accueils physiques 15 jours puis une semaine du fait d’une accumulation de dossiers à traiter, conséquence de l’application de la COG (convention d’objectif et de moyen) et de la Crise avec une montée en charge de foyers touchés par le chômage.  La CGT avait été alors à l’initiative de campagnes de signatures de pétitions pour réclamer des moyens humains supplémentaires et le maintien des accueils sur les 8 sites (Maubeuge, Cambrai, Douai, Valencienne, Roubaix, Lille, Armentières, Dunkerque), elle avait alerté le Préfet.

Du point de vue de la CGT, même s’il y a un accroissement du nombre de courriers reçus, c’est depuis le début de création de la CAF unique dans le Nord, donc depuis janvier 2012, qu’il aurait fallu embaucher, former et titulariser du personnel. Et c’est en ce sens, que les administrateurs CGT au Conseil d’Administration de la CAF du Nord avaient refusé le budget de gestion, trop insuffisant, notamment en nombre d’emplois. A cet égard, la réalisation d’heures supplémentaires tout au long de l’année 2012, qui se poursuit en 2013 et le renfort régulier de techniciens d’autres CAF sont éloquents.

La Direction de la CAF répète à l’envie que  le « cœur de métier » de la CAF est de payer les prestations aux allocataires « vite et bien du premier coup » ; la CGT quant à elle, prétend qu’accueillir les allocataires, a fortiori dans un contexte de crise économique qui impacte fortement la vie des familles du Nord, génère une plus grande sollicitation des services de la CAF, fait autant partie du cœur de métier, de la mission de service public d’une CAF dont le rôle d’amortisseur social est incontestable.

En réalité, bien qu’elle tienne un discours inverse, la Direction de la CAF a des préoccupations à cent lieux du souci véritable de réponse aux besoins des allocataires et notamment des plus précaires. Tenir les engagements nationaux fixés par la COG, voilà l’essentiel ! Elle est, comme le disait l’abbé Pierre, comme ces « Hommes politiques qui ne voient la misère qu’au travers des statistiques » et nous rebat les oreilles avec des chiffres sans considérer qu’elle traite de l’Humain.

NON, la fermeture des accueils n’est pas une solution, d’ailleurs malgré la fermeture des deux premiers jeudis de l’année,  la CAF enregistrait au 17 janvier, un retard de près de 243200 pièces, record qu’elle n’a jamais atteint en 2012, même avant la fermeture de 15 jours en octobre. C’EST INACCEPTABLE, IL FAUT COMBATTRE CETTE SITUATION.

Le vrai remède est l’embauche mais depuis plusieurs années, l’Etat et la CNAF demandent à la branche famille de « rendre » des postes : 43 postes ont été officiellement supprimés sur 4 ans dans le Nord, et il est encore demandé la restitution de 40 postes alors que 80 départs sont prévus en 2013, soit un départ en retraite sur deux non remplacé.  

Le Conseil d’Administration a déjà adressé à la Ministre de la Famille un courrier dans lequel il demandait accessoirement au moins le maintien des effectifs, mais ce courrier est resté sans réponse. La seule suite efficace à donner est donc la mobilisation !

C’est pour toutes ces raisons que les administrateurs CGT de la CAF du NORD s’associent à la journée d’action « pour un service public au service des usagers » du 31 janvier 2013, pour défendre le service public de la CAF. Ils appellent les allocataires de la CAF à les rejoindre dès 14h30 –Porte de Paris à Lille  pour défiler sous le mot d’ordre : « NON aux FERMETURES des ACCUEILS des CAF : IL FAUT EMBAUCHER ! »

Les administrateurs  CGT de la CAF du Nord

Publié dans CAF, Conditions de travail, Dates A Retenir, EMPLOI, Luttes, PRECARITE, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaires »

La Caf du Nord ferme pendant 2 semaines, et après ?

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 26 octobre 2012

En novembre 2011, fusion des 8 CAF du Nord
(Dunkerque, Armentières, Roubaix, Cambrai, Douai, Maubeuge, Valenciennes et Lille)
en une seule CAF unique :

La réorganisation CAF du Nord (fin 2011)

http://www.dailymotion.com/video/xms2g3

Résultat un an après

http://www.dailymotion.com/video/xug7xf

VOIR COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CGT →   CAF DU NORD – Communiqué CGT

Publié dans CAF, Conditions de travail, Luttes, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaires »

CAF DU NORD – Communiqué CGT

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 octobre 2012

CAF DU NORD - Communiqué CGT dans CAF cgt-nord_1-116x150

Communiqué de Presse

19 octobre 2012

Pour répondre aux besoins des familles dans le Nord :
la CAF leur ferme la porte du 24 octobre au 3 novembre !
BRAVO, la départementalisation de la CAF du Nord !

 

En novembre 2011, la dissolution des 8 CAF : Armentières, Dunkerque, Lille, Maubeuge, Valenciennes, Roubaix-Tourcoing, Douai et Lille entrainait la création de la CAF du NORD. Cette restructuration appelée DEPARTEMENTALISATION ne devait avoir aucun impact sur le service rendu aux allocataires et aux partenaires (centres sociaux, ALSH…..).

Outre qu’en matière d’action sociale, au nom de l’harmonisation, certains droits ont été revus à la baisse et que des partenaires ont déjà réagi ou éprouvent des craintes quant à la pérennité du financement soit du fonctionnement de leur association, soit de l’aide éventuelle de la CAF en matière d’investissement. Force est de constater que les allocataires ne sont pas mieux lotis. La situation de traitement des dossiers et des pièces de courrier s’est dégradée depuis novembre 2011 et ce bien que le personnel ait effectué à plusieurs reprises des heures supplémentaires soit obligatoires, soit sur la base du volontariat, et bien que les accueils aient été fermés plusieurs jours.

Seuls les 2 administrateurs CGT au conseil d’administration (2 sur 24 membres) ont voté contre le budget de gestion administrative de l’année 2012, qui prévoit les moyens en personnel et en fonctionnement de la caisse, notamment parce qu’ils estimaient que le personnel était en nombre insuffisant. Aujourd’hui, malgré le renfort de 20 agents des autres CAF de France de mi-septembre à fin octobre 2012, la situation est catastrophique : 200 000 pièces en solde à traiter soit une moyenne de 11 jours de retard (antériorité d’un mois pour les plus anciennes pièces). Et la Direction vient de décider de la fermeture d’au moins 15 jours consécutifs des accueils et des permanences, à compter du mercredi 24 octobre, et cela en ne prévenant les allocataires que ce vendredi 19 octobre.

Le pire est que la situation va encore s’aggraver à la fin de l’année, avec la période des vacances de Noël, au moment où statistiquement la CAF attend un afflux de courrier comme comme tous les ans à cette époque, et encore plus au 1er trimestre, période de forte activité du fait du renouvellement des droits au 1er janvier.

Malgré cela, la future convention d’objectif et de gestion (COG) signé pour 4 ans (2013/2016) entre la Caisse Nationale d’Allocations Familiales et l’ État prévoit encore de diminuer les effectifs des CAF (moins 40 agents en 2013 pour la CAF du Nord, moins 43 dans la précédente COG qui se termine fin 2012), alors que la crise économique fait monter la précarité et la pauvreté dans un département comme le notre déjà fortement déshérité.

La Ministre de la Famille peut bien déclarer (en CA de la CNAF de septembre 2012) que malgré un contexte de crispation budgétaire, de budgets contraints pour la branche famille, aussi il faudra intensifier l’effort public dans des domaines prioritaires, et de citer l’appréhension des dossiers des allocataires les plus vulnérables dans leur globalité, afin de favoriser l’accès aux droits et un meilleur accompagnement social et donc assurer aux agents des CAF les meilleures conditions de travail possibles. Elle ne parle que de rénovation et de sécurisation des bâtiments. Ce discours est très ambigu, c’est de personnel supplémentaire dont les CAF ont besoin pour améliorer la qualité de service rendu aux allocataires, mais à moyens constants, voire en régression, elles n’y arriveront pas et ce n’est pas en leur fermant les portes que les CAF pourront mieux accompagner les allocataires.

Les administrateurs et conseillers territoriaux CGT de la CAF de NORD

Publié dans CAF, Chômage, Conditions de travail, Luttes, Services publics | Pas de Commentaires »

Saisine des juridictions civiles – Taxe 35 euro

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 septembre 2012

Saisine des juridictions civiles - Taxe 35 euro dans Actions_locales cgt-ul-maubeugeetenvirons41-204x300-

L’Union locale Maubeuge et environs a adressé un courrier
pour relancer l’exigence de l’abrogation de la taxe de 35€ imposée aux justiciables
par le gouvernement Sarkozy lorsqu’ils saisissent une juridiction civile,
dont entr’autres les Prud’hommes et la cour d’Appel.

 A ce jour, le nouveau pouvoir maintient cette disposition scandaleuse qui a pour but de dissuader les salariés d’agir en justice pour défendre leurs droits.

Ce courrier rédigé en  accord avec l’Union locale CGT Maubeuge et Environs, l’Union locale CGT Aulnoye-Aymeries, l’Union locale Fourmies, les Conseillers prud’homaux CGT Avesnes-sur-Helpe, les Défenseurs syndicaux CGT,

a été adressé à :
- Président de la République
- 1er ministre + ministres de la Justice, du travail, de l’économie et des finances,
- Présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat
- Présidents de groupes politiques de gauche au sénat et à l’Assemblée
- Députés de l’arrondissement (2)
- Sénateurs du département (2)
- Défenseur des Droits
et en copie pour info :
- Président de la Cour d’Appel de Douai
- Président du CPH d’Avesnes
- Presse locale

Publié dans Actions_locales, Fiscalité, Justice, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES | Pas de Commentaires »

Commandes et production en baisse : Renault Douai fermée presque tout octobre

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 13 septembre 2012

Info UL CGT Béthune

Commandes et production en baisse : Renault Douai fermée presque tout octobre

La Voix Du Nord, Publié le 13/09/2012
| AUTOMOBILE | Le directeur de Renault Douai a annoncé en comité d’établissement extraordinaire que l’usine serait fermée une grande partie du mois d’octobre, quinze jours, voire dix-neuf jours, pour ajuster le niveau de commandes à la production de l’usine et écouler les stocks.

Publié dans Luttes, METALLURGIE, PRESSE | Pas de Commentaires »

CGT – Assistantes familiales

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 13 juin 2012

DANS LA PRESSE

LA VOIX DU NORD

Région – Maubeuge et ses environs

Assistantes familiales :

quand celles qui aident les enfants privés de famille ont besoin d’aide

Publié le 07/06/2012

Elles étaient une quinzaine, mardi, réunies par la CGT à l’ancien collège Vauban. Après Cambrai et Douai, Maubeuge a assisté au douloureux problème des assistantes familiales, celles qui prennent le relais de la Justice lorsqu’elle a retiré un enfant de sa famille. Explications avec Martine Vis.

Marguerite-Marie Machut et Martine Vis, de la CGT, mardi après-midi à l'ancien collège Vauban.
Marguerite-Marie Machut et Martine Vis, de la CGT, mardi après-midi à l’ancien collège Vauban.

 ♦  Qui sont ces assistants ?

CGT - Assistantes familiales dans Actions_locales empty« Ce sont des personnes salariées par le conseil général pour accueillir au sein de leur famille des enfants qui sont confiés au service de l’aide à l’enfance, en grande majorité sur décision de justice. On est à peu près 320 dans l’Avesnois, pour approximativement 800 enfants, avec une moyenne de deux-trois enfants par famille. Les enfants sont âgés de zéro à 21 ans. Nous demandons qu’il y ait une cohérence au niveau des accueils, mais elle n’est pas toujours recherchée. Bien souvent, on confie un enfant là où il y a une place de libre, sans chercher plus. »

Publié dans Actions_locales, Actions_régionales, Conditions de travail, Formations, Luttes, PRESSE | Pas de Commentaires »

SANTE – AMIANTE – AKERS

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 15 mai 2012

DANS LA PRESSE

Actualité Maubeuge

La CGT d’AKERS

ne veut pas que le dossier amiante ne soit que poussière

lundi 14.05.2012, 05:02 – La Voix du Nord

 Jacques Thurette, délégué syndical CGT, veut croire qu'AKERS peut obtenir son classement en site amiante. Jacques Thurette, délégué syndical CGT, veut croire qu’AKERS peut obtenir son classement en site amiante.

|  ON EN PARLE |

Le syndicat CGT Akers, société de Berlaimont spécialisée dans la fabrication de cylindres de laminoirs, a perdu une bataille mais pas son combat. Mercredi, son délégué syndical Jacques Thurette a informé les salariés du rejet par le tribunal administratif d’annuler la décision refusant d’inscrire leur établissement sur la liste de ceux ouvrant droit à l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante (ACAATA). La CGT a jusqu’au 4 juin pour faire appel devant la cour administrative d’appel de Douai. Et c’est bien son intention. PAR GÉRALDINE BEYS

 

gbeys@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »

SANTE - AMIANTE - AKERS dans Actions_locales empty

Autant le dire la CGT AKERS et la direction régionale du travail n’ont pas la même appréciation de la situation. Cette dernière retient pour les salariés berlaimontois seulement 4% d’activité de calorifugeage à l’amiante par rapport à l’activité globale de l’établissement. C’est insuffisant pour classer cette usine en site amiante et permettre ainsi aux salariés de partir en retraite anticipée pour compenser une réduction possible de leur espérance de vie.

Pour motiver son désaccord, la direction régionale du travail table sur 16 781 heures par an sur un total de 414 000 heures consacrées aux opérations de calorifugeage à l’amiante et ce, sur la période de 1992 à 1995 pour un effectif de 230 salariés. Une analyse biaisée selon Jacques Thurette. « Dans les années 80, on a été plus de 600 ici. Il y avait plus encore de manipulations d’amiante ». Des salariés se souviennent des poussières d’amiante ramassées… à la pelle. Ceux d’Akers ont donc bien été exposés au risque amiante. Du moins est-ce l’avis de Jacques Thurette. Et d’autres aussi. Le syndicaliste s’appuie sur les exemples de deux fonderies, l’une à Saint-Dizier, l’autre à Alès pour justifier tout l’intérêt qu’il y a à continuer le bras de fer opposant la CGT à la direction du travail. Ces deux fonderies, après plusieurs années, ont été classées site amiante. Serge Vasseur, de l’Association locale de défense des victimes de l’amiante (l’ALDEVA), va dans le même sens. Il est monté à Lille le 21 mars avec des salariés d’Akers pour défendre le dossier berlaimontois, confié à l’avocat Me François Lafforgue.

Gagner dans cette affaire, ce serait d’office permettre aux salariés de partir plus tôt que l’âge légal de la retraite. Un an de départ anticipé pour trois ans d’exposition à l’amiante. Autrement dit, quinze ans de travail c’est cinq ans de moins à faire et un départ avec 65 % de sa rémunération brute. Ce n’est pas rien. « On va laisser passer les législatives et on ira voir les politiques ».

Jacques Thurette veut croire qu’avec un autre gouvernement, le dossier aboutisse cette fois favorablement. Et puis, ce dossier, il faut l’étoffer plus encore. « Il faut aller chercher tous les intérimaires et aussi les personnes d’autres entreprises qui sont intervenues sur le site, comme lors de la réparation des fours. Elles aussi ont été exposées. Il faut voir avec l’inspecteur du travail si le calcul qui a été fait peut être revu » dit Serge Vasseur. Cette nouvelle bataille, les salariés d’Akers la mèneront sans Jacques Thurette. « C’est ma dernière réunion d’information. Je sors de l’effectif en juin. Syndicalement, j’ai fait tout ce que j’ai pu. Maintenant, c’est à vous de continuer ».

Jacques Thurette suivra de plus loin désormais l’évolution du dossier Akers.

Publié dans Actions_locales, Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes, METALLURGIE, PRESSE, Santé | Pas de Commentaires »

1er mai 2012 à Maubeuge et dans le 59

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 2 mai 2012

1er mai 2012 à Maubeuge et dans le 59 CGT-UL-DE-MAUBEUGE-ET-ENVIRONS1-204x300

1er mai 2012
Album : 1er mai 2012
à Maubeuge
29 images
Voir l'album

____________

PRÈS DE 10 000 manifestants dans le 59

ARMENTIERES 150 manifestants
AULNOYE-AYMERIES 450 manifestants
CAMBRAI – MASNIERES 220 manifestants et 100 manifestants
DENAIN
130 manifestants
DOUAI 800 manifestants
SAINT-POL/MER – DUNKERQUE 1800 manifestants
FOURMIES
 200 manifestants
LILLE 4500 manifestants
MAUBEUGE 250 manifestants
TOURCOING 400 manifestants
SECLIN 200 manifestants
VALENCIENNES 450 manifestants

____________

Pour l’UL CGT Maubeuge et environs
Bruno VASSEUR

DEC

-

Joli mois de Mai… journée internationale des travailleurs… Ainsi l’histoire sociale se rappelle !… Le 1er mai 1886 à Chicago, aux États-Unis des ouvriers se rassemblent à l’usine Mc Cormick pour revendiquer et imposer ainsi la journée de huit heures de travail quotidien, de meilleures conditions de vie pour lesquelles une grève générale mobilisant 340 000 travailleurs avait été lancée. Deux jours plus tard, les policiers tuent trois grévistes, []ce qui déclenche des émeutes qui font plusieurs morts. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police. Trois syndicalistes anarchistes sont jugés et condamnés à la prison à perpétuité. Cinq autres sont pendus le 11 novembre 1886 malgré des preuves incertaines (ils seront réhabilités plusieurs années après)….

Après la révolution de Chicago, le 1er mai sert désormais de référence à la IIe Internationale socialiste pour la fête des travailleurs européens.

…Le 1er mai 1891, à Fourmies, une petite ville du Nord dela France, la manifestation rituelle tourne au drame. La troupe équipée des nouveaux fusils Lebel et Chassepot tire à bout portant sur la foule pacifique des ouvriers. Elle fait dix morts dont 8 de moins de 21 ans. L’une des victimes, l’ouvrière Marie Blondeau, habillée de blanc et les bras couverts de fleurs, devient le symbole de cette journée…. C’EST NOS SŒURS ET NOS FRÈRES QU’ON ASSASSINE !

Depuis votre 1er mai férié, payé, chômé, s’est toujours enraciné dans la lutte des salariés et renouvelle le caractère revendicatif et international du 1er Mai.

N’est-il pas ce jour aussi patriotique ?

Lire la suite… »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

CAFs du 59

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 25 février 2012

DANS LA PRESSE

CONFLIT SOCIAL

Départementalisation des Caf : un chantier toujours en cours

Publié le vendredi 24 février 2012 à 06h00 – ÉMILE RABATÉ > lille@nordeclair.fr

Réunis à Lille, conseillers territoriaux et représentants du personnel CGT ont lancé une pétition pour «le maintien d'une aide sociale efficace». Réunis à Lille, conseillers territoriaux et représentants du personnel CGT ont lancé une pétition pour «le maintien d’une aide sociale efficace».

La Caisse d’allocations familiales (Caf) du Nord fête ses trois mois d’existence. Tandis que la CGT s’alarme des dysfonctionnements, la direction se veut plus optimiste. État des lieux.


Le 24 novembre dernier, les huit Caf du département du Nord (Armentières, Cambrai, Douai, Dunkerque, Lille, Maubeuge, Roubaix et Valenciennes) fusionnaient pour ne plus faire qu’une seule. Si Daniel Forafo, directeur général de la Caf du Nord, affirme sa « volonté » que les 520 000 allocataires du département « ne fassent pas les frais » de la réforme et que l’opération soit « complètement transparente pour les usagers », Isabelle Lerat, secrétaire générale CGT des personnels de la Caf du Nord, dénonce la « méthode Coué » des administrateurs « qui disent que tout va bien ».

LIRE LA SUITE

_____________________________

LA CAF DE LYON DANS LA TOURMENTE  fichier pdf comm de presse_économie la caf de lyon

_____________________________

Publié dans CAF, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaires »

Manifestations – 13 décembre 2011 – Nord

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 14 décembre 2011

cgt59.jpg

Les salariés n’ont pas changé d’avis…

Ils ne veulent toujours pas payer pour une crise dont ils ne sont pas responsables !!

La journée d’action interprofessionnelle du 13 décembre a porté fortement l’exigence d’une autre répartition des richesses !!

 

La journée d’action du 13 décembre s’est déclinée sur tout le département en rassemblements et manifestations locales à l’appel de la CGT ou unitaires… et une manifestation départementale a été organisée à l’appel de la CGT.

Le 13 décembre, ce sont une trentaine d’appels à la grève qui ont été recensés.

Durant la première quinzaine de décembre, ce sont près de 25 initiatives de déploiement qui ont été organisées dans le département, permettant la diffusion massive des analyses de la CGT en lien avec les exigences qu’elle porte pour sortir de la crise.

Plusieurs rassemblements et manifestations locales… et une manifestation départementale ont marqué cette journée nationale d’action :

  • ARMENTIERES
    Rassemblement à l’appel de la CGT = 70 participants

  • DOUAI
    Rassemblement devant la sous-Préfecture à l’appel de la CGT rejointe par la CFDT = une centaine de participants dont 90 % CGT.
    Une délégation a été reçue.

  • DUNKERQUE
    Rassemblement à l’appel de la CGT = 150 participants dont 98 % CGT.

  • LILLE
    Rassemblement devant la CPAM à l’appel de la CGT, CFDT, Solidaires, UNSA = une centaine de participants dont 50 % CGT. Environ 4000 tracts ont été diffusés.
    Présence de la presse locale.

  • MAUBEUGE (UL de Maubeuge et Aulnoye-Aymeries)
    Manifestation en cortège de voitures puis rassemblement devant la sous-Préfecture à Avesnes sur Helpe, à l’appel de la CGT = une centaine de participants.
    A chaque arrêt du cortège (Cpam, Caf, Chambre patronale, Pôle emploi….), une motion a été déposée et des tracts diffusés.
    Présence de la presse locale.

  • VALENCIENNES (UL d’ONNAING)
    Rassemblement devant la sous-Préfecture et dépôt de pétitions signées.
    Une cinquantaine de participants à l’appel de l’Union locale d’Onnaing.

  • MANIFESTATION DEPARTEMENTALE
    La manifestation départementale à Lille à l’appel de la CGT, a rassemblé 600 participants dont une quarantaine de personnes derrière la banderole des Sans papiers.

Soit au total, près de 1200 manifestants sur le département.

Dans le Pas-de-Calais, 3 manifestations (Boulogne, Calais, Lens)
ont rassemblé au total 800 personnes.

Publié dans Actions_locales, Actions_régionales, Dates A Retenir, PRECARITE | Pas de Commentaires »

1234
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo