• Accueil
  • > Recherche : tribunal avesnes helpe

Résultats de votre recherche

Justice – Licenciements

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 10 mars 2011

ADAJ

L’association départementale d’accompagnement du justiciable (ADAJ) du Nord a été placée en liquidation judiciaire vendredi, l’État étant incapable de régler sa dette à l’association depuis un an. 

30 salariés, répartis entre Lille, Dunkerque et Avesnes-sur-Helpe seront licenciés dans un mois 

_________________________________

La Voix du Nord – 9 mars 2011

L’Association départementale d’accompagnement du justiciable (ADAJ) va bientôt baisser le rideau

 lassociationdepartementaledaccompag9935611.jpg

Le justiciable va prochainement trouver closes les portes de la structure avesnoise, située rue Jean-Paul Chabloz.

|  ON EN PARLE |

L’État étant incapable de payer sa dette à l’association depuis un an,

l’Association départementale d’accompagnement du justiciable (ADAJ) a été placée vendredi en liquidation judiciaire. « Nos trente salariés, répartis entre Lille, Dunkerque et Avesnes-sur-Helpe seront licenciés dans un mois » prévient Frédéric Deleporte. Dans la cité sous-préfecture, ce sont dix équivalents temps plein qui sont concernés et « la structure avesnoise est foutue » déplore le président.

Bien évidemment, « des pourparlers ont été entrepris avec des associations amies mais il est encore trop tôt pour en parler » ajoute Frédéric Deleporte. « Certaines missions que les gens assurent seront reprises, mais sous quelle forme… » se demande-t-il.

« Des initiatives ont été prises mais ensuite l’État ne paye pas » constate amèrement le président. Il y a un peu plus d’un an, le 4 janvier 2010, s’ouvrait dans l’enceinte du palais de justice d’Avesnes, avec l’aide de l’ADAJ, un bureau d’aide aux victimes d’infractions pénales (BAVI). « Nous avons la volonté de développer encore ce service en le complétant avec un psychologue et une nouveau juriste » avait alors expliqué la directrice générale de l’ADAJ, partenaire associatif, Samicha Bouchahdane qui avait parlé d’« une prise en charge plus rapide des victimes ». Qu’en sera-t-il demain ?

Il faut reconnaître que l’association travaillait « main dans la main » avec la juridiction. Président et procureur sont d’ailleurs les premiers désolés de cette situation. « Ils nous missionnaient autant qu’ils le pouvaient et il existait une vraie habitude de travailler ensemble » souligne l’intéressé. Point positif du côté de Fourmies, « la structure marche très bien, elle est à l’équilibre et correspond parfaitement aux besoins. Elle devrait être reprise. » D’autres initiatives devaient être lancées. « On s’apprêtait dans votre ressort à faire le suivi d’un public de condamnés mais cela ne se fera pas, l’Etat n’est plus capable de le faire » regrette Frédéric Deleporte.

La situation est donc préoccupante, d’autant que la structure avesnoise avait vu ses sollicitations augmenter de moitié entre 2008 et 2009. Elle disposait d’un « référent-victime » à la maison de justice maubeugeoise qui effectuait les permanences au tribunal. •

J.-M.

___

RMC.fr - 9 mars 2011
Une association de suivi judiciaire liquidée dans le Nord
Une association du nord de la France chargée de mener des enquêtes sociales et des suivis judiciaires pour le ministère de la Justice a été placée en liquidation et contrainte de licencier ses 30 salariés [...]
Suite de l’article.

    

Publié dans Justice | Pas de Commentaires »

Justice – Manifestations

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 12 février 2011

jeudi 10.02.2011, 05:17 – La Voix du Nord

Aujourd’hui, les magistrats du tribunal d’Avesnes-sur-Helpe battront le pavé à Lille

jeudi 10.02.2011, 05:17 – La Voix du Nord

Hier, le président du tribunal Claude Czech
a lu la motion de solidarité avec les magistrats nantais.

aujourdhuilesmagistratsdutribunal9398291.jpg|  MOBILISATION |

Comme annoncé dans la motion rédigée par l’assemblée générale des magistrats du tribunal …

de grande instance, lundi (notre édition de mardi), les affaires « non urgentes » ont été renvoyées, hier, en début d’audience correctionnelle. Les onze dossiers programmés initialement ont donc été reportés à des dates ultérieures seules deux comparutions immédiates ont été traitées au cours de l’après-midi. Mais avant de se pencher sur ces dossiers, les magistrats avesnois, réunis dans la grande salle d’audience, ont assisté à la (deuxième) lecture publique de la motion par le président du tribunal Claude Czech. De nouveau, une minute de silence a été observée en mémoire de Laëtitia Perrais.

Les juges d’Avesnes seront sans aucun doute nombreux à Lille aujourd’hui pour exprimer leur colère et leur indignation suite à la (énième) mise en cause de l’appareil judiciaire par Nicolas Sarkozy.

« Légitime défense »

Le procureur de la République Bernard Beffy, qui souscrit pleinement à cette motion « musclée », n’exclut pas une participation à la manifestation. Un procureur peut-il battre le pavé ? « Oui, bien sûr, nous sommes des citoyens comme les autres, des hommes et de femmes libres. Si j’y vais, c’est en tant que magistrat », précise le procureur. « Nous sommes assujettis au devoir de réserve, comme les autres magistrats d’ailleurs, mais aujourd’hui, on est en état de légitime défense », estime M. Beffy.

Au nom de l’ensemble des avocats du barreau d’Avesnes-sur-Helpe, le bâtonnier Patrick Duval exprime lui aussi « (sa) solidarité avec le mouvement des magistrats. » « On est forcément concerné par cette affaire et entièrement d’accord avec la motion votée par les juges avesnois lundi », résume-t-il. Mais les avocats d’Avesnes ne manifesteront pas à Lille aujourd’hui puisque « seules les affaires non urgentes sont renvoyées… », rappelle le bâtonnier.

Pour l’instant, aucune date n’a été fixée pour une nouvelle assemblée générale extraordinaire des magistrats d’Avesnes. Le mouvement voté en début de semaine se termine ce soir et les audiences devraient donc reprendre « normalement » demain matin. •

RUFUS DE RIDDER

Publié dans Justice, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES | Pas de Commentaires »

Elections du personnel – Litige

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 30 novembre 2010

      

!


Litige entre la direction de Bocahut et la CGT concernant les élections du personnel.

Une Audience du Tribunal d’Avesnes est fixé au jeudi 9 décembre 2010 à 11h00.

Nous vous demandons d’envoyer de larges délégations

Le bureau de l’UL d’Aulnoye-Aymeries

_____________

Dans le cadre des élections professionnelles, le syndicat CGT BOCAHUT à Avesnes sur Helpe conteste la nomination du secrétaire du Comité d’Entreprise (liste F.O.).
Les 3 camarades CGT élus titulaires assignent leur entreprise au T.G.I. d’Avesnes sur Helpe. 

L’Union Départementale CGT du Nord appelle tous les syndicats à participer nombreux au rassemblement 

LE JEUDI 9 DECEMBRE 2010 DES 11 HEURES AU T.G.I. d’AVESNES SUR HELPE 

Pour l’Espace Revendicatif 
Christelle CARDON 
Responsable L.D.A.J  

_______________ 

Voir aussi → Soutien aux militants de Bocahut

   

Publié dans Actions_locales, Dates A Retenir, Elections professionnelles | 1 Commentaire »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo