• Accueil
  • > Recherche : permanence députés maubeuge

Résultats de votre recherche

Christine marin s’entête, tous à sa permanence le 7 septembre

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 juillet 2010

Posté par Cgt Action sociale Sambre Avesnois le 20 juillet 2010

Madame la députée ne veut pas rencontrer les salariés en lutte et s’entête à vouloir voter une réforme nuisible à leur santé, à l’emploi etc…

Par trois fois elle était absente de sa permanence,.. pourtant elle est classée dans la VDN dans la liste des députés les moins présents à l’assemblée nationale.

Il semblerait que nos rassemblements devant sa permanence la poussent à se rendre dans la capitale. Peut-être pour échapper à la colère des salariés à moins que ce ne soit à la demande de ses amis du MEDEF (sic)… Elle veut bien nous rencontrer en catimini pour nous dire qu’elle se pliera à la volonté du capital.

En 2003, la négociation sur les retraites par François Chéréque a conduit à des pertes de revenus importantes pour les salariés et Madame voudrait bien recommencer…

Pour nous c’est NON !

Nous vous donnons donc Rendez-vous dans la Lutte devant la permanence de notre chère Députée qui semble avoir oublié que c’est par le peuple qu’elle est élue et pas par les amis de Laurence Parisot !

A bon entendeur salut !

aujourdhuilacgtneserapasdansle559922.jpgmaubeuge@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »    

Article de la VDN

Aujourd’hui, la CGT ne sera pas dans le bureau du député Christine Marin

mardi 20.07.2010, 05:07La Voix du Nord

 Mardi dernier, une intersyndicale s’était rendu dans les locaux de la députée, Christine Marin.

|  ON EN PARLE |

Ce matin, seul des représentants de la CFDT seront reçus par Christine Marin. Dimanche, par le biais d’un courrier électronique, la CGT a finalement refusé la rencontre proposée mardi dernier par la députée de la 23e circonscription pour évoquer la réforme des retraites.

PAR NATHALIE WAROUX

Mardi dernier, une intersyndicale avait pris possession de la permanence du député, Christine Marin, pour évoquer la réforme des retraites.

Devant l’absence de celle-ci (retenue à l’Assemblée nationale), son attaché parlementaire avait réussi à « négocier » avec tous les représentants syndicaux un nouveau rendez-vous… prévu aujourd’hui, mardi. Seulement voilà, dimanche par le biais d’une lettre ouverte envoyée via l’Internet, la CGT a fait savoir qu’elle n’honorerait pas le rendez-vous. « Nous avions déjà évoqué ce jour-là (ndlr : mardi dernier) que cela ne nous intéressait pas », plaidait hier le représentant syndical CGT, Fabrice Preux, nous préférons la rencontrer lors des journées de lutte contre la réforme, comme celle du 7 septembre ». Pour l’heure, l’homme estime qu’il n’est plus temps de discuter ou de négocier mais de passer à l’action, aussi « exige-t-il » de la députée qu’elle se « conforme à la position de la population Sambre-Avesnoise, qui est hostile à cette réforme, en votant non ! »

« Ce n’est pas une manière de discuter »

Voilà qui est bien mal connaître Christine Marin dont la réaction ne s’est pas fait attendre. « Je ne suis pas à la botte du syndicat CGT , expliquait-elle hier, je vais voter cette loi, car si l’on veut sauvegarder les retraites on doit faire quelque chose.

 » « Ce n’est pas une manière de discuter, surenchérit la députée, choquée par la teneur du courrier reçu, je ne marche pas à coup de réélection », explique-t-elle en réponse à la menace de la CGT formulée de la sorte : « Si vous votez en faveur de cette loi, nous ferons tout pour que vous puissiez bénéficier d’une retraite anticipée en 2012… » Et pas question pour elle non plus de rencontrer la CGT le 7 septembre, comme demandée par l’organisation syndicale, à l’occasion d’une manifestation prévue devant sa permanence. •

Publié dans Actions_locales, Luttes | 1 Commentaire »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo