• Accueil
  • > Recherche : conseiller salarié cgt maubeuge

Résultats de votre recherche

Saisine des juridictions civiles – Taxe 35 euro

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 septembre 2012

Saisine des juridictions civiles - Taxe 35 euro dans Actions_locales cgt-ul-maubeugeetenvirons41-204x300-

L’Union locale Maubeuge et environs a adressé un courrier
pour relancer l’exigence de l’abrogation de la taxe de 35€ imposée aux justiciables
par le gouvernement Sarkozy lorsqu’ils saisissent une juridiction civile,
dont entr’autres les Prud’hommes et la cour d’Appel.

 A ce jour, le nouveau pouvoir maintient cette disposition scandaleuse qui a pour but de dissuader les salariés d’agir en justice pour défendre leurs droits.

Ce courrier rédigé en  accord avec l’Union locale CGT Maubeuge et Environs, l’Union locale CGT Aulnoye-Aymeries, l’Union locale Fourmies, les Conseillers prud’homaux CGT Avesnes-sur-Helpe, les Défenseurs syndicaux CGT,

a été adressé à :
- Président de la République
- 1er ministre + ministres de la Justice, du travail, de l’économie et des finances,
- Présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat
- Présidents de groupes politiques de gauche au sénat et à l’Assemblée
- Députés de l’arrondissement (2)
- Sénateurs du département (2)
- Défenseur des Droits
et en copie pour info :
- Président de la Cour d’Appel de Douai
- Président du CPH d’Avesnes
- Presse locale

Publié dans Actions_locales, Fiscalité, Justice, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES | Pas de Commentaires »

CGT – Assistantes familiales

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 13 juin 2012

DANS LA PRESSE

LA VOIX DU NORD

Région – Maubeuge et ses environs

Assistantes familiales :

quand celles qui aident les enfants privés de famille ont besoin d’aide

Publié le 07/06/2012

Elles étaient une quinzaine, mardi, réunies par la CGT à l’ancien collège Vauban. Après Cambrai et Douai, Maubeuge a assisté au douloureux problème des assistantes familiales, celles qui prennent le relais de la Justice lorsqu’elle a retiré un enfant de sa famille. Explications avec Martine Vis.

Marguerite-Marie Machut et Martine Vis, de la CGT, mardi après-midi à l'ancien collège Vauban.
Marguerite-Marie Machut et Martine Vis, de la CGT, mardi après-midi à l’ancien collège Vauban.

 ♦  Qui sont ces assistants ?

CGT - Assistantes familiales dans Actions_locales empty« Ce sont des personnes salariées par le conseil général pour accueillir au sein de leur famille des enfants qui sont confiés au service de l’aide à l’enfance, en grande majorité sur décision de justice. On est à peu près 320 dans l’Avesnois, pour approximativement 800 enfants, avec une moyenne de deux-trois enfants par famille. Les enfants sont âgés de zéro à 21 ans. Nous demandons qu’il y ait une cohérence au niveau des accueils, mais elle n’est pas toujours recherchée. Bien souvent, on confie un enfant là où il y a une place de libre, sans chercher plus. »

Publié dans Actions_locales, Actions_régionales, Conditions de travail, Formations, Luttes, PRESSE | Pas de Commentaires »

CAFs 59

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 3 mars 2012

CAFs 59 dans CAF la-cgt-nord-300x60

 

CAF Roubaix, la CGT se mobilise contre la départementalisation des CAF,

la baisse des prestations,les conditions de travail des salariés et d’accueil des allocataires…

Dans le cadre des combats engagés fin 2011 contre le projet de fusion des huit caisses d’allocations familiales que compte le Nord, l’union locale CGT de Roubaix et Tourcoing , les conseillers…

Pour lire la suite cliquez ici

Publié dans CAF, Conditions de travail, Luttes, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaires »

Autonomie – Pouvoir d’achat

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 4 novembre 2011

motion.jpg

 

Le 6 octobre 2011, les retraités ont manifesté massivement. Nationalement à Paris et localement sur tout le territoire à l’appel de leurs organisations syndicales nationales de retraités, UCR-CFDT, UNAR CFTC, UCR-CGT, FGR-FP, UNSA Retraités  et encore plus largement dans le Nord et le Pas-de Calais  avec la CFDT, CFTC, CGT, FGR-FP, FSU, SOLIDAIRES, UNSA.

Appuyés par 110 manifestations unitaires organisées dans les territoires, les retraités défendaient :

La prise en charge de l’aide à l’autonomie par :

  • une prestation universelle de compensation de la perte d’autonomie quel que soit l’âge ou le handicap
  • la prise en charge par la solidarité nationale, dans le cadre de la Sécurité sociale

Leur pouvoir d’achat par :

  • une augmentation significative des retraites, en particulier pour les basses retraites
  • un minimum de pension au niveau du SMIC
  • une nouvelle modalité d’indexation

Elles condamnent le gouvernement qui renvoie aux calendes grecques une réforme de la prise en charge de la perte d’autonomie promise par le Président de la République en 2007 et 2011 laissant les familles face au reste à charge qui ne cesse de s’accroître.

A la dégradation de la situation des retraités, pensions, pouvoir d’achat, santé, autonomie, vont s’ajouter les effets du pacte européen d’austérité (pacte Euros +) mis en place par le Conseil européen pour faire face à la crise économique, politique et sociale actuelle.
Ce pacte, refusé par l’ensemble des organisations syndicales européennes de la Confédération Européenne des Syndicats, fait peser de nouvelles menaces sur la retraite et la protection sociale, dénonce une trop grande protection de l’emploi en France, prône une modération du salaire minimum, dessinant une nouvelle dégradation de la situation des salariés et des retraités déclinée au travers du plan anti-déficit annoncé par le Premier Ministre le 24 Août.

Les retraités qui représentent l’un des moteurs du développement économique et de la société, refusent d’être encore aujourd’hui uniquement considérés comme un coût et de plus, sanctionnés sur la possibilité d’accès aux soins et dans leur droit à pouvoir vivre leur retraite dans de bonnes conditions. 

Les retraités, comme tous les citoyens, attendent du gouvernement des  décisions   justes   et équitables et rejettent tout impôt sur la santé au même titre que les organisations syndicales nationales de salariés, CFE-CGC, CFDT, CFTC, CGT, Force Ouvrière, FSU, UNSA et la Mutualité Française qui appellent solennellement le gouvernement et le parlement à renoncer au doublement de la taxe sur les contrats santé solidaires et responsables.

Cela exige des réponses nouvelles priorisant l’emploi, la cohésion sociale, la réduction des inégalités, tenant compte des attentes et exigences sociales qui sont urgentes à prendre en compte et à satisfaire.

Lille, le 4 Novembre 2011

_____________________

Motion Autonomie - Pouvoir d'achat dans Actions_régionales pdf motiondesorganisationssyndicalesderetraitau2112011.pdf à utiliser sans modération en direction du préfet de région, mais aussi sur tout le territoire Nord/Pas-de-Calais en direction des sous préfectures, des élus , les médias etc…. et pouvant être  appuyée par des conférences de presse localement.

Motion pouvant être adressée par fax ou par mail, mais aussi pourquoi pas partout  où cela sera possible en délégation unitaire auprès de élus et pouvoirs publics , ce qui implique comme nous l’avons fait dans le cadre du 6 Octobre qu’il y aie contact entre nos militants locaux respectifs.

N° de fax 1er Ministre, préfecture et sous-préfectures
Premier Ministre : 01 45 44 15 72
Préfecture de Région : 03 20 57 08 02
Préfecture du Nord : 03 20 30 52 52
Sous-préfectures
Avesnes-sur-Helpe : 03 27 57 94 59
Cambrai :  03 27 78 11 00
Douai : 03 27 88 22 61
Dunkerque :  03 28 20 59 79
Valenciennes : 03 27 17 59 49

Dès ce jour, la Motion unitaire  est adressée aux médias et par mail aux élus ( Députés, Sénateurs, Conseillers Régionaux, Conseillers Généraux, Maires…)

 

Publié dans Actions_régionales, PRECARITE, Retraites, Santé | Pas de Commentaires »

Emplois – Aides aux entreprises – Subventions publiques – Presse

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 25 juin 2011

MAIS ENCORE

samedi 25.06.2011, 05:20 - La Voix du Nord

La CGT fidèle au poste

 

Une douzaine de militants CGT de l’union locale maubeugeoise s’est présentée en début de séance, drapeau à l’épaule. André Chandelier a poliment mais fermement souhaité s’exprimer sur un point de fixation : les aides attribuées par l’AMVS à des entreprises contre promesses d’embauches (voir notamment notre édition du mardi 21 juin). Le représentant de l’union locale CGT, s’il s’est félicité de la création d’un comité de suivi de ces aides, au sein duquel siègent les différents syndicats, a stigmatisé l’attitude de la commission économique de l’agglo, qui a accordé 100 000 E à la société Euromeca et ce, contre l’avis des représentants du Medef, de FO et de la CGT alors que la CFDT s’est abstenue. Il semblerait que cette intervention ciblée ait atteint son objectif puisque des conseillers communautaires ont exprimé leurs doutes sur ce dossier précis et, sur le fond, suggéré la tenue d’une réflexion, notamment sur les critères d’attribution de ces aides. Michel Wasse, vice-président, fut de ceux-là, mais a vu plus d’éléments favorables que défavorables dans cette demande. Jean-Claude Maret, autre vice-président, a laissé entendre qu’avec la réforme de la taxe professionnelle, ce qui pouvait passer auparavant pour un investissement avec espoir de retour de TP dans les caisses de l’agglo, n’était plus d’actualité et méritait réexamen.

« Peut-être ne peut-on plus être aussi généreux », a-t-il résumé. Troisième vice-président à intervenir, Jean-Marie Allain a pour sa part eu cette remarque, à l’occasion de l’octroi d’un prêt cette fois, à un jeune entrepreneur : « Aux sociétés on donne de l’argent et aux très petites entreprises on le prête ». Bref, on n’a pas fini d’en entendre parler de ce dispositif.

Des sous

La société Euromeca, entreprise de mécanique générale, trois employés, va donc recevoir 100 000 E de l’AMVS – et autant de la Région – pour abonder un investissement de 1,293 M E visant à créer sept emplois sur la ZI de la Petite-Savate. Le vote a receuilli six abstentions.

Comepal, qui oeuvre dans la fabrication de cabines sanitaires en kit stratifiées, de Jeumont, huit salariés, va elle percevoir 45 000 E – et autant de la Région – sur un investissement total de 379 913 E pour trois emplois à créer. Le jeune entrepreneur qui a fondé RAR, spécialisée dans la fabrication de roues de vélos sur mesure et de haute technologie, s’est pour sa part vu octroyer un prêt TPE – très petite entreprise – de 20 000 E pour un investissement prévu de 45 000 E.

Des sous encore

Ces sous-là ont à voir avec le compte administratif 2010, seul vrai reflet de la situation d’une collectivité, que Bernard Baudoux a commenté.

L’adjoint aux finances a relevé avec un enthousiasme non dissimulé plusieurs points qui attestent selon lui de la bonne santé de l’agglo. « Tous les investissements 2010 ont été effectués sans emprunt et notre capacité de désendettement est de 2,4 ans », a-t-il énoncé dans les grandes lignes.

Avant d’entrer dans le détail chiffré d’un résultat brut de clôture 2010 excédentaire de 13 550 907,50 E en fonctionnement, déficitaire de 7 730 695,18 E en investissement ce qui, après transfert de l’équivalent de cette somme du premier chapitre vers le second, aboutit à un solde positif de 5 820 212,32 E. L’agglo disposerait-elle d’une planche à billets ? Pas vraiment, cette situation, enviable aux yeux de l’argentier, s’explique par le fait qu’avec l’arrivée des entreprises Bigard, Neuhauser et autres, le produit de la taxe professionnelle a augmenté de 41 % entre 2007 et 2010, constituant ainsi un trésor de guerre. « C’est la plus forte progression du Nord – Pas-de-Calais », a claironné Bernand Baudoux. Si après ça Joël Wilmotte n’a pas compris…

 

Publié dans Actions_locales, Chômage, Luttes | Pas de Commentaires »

1er mai 2010 – Edmond Wanic

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 1 mai 2010

Intervention de l’Union locale CGT Maubeuge et environs 

Mesdames, mesdemoiselles, Messieurs, Cher-e-s Camarades,

edmondwanic.jpg

Ce Premier Mai 2010,

Fête du Travail,

n’a rien d’un rituel

     

C’est un 1er Mai à la veille de la préparation de la loi sur les retraites par le gouvernement et le patronat, loi par laquelle ils veulent s’attaquer aux fondements mêmes de notre système de retraites.

Le gouvernement est prêt à tout pour remporter sa bataille contre le droit à la retraite à 60 ans.

Campagne publicitaire, mobilisation des soi-disants experts du Conseil d’Orientation des Retraites (COR, Président dirigeant Elf et ancien conseiller juridique Cnpf, maitenant Medef), pour effrayer la population avec des chiffres chocs, refus de débattre des financements alternatifs.

Dans les médias aux ordres, la solution proposée c’est toujours faire supporter les efforts aux mêmes, les actifs d’aujourd’hui, ceux de demain et aux retraités.

Dans les médias, comme dans les discours officiels, prendre en compte la cotisation sur les revenus financiers des entreprises et des institutions financières est exclu… Cette idée leur brûle la langue.

En 3 ans (2007, 2008, 2009), les profits des 40 plus grosses sociétés françaises côtées en bourse, se sont élevés à 250 milliards d’euros, soit 12 fois le déficit du régime général de retraite sur la même période (20 milliards).

À regarder le climat social dans le pays, les salariés n’ont pas décidé de se laisser faire, les luttes se multiplient. Ici, dernièrement dans le maubeugeois, citons les actions à la SEMITIB, à la clinique du VAL DE SAMBRE, à CARREFOUR, à JEUMONT. ça monte également en europe.

La CGT est solidaire du peuple Grec à qui en s’inspirant de la logique des marchés financiers, l’Union européenne et le FMI de Strausskahn veulent imposer de grands sacrifices.

Ces sacrifices, l’UE et le FMI sont prêts à les imposer au prix du sang au PORTUGAL, en ESPAGNE, en ITALIE, en GRANDE BRETAGNE… et après… en FRANCE !!!

Rien n’est joué. N’attendons pas le projet de loi sur la retraite pour réagir.

Aujourd’hui et dans les semaines à venir, exprimons notre volonté de maintenir l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans, la prise en compte de la pénibilité du travail, l’amélioration des pensions et les moyens financiers de faire face aux retraites de demain.

Avant de conclure, je rappelle que la bataille pour l’augmentation des salaires, le maintien et le développement de nos emplois, de nos industries ne peuvent être séparés de la bataille pour conserver le droit à la retraite à 60 ans.

Bonne Fête du 1er Mai

Edmond Wanic

Servez-vous (photos en vrac - joëlle!)

1er mai 2010 - UL maubeuge environs
Album : 1er mai 2010 - UL maubeuge environs

34 images
Voir l'album

200 manifestants à Maubeuge

2 500 manifestants à Lille

1er mai 2010 - Edmond Wanic dans Actions_locales Mini-fleches-21 350 000 manifestants partout en France

 

Publié dans Actions_locales | Pas de Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo