• Accueil
  • > Recherche : cgt fennec action sociale

Résultats de votre recherche

la Cgt appelle à l’unité des syndicats et des travailleurs!

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 31 mai 2013

Le Fennec en 2007,
l’unité des travailleurs et des syndicats
avait permis la victoire

la Cgt appelle à l’unité des syndicats et des travailleurs!  dans Action sociale cgtsantetactionsociale2Rappel :2007-300x200 dans Actions_locales

 

6 JUIN 2013 A 10 HEURES

SALLE POLYVALENTE DE LOUVROIL (à coté de la mairie)

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES SALARIES

____________________________________

DÉBRAYAGE DE 10 HEURES A 12 HEURES

POUR PERMETTRE A TOUS DE PARTICIPER
____________________________________


La Cgt propose la stratégie du collectif !

 

La fusion/absorption est l’affaire de tous, la Cgt appelle l’ensemble des organisations syndicales à s’unir avec les travailleurs du Fennec, pour construire un collectif de défense de nos acquis et de nos emplois.

C’est tous ensemble que nous devons décider des revendications que nous porterons face au repreneur, c’est ensemble que nous déciderons de la stratégie collective à adopter face à cet enjeu majeur !

Parce que la Fusion n’est pas qu’une affaire d’élus, nous voulons associer toutes les catégories de travailleurs à la lutte à mener, c’est l’union des salariés qui sera leur force principale ! C’est le sens que nous voulons donner à cette première Assemblée Générale !

Nous proposerons une délégation de salariés syndiqués et non syndiqués pour rencontrer les responsables de l’ASRL. L’implication de tous est nécessaire !

La fusion est prévue pour janvier 2014, compte tenu des périodes de congés c’est 4 mois qu’il nous reste pour mener la lutte !

Nous ne pouvons nous contenter des déclarations de bonnes intentions de l’employeur actuel comme celles à venir le 20 juin du futur employeur !

Dans un contexte de restrictions budgétaires imposé par le conseil Général et l’ARS (agence régionale de santé), d’augmentation du chômage. Nous devons être prudents et notre seule force est notre union !

Que proposons-nous ?

  1. Construire un collectif représentatif de toutes les catégories de salariés, qui participera à toutes les rencontres.
  2. Ce collectif rendra compte en assemblée générale des salariés des avancées du dossier.
  3. L’assemblée générale sera la seule instance décisionnaire des futures actions à mener !
  4. Obtenir les accords en vigueur à l’ASRL afin de pouvoir établir un tableau comparatif, afin de proposer nos revendications pour les futures négociations.
  5. Obtenir les ratios de personnel pour des établissements comparables au sein de l’ASRL.
  6. Prendre contact avec les politiques chargés des dossiers du social au Conseil Général, les politiques locaux, et les responsables de l’Agence Régionale de santé.
  7. Utilisé le budget de fonctionnement du C.E pour d’éventuels besoin en avocat.

Cette liste n’est pas exhaustive et toutes vos propositions sont les bienvenues !

C’est bien informé que nous pourrons bien négocier. C’est ensemble, tous ensemble que nous aurons le rapport de force pour obtenir un bon accord qui garantisse nos acquis et nos emplois au Fennec.

Cette première assemblée générale est importante, car elle est constituante de notre collectif.

 

Venez nombreux avec toutes vos questions

 

La vraie transparence, c’est votre présence !

Publié dans Action sociale, Actions_locales, Conditions de travail, Dates A Retenir, EMPLOI, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes, Salaires, Santé, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaires »

EMPLOI – CASSE SOCIALE A MAUBEUGE

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 29 mai 2013

EMPLOI - CASSE SOCIALE A MAUBEUGE dans Actions_locales cgt-sante-action-sociale


 

FUSION DU FENNEC PAR ABSORPTION

-

LES ACCORDS D’ENTREPRISE DISPARAISSENT AUTOMATIQUEMENT

PAR APPLICATION DE L’ARTICLE L. 2261-14 DU CODE DU TRAVAIL

-

La Cgt depuis 2009 avait prévenu les salariés sur les risques de fusion du Fennec dans l’ASRL (Association Sanitaire et Sociale de la Région Lilloise), le 5 mars 2009 dans la voix du nord la direction déclarait : « Denis Cattiaux, directeur, se veut pour sa part rassurant et évoque un « apport de moyens techniques à long terme » excluant toute mise en commun des moyens ou transfert de tâches du Fennec vers l’ASRL »

Depuis 2009 la Cgt n’a eu de cesse par tract et voie de presse d’alerter sur les risques de cette fusion.

De l’autre coté nous étions accusés de vouloir faire peur aux salariés.

Aujourd’hui nous sommes au pied du mur et la vérité éclate au grand jour : le Foyer le Fennec va être absorbé par cette grande association.

Vos contrats de travail vont être transférés au nouvel employeur par application de l’article L 1224-1 du Code du travail avec l’ancienneté y afférent. Ce qui ne garantit en  aucun cas  que par la suite, ils ne puissent être modifiés. Vous pourrez bien sûr légalement être transférés dans d’autres établissements.

La convention collective étant la même celle-ci continuera à s’appliquer.

Par contre les accords d’entreprises s’appliquent encore pendant un préavis de trois mois (une durée plus longue peut être conventionnellement prévue), puis pendant un délai maximal de survie d’un an (là encore, une clause peut prévoir un délai supérieur). Code du travail Article L2261-14

Pendant le délai de trois mois un accord de substitution peut être signé.

En clair qu’allez vous perdre comme acquis dans cette fusion ?

  • 33 heures payés 39 c’est terminé se sera 35 payés 39 soit 8 h de plus par mois
  • Les horaires pourront dorénavant être modifiés unilatéralement par l’employeur sans que nous puissions nous y opposer. Ils sont au fennec protégés par un accord !
  • La mutuelle n’est plus garantie dans sa forme actuelle, voir elle peut totalement disparaître
  • Les congés payés seront comptés en jour ouvrables et non en jours ouvrés, soit une perte de plusieurs jours de congés
  • Le lundi de pentecôte sera supprimée ou vous devrez travailler une journée de « solidarité » non payée !
  • L’accord des veilleurs de nuits disparaitra automatiquement

Tous les salariés sans exception sont concernés, service généraux, A.M.P, E.S,M.E Infirmières, Cadres, Veilleurs de nuits, Entretien, cuisine, lingerie…

En bref tous les accords avantageux du Fennec seront supprimés par cette fusion nos informations sont facilement vérifiables sur internet et auprès des services de l’inspection du travail.

Nous devons donc obtenir par la mobilisation de tous, un accord de substitution signé par l’ASRL qui garantisse TOUS NOS ACQUIS au Fennec

ATTENTION : Les engagements pris par l’actuel employeur « association le Fennec » n’ont AUCUNE valeur juridique. Seuls les engagements signés par l’A.S.R.L auraient une valeur.

MONSIEUR DANIEL INSPECTEUR DU TRAVAIL À MAUBEUGE
CONTACTÉ LE 24 /05/2013
CONFIRME EN TOUT POINT NOS PROPOS SUR LES ACCORDS COLLECTIFS ET LES RISQUES DE MUTATIONS.

VENEZ NOMBREUX

6 JUIN 2013 A 10 HEURES

SALLE POLYVALENTE DE LOUVROIL

(à coté de la mairie)

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES SALARIÉS

 -

DÉBRAYAGE DE 10 HEURES A 12 HEURES POUR PERMETTRE A TOUS DE PARTICIPER

 -

Ne soyez pas naïfs et naïves, ne vous contentez pas des affirmations de la direction qui veut à tout prix, éviter un conflit.

Après il sera trop tard, il en va de votre avenir au Foyer et de vos futurs conditions de travail !

Ouvrons le débat ensemble, entre salariés et choisissons ensemble comment collectivement nous pouvons répondre à ce nouveau défit ! 

______________________

TRACT à télécharger  fichier pdf tract fusion n-¦1

Publié dans Actions_locales, Conditions de travail, Dates A Retenir, EMPLOI, Licenciements, Luttes, Salaires, Santé | Pas de Commentaires »

Drame dans le social: Les conditions de travail en cause

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 novembre 2011

cgtsantetactionsociale2.jpg

Le social voit de plus en plus c’est conditions de travail se dégrader, la pression monter. Les salariés sont déprimés face à des directions de plus en plus gestionnaires, plus soucieuses de faire des économies que de la santé des salariés et du service public rendu aux usagers!

Recours au licenciement de plus en plus fréquent, citons pour la Sambre Avesnois des licenciements ou des tentatives de licenciements liés aux conditions de travail ou a des accusations farfelues. Aux papillons Blancs, au Fennec (licenciement refusé par l’inspecteur du travail), au Rail Attac à louvroil (inaptitude liées aux conditions de travail).

Que font les employeurs prétendument du social, ils restructurent pour faire des économies sur le dos des salariés et des usagers. A Dunkerque ces méthodes vont conduire à un drame et plonger une famille dans le Malheur

lavoixdunordlogo.png

Un éducateur de l’AAE retrouvé pendu : les salariés dénoncent la souffrance au travail

Très choqués, les éducateurs de l'AEE sont aussi très remontés contre leur direction. La Voix du Nord

 

| DRAME |

Coup de tonnerre, tristesse et colère, hier, au sein de l’AAE (association d’action éducative et sociale). Un éducateur de 38 ans s’est pendu sous un pont de Dunkerque. Ce salarié faisait l’objet d’une sanction disciplinaire. Agressé par un jeune qu’il avait sous sa charge, il s’était défendu. Le directeur de l’association a estimé qu’il s’agissait d’une faute grave. Selon les proches, l’éducateur n’aurait pas supporté d’être mis en cause. Ce suicide intervient dans un contexte de tension qui dure depuis un an, où les salariés. PAR ALEXIS CONSTANT

dunkerque@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »

Fabrice Hrycak, 38 ans, s’est pendu sous un pont hier matin. Il était marié et père d’un enfant de 18 mois. Il était rattaché à l’unité Jean-Bart de Saint-Pol-sur-Mer, où il encadrait des adolescents en grande difficulté. « Il adorait son boulot et travaillait à l’AAE depuis de longues années. C’était un professionnel averti », expliquent ses collègues. Jusqu’au 8 septembre, ses collègues, sa famille, affirment qu’il était parfaitement épanoui.

Il est toujours délicat d’expliquer les motivations d’un suicide. « Mais le cas de Fabrice est particulier. Le 8 septembre, dans le cadre de son travail, il a été violemment agressé par un gamin qui l’a plaqué contre un mur et l’a ceinturé, après lui avoir cassé deux côtes. Pour se dégager, Fabrice a donné un coup de tête à ce gamin, qui n’a d’ailleurs pas été blessé », expliquent les collègues. Aussitôt, le directeur de l’AAE envoie une convocation pour un entretien préalable au licenciement. Les syndicats arrivent à atténuer la sanction : il ne sera « que » muté d’office à Hazebrouck avec un avertissement. « Depuis, il est tombé en dépression. Il ne s’est jamais remis de ce qu’il considérait comme une injustice. En plus de la souffrance au travail dont il était, comme nous, victime au quotidien, le seul soutien qu’il a reçu c’est une sanction », explique Philippe Toulouse, délégué CGT et secrétaire de du CHSCT.

Pour dénoncer cette souffrance au travail – les faits d’agression se multiplient – et un conflit avec la direction qui dure depuis plus d’un an sur les conditions de travail et la désorganisation des services, les éducateurs ont manifesté hier devant les locaux de l’association. Ils ont été reçus en début de soirée par le président, Daniel Lemang et le directeur général André Thomas, qui ont tenté de désamorcer le conflit (litre par ailleurs).

Dans la soirée, la famille de Fabrice Hrycak annonçait qu’elle allait entamer une procédure judiciaire contre l’AAE. « Pour les mettre face à leurs responsabilités », indiquait l’oncle de la victime, qui a exercé seize ans à l’AAE : « Je peux dire que j’ai vu les conditions de travail se dégrader, au point de devenir insupportables. Fabrice ne parlait plus que de ses soucis dans son travail ». •

Les rédactions de La Voix du Nord.

Voir aussi les autres articles VDN dans  Social – Conditions de travail

Publié dans Conditions de travail, Luttes, Santé | Pas de Commentaires »

Le Fennec – Hervé – Licenciement refusé

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 6 juin 2011

cgtsantetactionsociale2.jpgmd003419.jpg

Le licenciement de notre camarade Hervé du fennec, secrétaire général adjoint du syndicat, vient d’être refusé par le ministère du travail. Le ministère précise que le Directeur ne pouvait en aucune façon procédé au licenciement car sa délégation de pouvoir ne lui donne pas le droit de licencier.

La Cgt a donc écrit à l’association pour quelle se désiste de sa procédure au tribunal administratif. L’enquête de l’inspecteur du travail avait aboutit à un refus sur la forme et le fond. L’employeur avait initié deux recours, l’un au Tribunal Administratif, l’autre auprès du ministère : pour « excès de pouvoir » contre l’inspecteur du travail.

En réalité c’est le directeur qui en l’absence de délégation de pouvoir a commis un abus de pouvoir qui aboutit à un refus pour « incompétence de son auteur ».

Dés lors la demande de licenciement ne pouvait avoir lieu à la demande de la direction, en l’absence de décision du Conseil d’Administration de l’association. Légalement la procédure est caduque. Nous attendons la réponse de la direction pour décider des suites que nous donnerons à cette affaire..

Publié dans Conditions de travail, Licenciements, Luttes | 2 Commentaires »

Le Fennec – Acharnement – Suite…

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 6 mars 2011

cgtuldemaubeugeetenvirons1.jpgcgtsantactionsociale.gif Téléchargez tous les documents de cette affaire en PDF

Suite, de l’affaire de notre délégué sud et de son acharnement sur un salarié syndiqué à la Cgt. Ces accusations qui reposent sur de simples allégations, sans preuve, sont allées jusqu’au Chef de Cabinet du président de la république Le Fennec - Acharnement - Suite... dans Conditions de travail pdf chefdecabinet1.pdf qui à transmis au ministére pdf dans LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES bordereaudetransmission1.pdf.

Le délégué a agit seul, avant même que l’employeur n’ai fait les démarches pour un recours contre la décision de l’inspecteur du travail (voir nos 2 articles ci dessous : ICI).pdf dans Licenciements courriernicolassarko1.pdf

L’affaire est grave, depuis des mois la Cgt dénonce l’acharnement (nombreux articles sur notre blog), les diffamations, les accusations mensongéres, les insultes ICI

Les limites sont dépassés, en plein conflit sur les retraites, le 26 novembre 2010, ce délégué Sud dénonce et diffame un camarade afin d’obtenir son licenciement auprés de la plus haute autorité de l’État….

Nous, nous battrons jusqu’au bout pour que cesse ces pratiques infames inadmissible….

_____________________

Lettre 5 mars 2011 de CGT FENNEC à SUD santé sociaux 59/62
pdf dans Luttes lettresud.pdf

    

Publié dans Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes | 1 Commentaire »

Fennec – Licenciement d’un salarié

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 25 octobre 2010

cgtsantactionsociale.gif 

    

NON À LA RÉPRESSION !

   

Lors de la réunion de tous les salariés (où ceux-ci n’ont pas eu droit à la parole), le Directeur annonce qu’il va mettre des sanctions aux salariés.

Peu de temps après, la nouvelle politique de management entre en vigueur et la Direction met un salarié en mise à pied conservatoire en vue d’un licenciement pour un fait mineur.

Après avoir divisé les organisations syndicales du Foyer, s’être attaqué à la tête de la CGT, c’est maintenant un salarié de base qui subit la répression.

Le directeur annonce même à des parents de résidants : «  qu’une procédure de licenciement est en routeque les sanctions vont pleuvoir… ».

Il est clair alors que le licenciement du salarié doit servir d’exemple afin que les salariés se soumettent par la peur à la Direction.

La division et la peur sont les maîtres mots de ce nouveau mode de management.

Pendant ce temps là, on réduit les budgets salariés par la réduction de remplacements et le non remplacement de postes pourtant budgétisés.

Nous ne laisserons pas le FENNEC être géré comme une entreprise du Medef.

Si nous laissons faire ce sera chacun son tour au moindre motif !

LA CGT APPELLE DONC A UN DEBRAYAGE DE 13 H 30 A 14 H 30
LE MERCREDI 27 OCTOBRE 2010,
Juste avant la réunion du comité d’entreprise qui doit donner son avis sur le licenciement

Soutien de l’Union locale CGT de Maubeuge, SUD MCA

Publié dans Actions_locales, Licenciements, Luttes | 1 Commentaire »

Le 23 dans la presse VDN!

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 15 septembre 2010

retraitescestrepartipourundeuxiem652901.jpg      

Retraites : c’est reparti pour un deuxième round le 23

De gauche à droite, si on peut dire, Marc Boulogne, FSU, André Chandelier et Fabrice Preux, CGT et Jacques Lombard, CFDT.

|  ACTUALITÉ SOCIALE |

Ils ne représentaient localement que trois organisations syndicales, hier en fin de matinée à l’union locale CGT de Maubeuge,  mais l’appel qui était lancé par eux valait pour sept syndicats.Le 23 dans la presse VDN! dans Actions_locales

Les Maubeugeois de Force Ouvrière étaient en réunion à Cambrai, pour ne citer qu’eux, retenus à l’extérieur. Fabrice Preux, André Chandelier, de l’union locale CGT, Marc Boulogne, du syndicat FSU, et Jacques Lombard, de la CFDT, étaient autour de la table, où il manquait encore les représentants de SUD, de la CFTC et de l’UNSA, toutes formations qui ont annoncé leur participation à une deuxième manifestation contre la réforme des retraites, prévue le jeudi 23 septembre.

Convergence de vues et d’action. C’est ce qu’ont exprimé hier matin boulevard Pasteur les syndicalistes qui entendent prolonger le mouvement lancé lors de la journée nationale d’action du 7 septembre.

La deuxième vague de protestation va passer dès aujourd’hui par des « actions militantes », chacun à sa manière. La CGT va procéder à des distributions massives de tracts à la sortie des lycées, d’enseignement général ou professionnel, des universités, des écoles professionnelles, afin d’essayer d’emporter l’adhésion des jeunes au mouvement qui s’est créé contre la réforme des retraites. « Parce que les jeunes sont les premières victimes de ces mesures », disent les responsables de la CGT.

Dans la même veine, Jacques Lombard indique que la CFDT a opté pour des visites chez les sous-préfets afin de les sensibiliser aux conséquences de cette réforme. Il parle de « propos d’espoir » et, à l’instar de ses collègues Cégétistes et des autres, mise sur un mouvement de fond qui emmènerait la réforme, de la même façon que le CPE de Villepin fut emporté : par la rue. • J.-M. B.

Publié dans Actions_locales, Actions_nationales, Luttes | Pas de Commentaires »

Christine marin s’entête, tous à sa permanence le 7 septembre

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 juillet 2010

Posté par Cgt Action sociale Sambre Avesnois le 20 juillet 2010

Madame la députée ne veut pas rencontrer les salariés en lutte et s’entête à vouloir voter une réforme nuisible à leur santé, à l’emploi etc…

Par trois fois elle était absente de sa permanence,.. pourtant elle est classée dans la VDN dans la liste des députés les moins présents à l’assemblée nationale.

Il semblerait que nos rassemblements devant sa permanence la poussent à se rendre dans la capitale. Peut-être pour échapper à la colère des salariés à moins que ce ne soit à la demande de ses amis du MEDEF (sic)… Elle veut bien nous rencontrer en catimini pour nous dire qu’elle se pliera à la volonté du capital.

En 2003, la négociation sur les retraites par François Chéréque a conduit à des pertes de revenus importantes pour les salariés et Madame voudrait bien recommencer…

Pour nous c’est NON !

Nous vous donnons donc Rendez-vous dans la Lutte devant la permanence de notre chère Députée qui semble avoir oublié que c’est par le peuple qu’elle est élue et pas par les amis de Laurence Parisot !

A bon entendeur salut !

aujourdhuilacgtneserapasdansle559922.jpgmaubeuge@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »    

Article de la VDN

Aujourd’hui, la CGT ne sera pas dans le bureau du député Christine Marin

mardi 20.07.2010, 05:07La Voix du Nord

 Mardi dernier, une intersyndicale s’était rendu dans les locaux de la députée, Christine Marin.

|  ON EN PARLE |

Ce matin, seul des représentants de la CFDT seront reçus par Christine Marin. Dimanche, par le biais d’un courrier électronique, la CGT a finalement refusé la rencontre proposée mardi dernier par la députée de la 23e circonscription pour évoquer la réforme des retraites.

PAR NATHALIE WAROUX

Mardi dernier, une intersyndicale avait pris possession de la permanence du député, Christine Marin, pour évoquer la réforme des retraites.

Devant l’absence de celle-ci (retenue à l’Assemblée nationale), son attaché parlementaire avait réussi à « négocier » avec tous les représentants syndicaux un nouveau rendez-vous… prévu aujourd’hui, mardi. Seulement voilà, dimanche par le biais d’une lettre ouverte envoyée via l’Internet, la CGT a fait savoir qu’elle n’honorerait pas le rendez-vous. « Nous avions déjà évoqué ce jour-là (ndlr : mardi dernier) que cela ne nous intéressait pas », plaidait hier le représentant syndical CGT, Fabrice Preux, nous préférons la rencontrer lors des journées de lutte contre la réforme, comme celle du 7 septembre ». Pour l’heure, l’homme estime qu’il n’est plus temps de discuter ou de négocier mais de passer à l’action, aussi « exige-t-il » de la députée qu’elle se « conforme à la position de la population Sambre-Avesnoise, qui est hostile à cette réforme, en votant non ! »

« Ce n’est pas une manière de discuter »

Voilà qui est bien mal connaître Christine Marin dont la réaction ne s’est pas fait attendre. « Je ne suis pas à la botte du syndicat CGT , expliquait-elle hier, je vais voter cette loi, car si l’on veut sauvegarder les retraites on doit faire quelque chose.

 » « Ce n’est pas une manière de discuter, surenchérit la députée, choquée par la teneur du courrier reçu, je ne marche pas à coup de réélection », explique-t-elle en réponse à la menace de la CGT formulée de la sorte : « Si vous votez en faveur de cette loi, nous ferons tout pour que vous puissiez bénéficier d’une retraite anticipée en 2012… » Et pas question pour elle non plus de rencontrer la CGT le 7 septembre, comme demandée par l’organisation syndicale, à l’occasion d’une manifestation prévue devant sa permanence. •

Publié dans Actions_locales, Luttes | 1 Commentaire »

56,73% pour la Cgt Santé Action Sociale aux « Papillons blancs »

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 4 juin 2010

cgtsantactionsociale.gif Avec 56.73 %  La Cgt devient de loin la premiére des organisations syndicales au Papillons blancs de Maubeuge. La Cgt remporte ainsi la plus grosse association d’Action Sociale de la Sambre avec plus de 430 salariés

Blog Cgt Santé Action sociale: ICI

ELECTIONS C.E

Aujourd’hui, jeudi 3 juin 2010, se déroulaient les élections professionnelles à l’APEI de Maubeuge (les Papillons blancs). Les salariés se sont massivement

exprimés ( 87 % ). Pour la 1ère fois, la CGT est MAJORITAIRE avec 56,18 %.
La Cfdt : 30,59 % – Sud : 13,24 %

  • Ce qui correspond à 3 Sièges titulaires + 2 suppléants pour la CGT
                                1              »              1          “                 CFDT
                                0             «                                             SUD

En voix, 340 valablement exprimés sur 404 inscrits, 350 votants et 14 nuls

La CGT recueille 191, la CFDT 104, SUD 45

ELECTIONS D.P.

La CGT avait présenté 7 listes de candidats couvrant 18 établissements sur les 22.

  • 5 listes qui concernent 15 établissements sont passées largement dès le 1er tour.
    Les 2 autres listes qui couvrent 3 établissements seront représentés au 2ème tour.

Publié dans Actions_locales, Elections professionnelles | 1 Commentaire »

Unis nous sommes + forts !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 2 juin 2010

cgtsite.gif 

Sambre-Avesnois

Désormais, santé et action sociale regroupées en un même syndicat :

  • cgtsantetactionsociale2.jpgCgt Hôpital Maubeuge – Cgt Papillons Blancs – Cgt Afeji/Cgt chateau de la Huda

    Cgt Clinique de Val de Sambre – Cgt le Fennec – Cgt Habitat du Nord

clic sur logo

Publié dans Actions_locales, Luttes | Pas de Commentaires »

12
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo