• Accueil
  • > Recherche : cgt education

Résultats de votre recherche

Les allocations familiales doivent revenir aux familles !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 5 avril 2013

Communiqué commun : SAF, Solidaires, Syndicat de la Magistrature, FSU, CGT

Aide sociale à l’enfance

Les allocations familiales doivent revenir aux familles !

jeudi, 4 avril 2013

Le Sénat vient à la quasi-unanimité de voter une proposition de loi portée par l’UMP qui conduit à la confiscation des 2/3 des allocations familiales pour les familles dont les enfants sont placés auprès des services de l’Aide sociale à l’enfance et de la totalité de la prime de rentrée scolaire. Ces allocations seraient alors versées aux départements.

Lire la suite… »

Publié dans CAF, HISTOIRE, PRECARITE, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaires »

Education nationale – 12 février

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 4 février 2013

Education nationale - 12 février dans Actions_nationales cgt-educ-action-2

Appel de l’interfédérale de l’éducation pour une grève nationale le 12 février

-

Le gouvernement ne rompt pas avec les politiques précédentes, les salaires des fonctionnaires ne sont toujours pas revalorisés, les conditions de vie et de travail continuent de se détériorer pour les élèves et les personnels

  • Le projet de loi d’orientation sur l’école ne répond pas aux besoins de l’école publique.
    Nous ne pouvons pas nous satisfaire de voir que les fondements idéologiques mis en place par la loi Fillon de 2005, comme le socle commun, ne sont pas remis en cause par ce projet de loi sur l’école.
  • Avec le pilotage des cartes de formation professionnelle, la prise en charge des services d’orientation par les régions et le transfert aux collectivités locales de missions dans le premier degré, un cap supplémentaire sera franchi dans une logique de territorialisation de l’école.
  • Contrairement à ce qui est annoncé par Vincent Peillon, dans le premier degré, la réforme des rythmes scolaires va dégrader les conditions d’apprentissage des élèves et de travail des personnels.

Cette raison a conduit nos fédérations à voter contre le décret sur l’aménagement du temps scolaire qui nous a été présenté.

La publication, par le ministre, de ce texte rejeté par l’écrasante majorité des personnels et des collectivités territoriales est inacceptable.

Les fédérations FERC CGT, FNECFP FO, SUD ÉDUCATION, CNT, réunies le lundi 28 janvier 2013, soutiennent les initiatives qui ont déjà été prises et qui seront prises par les personnels et leurs organisations syndicales.

Elles appellent les personnels à se réunir et à construire la mobilisation par la grève le 12 février 2013

  • Pour une amélioration des conditions de travail et de rémunération,
  • Pour l’abandon du projet de loi d’orientation sur l’école,
  • Pour l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires.

Les fédérations syndicales de l’éducation se retrouveront rapidement après le 12 février  pour envisager les suites à donner à cette action.

Le tract d’appel au format Image

Publié dans Actions_nationales, Conditions de travail, Dates A Retenir, Education nationale, EMPLOI, Luttes, Salaires, Services publics | Pas de Commentaires »

Égalité de devoirs et de droits – Lille – 19 janv. 2013

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 14 janvier 2013

LE COLLECTIF RÉGIONAL POUR L’ÉGALITÉ – LILLE

rappelle que d’après la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

«Les Hommes naissent et demeurent Libres et Égaux en Droits»

C’est pourquoi nous manifestons

le samedi 19 janvier 2013 à 14h30 place de la République à Lille

pour dire que :

Égalité de devoirs et de droits - Lille - 19 janv. 2013 dans Actions_régionales affiche-19-janv-13Les personnes Lesbiennes, Gay, Bi et Trans veulent enfin être des citoyennes et des citoyens à Égalité de devoirs et de droits.

Le mariage c’est l’égalité légitime pour tous les couples, c’est un Droit Universel.

Le mariage n’est pas qu’une reconnaissance de l’amour mais aussi la protection des conjoint-e-s.

Le mariage c’est la sécurité pour tous les enfants.

Le mariage c’est aussi la possibilité pour les couples de salariés gays et lesbiens de faire valoir des droits à l’entreprise tels que les congés pour événements familiaux, les pensions de réversion…

La PMA doit être légalisée à tous les couples sans conditions de restriction.

Tous les enfants ont droit à la reconnaissance de leur famille par la République.

Les liens affectifs ne sont pas que biologiques et qu’il faut donner l’autorité parentale au parent social.

Le code civil doit enfin prendre en compte la diversité des  familles sans distinction.

Les familles hétéroparentales, homoparentales, monoparentales et recomposées ont toutes le droit à la filiation.

Un plan national de lutte contre la transphobie et la reconnaissance réelle des personnes trans doit compléter la loi votée.

Chaque personne de ce pays doit pouvoir donner son sang sans considération d’orientation sexuelle.

Enfin, nous avons lutté hier, nous luttons aujourd’hui et nous lutterons demain contre toutes les formes de discriminations, contre l’homophobie, la lesbophobie, la transphobie, la biphobie, mais aussi contre le sexisme et toutes les formes de racisme.

Le Collectif Régional pour l’Égalité – Lille

Signataires

APGL Grand Nord, CFDT59-62, CGT 59, CRSH, EELV59-62, Front de Gauche Lille, FSU 59-62, Gauche Alternative Lille, Homovert-e-s, J’En Suis J’Y Reste, L’Egide,
Le Planning Familial NPDC, LGPLille, MJS Nord, Osez le féminisme 59, Parti Pirate NPDC, Solidaires 59-62, SOS Homophobie, SUD Education 59-62, UNEF.

Publié dans Actions_régionales, Dates A Retenir, Egalité, HISTOIRE, Luttes | Pas de Commentaires »

Conférence contre la pauvreté, pour l’inclusion sociale

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 10 décembre 2012

CGT

Publié le jeudi 6 décembre 2012

Conférence contre la pauvreté, pour l’inclusion sociale

Des choix et des actes !

Image de prévisualisation YouTube

La CGT a tenu un point de presse à quelques jours de la Conférence Nationale de la lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale les 10 et 11 décembre.

Au moment où la crise déferle en France, en Europe et dans le monde, où par millions des travailleur-euse-s sont contraints au chômage, au travail informel et son cortège de mal-vie ;
Au moment où la précarité de l’emploi s’installe comme norme sociale, comme mode de vie pour des millions de personnes, de familles ;
Au moment où la jeunesse se sent exclue, sacrifiée, déclassée et nos ainés rejetés,
Au moment où une nouvelle étude de l’INSEE, souligne la remontée des inégalités face à l’éducation, à la mort ;
Au moment où le peuple de France se désespère du « changement maintenant » ; le gouvernement programme une Conférence pour lancer son action contre la pauvreté.

Initialement prévue sur deux jours, elle est réduite à deux demi-journées. Cette première déception se conjugue au sentiment de marginalisation du mouvement syndical.

Lire notre dossier spécial

Publié dans Chômage, Luttes, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaires »

Non à la ratification du traité budgétaire européen !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 11 septembre 2012

UD CGT NORD
Espace Revendicatif

Non à la ratification du traité budgétaire européen ! dans Actions_régionales Sans-titre


Le Traité budgétaire européen dit Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG) doit entrer en vigueur le 1er janvier 2013. D’ici là, il devra être ratifié par les parlementaires français.

Avec ce traité budgétaire européen, l’État serait dépossédé de l’une de ses prérogatives les plus importantes : décider et voter son propre budget !

Non content d’avoir bafoué sa promesse de campagne de renégocier le traité, Hollande veut passer en force sur l’abandon, pur et simple, de notre souveraineté en matière de financement public.

  • Ce traité pose la contrainte de l’équilibre ou de l’excédent des budgets des administrations publiques. Il fixe également à 5 % la réduction chaque année de la dette publique, ce qui représente 80 milliards d’économie à réaliser en France dès 2013 (c’est-à-dire 1,5 fois le budget de l’Éducation Nationale).

La mise en place du traité budgétaire mènerait l’Europe sur la voie de l’austérité et de la récession généralisées !

  • Ce traité aurait des conséquences directes dans le domaine social Par exemple, la récente mesure sur le départ à la retraite à 60 ans des salariés ayant effectué des carrières longues n’aurait pas pu être adoptée par le gouvernement.
  • Par ailleurs, ce traité préconise des mesures ayant un impact sur la fixation et l’indexation des salaires, les processus de négociation collective, les régimes de retraites, les services de santé et les prestations sociales.

Pour empêcher la ratification du traité européen par les parlementaires français, la CGT a décidé de mener la bataille !

L’Union départementale appelle toutes les structures à participer activement à la signature de la pétition CGT  et à la diffusion du tract  fichier pdf TRACT conf-d-ral

Nous pouvons recueillir, dans notre département, plusieurs dizaines de milliers de signatures. C’est de leur nombre dont dépendra notre capacité à empêcher la ratification du traité européen.

Alors, SANS ATTENDRE, proposons aux salariés, privés d’emploi et retraités de s’exprimer massivement contre la ratification du traité européen en signant la pétition CGT fichier pdf PETITION

UD NORD – Espace Revendicatif

____________________

Pétition  nationale en ligne

Publié dans Actions_régionales, Fiscalité, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes, Retraites, Salaires, Services publics | Pas de Commentaires »

Education nationale – LILLE 12 septembre – Marie-jeanne doit partir !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 7 septembre 2012

Education nationale - LILLE 12 septembre - Marie-jeanne doit partir ! dans Dates A Retenir au-secours1Le 12 septembre, la CGT Éduc’Action organise un rassemblement

à 15h00 devant le siège du PS, 12 rue Lydéric à Lille,

afin d’EXIGER le départ de Marie Jeanne Philippe, rectrice de Lille,

zélée serviteur de Nicolas Sarkozy.

 

Elle a montré tant de zèle à démanteler l’Éducation Nationale dans  notre académie qu’il est incompréhensible que le nouveau gouvernement ne l’ait pas “limogée” dès le changement de majorité.

Certes, il ne s’agit pas d’être dupe et de croire qu’il suffirait de changer une personne pour que tout s’arrange, mais c’est un préalable, notamment en raison de son obstination à mépriser les organisations syndicales et à refuser tout dialogue.

Le gouvernement PS doit prendre ses responsabilités !

Nous avons du reste demandé à être reçus pour exposer aux représentants du parti majoritaire nos revendications concernant l’École tant sur le plan national qu’académique. La première de ces revendications étant qu’on fasse partir sans délai cette rectrice qui laissera un sinistre souvenir à tous les enseignants de l’ académie de Lille.

Il s’agit donc d’être nombreux pour exiger ce départ, mercredi 12 septembre (15h00 rue Lydéric Lille) ainsi qu’une autre politique pour l’école, progressiste celle-là, notamment en déployant les nombreux moyens qui font défaut !

 

À mercredi donc

Publié dans Dates A Retenir, Education nationale, Luttes | Pas de Commentaires »

Education nationale – Rassemblement Lille 12 septembre 2012

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 3 septembre 2012

Education nationale - Rassemblement Lille 12 septembre 2012 dans Actions_régionales cgt-%C3%A9duc-action
NORD

Le changement, c’est pour quand ?

Telle est la question que chacun se pose en cette rentrée.

Dans notre Académie, cette question prend un tour encore plus criant quand on sait que cette rentrée 2012 est pilotée par ….. Marie-Jeanne Philippe, Rectrice de choc nommée au printemps 2010 par Sarkozy ! C’est pour la CGT une véritable provocation et nous appelons, pour cette raison, à un rassemblement le mercredi 12 septembre à 15h devant le siège nordiste du Parti gouvernemental – le PS – rue Lydéric à Lille, afin d’exiger que nos responsables politiques prennent leurs responsabilités en remplaçant la Rectrice !

Chacun comprendra qu’il ne suffit pas de changer de responsables pour qu’on change de politique, et nous le soulignons dans le tract de rentrée ci-joint à diffuser. Mais le minimum serait au moins de commencer par changer les responsables, surtout le ou la première responsable – le Recteur – qui est une fonction POLITIQUE puisque le recteur est nommé en conseil des ministres.  Surtout quand ce responsable est aussi marqué politiquement (rappelons qu’avant avant d’entamer un parcours de Recteur, Marie-Jeanne Philippe avait travaillé en 2004 au cabinet de Fillon) et qu’elle s’est mis à dos beaucoup de mondes, y compris chez les cadres de l’Éducation (les chefs d’établissement par exemple)..

Marie-Jeanne Philippe a brillé par son autoritarisme, son mépris affiché des organisations syndicales (refus notamment de recevoir une intersyndicale consacrée à l’enseignement professionnel au printemps alors que les LP subissaient le plus !), sa créativité dans l’application de la politique gouvernementale ! Elle ne se contentait pas d’appliquer, elle en rajoutait, comme en proposant des fusions systématiques d’établissement, ce qu’aucun autre Recteur (même nommé par des gouvernements de droite) n’avait ainsi systématisé.

En juin, la CGT a été reçu – à leur demande – par les responsables locaux du CEDRE, collectif d’élus socialistes, au siège du PS: leur objectif était que nous leur listions les “mesures d’urgence” à prendre dans le cadre de la rentrée; ils se proposaient de les relayer ensuite auprès de Vincent Peillon.

Nous avons bien entendu développer l’ensemble de nos revendications, en matière de postes (critiquant les ridicules 30 postes supplémentaires annoncés pour notre Académie !) et d’abandon des réformes néfastes mises en œuvre par les gouvernements de droite depuis 10 ans. Et, bien sur, nous n’avons pas oublié un mot pour notre chère Rectrice.

Nos interlocuteurs du PS nous ont dit qu’il fallait d’abord attendre la fin des législatives…. mais que de toutes façons “elle était la première sur la liste”.

Nous pouvions à la limite admettre qu’on la laisse finir l’année scolaire, mais comment admettre qu’elle pilote la rentrée ! Elle présidera même le 17 septembre un Conseil Académique de l’Éducation Nationale spécial réuni dans le cadre des ateliers de “Refondation de l’École” mis en place par le Ministre ! C’est elle qui va “refonder l’école” ? De qui se moque-t-on !

La CGT Éduc’Action entend réagir face à cette situation et c’est ce qu’ont dit les participants à l’AG de rentrée syndicale qui s’est réunit à Lille ce vendredi 31. Nous lançons donc l’appel au Rassemblement pour le mercredi 12 à 15h  et demandons aux collègues d’en parler dès lundi dans vos écoles et établissements.

Nous avons abordé la question en intersyndicale. Pour l’heure, les autres organisations syndicales réfléchissent. Mais nous ne pouvons pas attendre et laisser passer ainsi tranquillement la rentrée donc nous lançons d’ores et déjà l’appel.

D’ici là, bonne rentrée à toutes et tous !

loupe1 dans Dates A Retenir Tract_CGT_Educ_action_rentr-e_2012

Publié dans Actions_régionales, Dates A Retenir, Education nationale, Services publics | Pas de Commentaires »

EMPLOI – Education publique

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 26 août 2012

EMPLOI - Education publique dans Education nationale cgt-conf

« Emplois d’avenir professeur »

Copie à revoir

vendredi 24 août 2012

Ce vendredi 24 août 2012 le Conseil supérieur de l’Éducation (CSE) a été consulté sur un article du projet de loi sur les emplois d’avenir concernant le pré-recrutement de jeunes issus de milieux modestes souhaitant préparer des concours d’accès aux métiers de l’Enseignement.

La CGT regrette que le Gouvernement ait choisi la précipitation pour créer ces « emplois d’avenir professeur ».

Le manque évident de concertation avec l’ensemble des organisations syndicales les ont amenées à apporter de nombreuses critiques sur ce projet et à demander des clarifications sur sa mise en œuvre lors du CSE. La CGT considère donc que le sujet n’est pas clos et qu’il faut continuer la concertation.

Autant nous soutenons la proposition d’aider les jeunes issus de milieux modestes à accéder aux métiers de l’Enseignement en instaurant un pré-recrutement, autant, le projet, en l’état, les conditions sociales, le statut du contrat, l’organisation du temps de travail avec le temps d’étude, les conditions en cas d’échec ou d’abandon restent à clarifier. Une concertation est en cours concernant la formation des enseignants, la discussion doit se poursuivre dans ce cadre-là.

La CGT réaffirme qu’une formation initiale de haut niveau et une formation continue sont deux éléments essentiels et indissociables. La démocratisation du recrutement doit être au cœur du débat et intégrer une réflexion sur le recrutement des enseignants.

Montreuil, le 24 août 2012

Publié dans Education nationale, Formations, Luttes, Services publics | Pas de Commentaires »

1er mai 2012 à Maubeuge et dans le 59

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 2 mai 2012

1er mai 2012 à Maubeuge et dans le 59 CGT-UL-DE-MAUBEUGE-ET-ENVIRONS1-204x300

1er mai 2012
Album : 1er mai 2012
à Maubeuge
29 images
Voir l'album

____________

PRÈS DE 10 000 manifestants dans le 59

ARMENTIERES 150 manifestants
AULNOYE-AYMERIES 450 manifestants
CAMBRAI – MASNIERES 220 manifestants et 100 manifestants
DENAIN
130 manifestants
DOUAI 800 manifestants
SAINT-POL/MER – DUNKERQUE 1800 manifestants
FOURMIES
 200 manifestants
LILLE 4500 manifestants
MAUBEUGE 250 manifestants
TOURCOING 400 manifestants
SECLIN 200 manifestants
VALENCIENNES 450 manifestants

____________

Pour l’UL CGT Maubeuge et environs
Bruno VASSEUR

DEC

-

Joli mois de Mai… journée internationale des travailleurs… Ainsi l’histoire sociale se rappelle !… Le 1er mai 1886 à Chicago, aux États-Unis des ouvriers se rassemblent à l’usine Mc Cormick pour revendiquer et imposer ainsi la journée de huit heures de travail quotidien, de meilleures conditions de vie pour lesquelles une grève générale mobilisant 340 000 travailleurs avait été lancée. Deux jours plus tard, les policiers tuent trois grévistes, []ce qui déclenche des émeutes qui font plusieurs morts. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police. Trois syndicalistes anarchistes sont jugés et condamnés à la prison à perpétuité. Cinq autres sont pendus le 11 novembre 1886 malgré des preuves incertaines (ils seront réhabilités plusieurs années après)….

Après la révolution de Chicago, le 1er mai sert désormais de référence à la IIe Internationale socialiste pour la fête des travailleurs européens.

…Le 1er mai 1891, à Fourmies, une petite ville du Nord dela France, la manifestation rituelle tourne au drame. La troupe équipée des nouveaux fusils Lebel et Chassepot tire à bout portant sur la foule pacifique des ouvriers. Elle fait dix morts dont 8 de moins de 21 ans. L’une des victimes, l’ouvrière Marie Blondeau, habillée de blanc et les bras couverts de fleurs, devient le symbole de cette journée…. C’EST NOS SŒURS ET NOS FRÈRES QU’ON ASSASSINE !

Depuis votre 1er mai férié, payé, chômé, s’est toujours enraciné dans la lutte des salariés et renouvelle le caractère revendicatif et international du 1er Mai.

N’est-il pas ce jour aussi patriotique ?

Lire la suite… »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

L’Éducation nationale = fabrique à inégalités

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 26 avril 2012

 L’Éducation nationale = fabrique à inégalités dans Education nationale logo-cgt-éduc-action

L’Éducation nationale = fabrique à inégalités 

Un rapport de la Cour des comptes, non encore paru, vient d’être révélé par la presse. Il serait dans la lignée du rapport de 2010 énonçant le fait que l’État délaisse les élèves les plus fragiles, voire creuse les inégalités…

Ainsi, l’académie de Créteil serait passée, en termes de moyens alloués par l’Éducation nationale, de la 22e à la 26e place en près de 6 ans. « Au vu de ces chiffres et de leur évolution récente, aucun élément attestant d’une politique particulière en matière de réduction des inégalités n’apparaît de manière flagrante », est-il écrit dans le rapport. « Alors même que les outils sont disponibles, le ministère ne se met pas en position d’analyser précisément les inégalités territoriales, leurs causes et les moyens de les limiter ».

Pour la CGT Éduc’action, ces éléments ne sont pas surprenants et participent de la démonstration que le Service public a été sacrifié pendant 5 ans, accentuant les difficultés pour les plus fragiles. Cette démonstration est à retrouver aussi dans la publication d’avril 2012 de la CGT Éduc’action dans un dossier spécial « Bilan du quinquennat »
(http://www.unsen.cgt.fr/images/pef/pef_117/pef_117.pdf).

Le programme ECLAIR a largement contribué à vider l’éducation prioritaire de son contenu. Cette dernière étape d’une « autonomie » qui accroît les inégalités, vient après un démembrement patient depuis 10 ans, et fait suite à l’introduction, en 2006, des Réseaux Ambition Réussite (RAR), qui n’avaient d’autre ambition que de faire des zones prioritaires des zones d’expérimentation de la casse du Service public et du statut.

Lire la suite… »

Publié dans Education nationale, Services publics | Pas de Commentaires »

1234
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo