• Accueil
  • > Recherche : élections agirc

Résultats de votre recherche

Des élections législatives à la hauteur des besoins des retraités

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 8 juin 2012

LA CGT
ORGANISMES SOCIAUX
UFROS

UFROS ACTUALITÉS

 

Des élections législatives à la hauteur

des besoins des retraités

Le résultat de l’élection présidentielle exprime un désaveu pour Nicolas Sarkozy, sa politique autoritaire et antisociale et sa façon de gouverner, ainsi que pour son gouvernement et les forces politiques qui l’ont soutenu.

L’UFROS s’en félicite et poursuivra son combat contre la division, les idées d’extrême droite et les discriminations, pour le « travailler et vivre ensemble« .

Ce contexte doit permettre un véritable changement avec des mesures immédiates permettant l’amélioration des conditions de vie des salariés actifs, retraités et privés d’emploi ; mais aussi une autre répartition des richesses au service de l’humain.

Cela nécessite que les votes du 22 avril et du 6 mai soient prolongés les 10 et 17 juin afin de mettre en place à l’Assemblée Nationale une majorité capable de privilégier nos intérêts, de légiférer en faveur d’un véritable progrès social indispensable pour sortir de la crise.

Il nous faut transformer l’essai car c’est d’une autre politique dont nous avons besoin.

Pouvoir d’achat, accès aux soins, prise en charge de la perte d’autonomie, sont nos sujets de préoccupation, et des réponses urgentes sont attendues par l’ensemble des retraités :

  • Augmentation immédiate de 300 euros sur nos pensions.

  • Remise à plat de la loi HPST afin de réinstaurer un accès aux soins pour tous avec la réouverture de tous les services hospitaliers de proximité qui ont été fermés.

  • Véritable débat citoyen sur la prise en charge de la perte d’autonomie ; grâce à nos luttes nationales et locales nous avons fait reculer le gouvernement précédent qui n’a pas pu faire passer le projet de loi que le Sénat devait présenter, mais rien n’est jouée t tout est à construire en matière de solidarité nationale.

A l’UFROS, nous serons également attentifs à ce qui devra être fait pour améliorer la vie quotidienne des retraités, sur le logement, les transports (gratuité – optimisation du maillage), et la présence des services publics en tous points du territoire.

C’est bien de cela dont nous avons besoin : des élus qui en lieu et place de priorités financières mettent l’humain au centre de leurs préoccupations.

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SÉCU

Une réunion de la Commission Paritaire de Pilotage s’est tenue le 30 Mai 2012 à l’UCANSS.
Parmi les points à l’ordre du jour figurait
le renouvellement de l’homologation des trois assureurs (UNPMFMEDERIC et AG2R).

La CGT qui s’était opposée à ce partage lors de la négociation du Protocole de 2008, a réitéré par la voix de Daniel EDELIN, notre représentant son désaccord.
Fait aggravant, l’UNPMF a fait savoir qu’elle confiait la gestion de la part du contrat qui lui revient à MUTEX une société anonyme d’assurance qu’elle a
créé avec de grandes mutuelles interprofessionnelles (Harmonie Mutualité, Prévadies…) qui en deviennent les actionnaires.

Après que la CGT ait fait une déclaration préalable (voir ci-après) un vote est intervenu sans débat !

Ont votépour le renouvellement de l’homologation des trois assureurs :

  • le collège employeur (10 voix), le SNFOCOS (1), la CFDT (2), la CFTC (2), la CGC (2) soit 17 pour.

Ont voté contre :

  • La CGT (2) et FO (1) qui a déclaré partager entièrement la déclaration de la CGT. Donc 3 contre.

A suivre le compte-rendu de la CPP sur le site de la fédération.

DÉCLARATION CGT A LA CPP DU 30 MAI 2012

La Commission Paritaire de Pilotage est appelée à se prononcer ce jour sur le renouvellement des homologations accordées aux organismes assureurs participant à la gestion du régime de complémentaire des personnels actifs et retraités de la sécurité sociale, instauré par le Protocole d’Accord du 12 août 2008.

La CGT qui rappelons-le n’a pas été signataire de ce protocole, a fait le choix de participer aux travaux de la CPP, et elle continuera à le faire. Ceci nous permet de dire au passage qu’en l’état actuel des textes conventionnels, notre organisation ne remet pas en cause le fait qu’il appartient bien à la CPP de procéder au renouvellement des homologations des assureurs.
Mais la CGT tient à souligner que l’une des raisons pour lesquelles elle n’a pas paraphé le protocole
de 2008, tient notamment au fait qu’elle condamnait l’introduction de sociétés d’assurance dans le processus de couverture complémentaire.

En 2008, lors de la négociation, nous nous sommes prononcés en faveur d’un assureur mutualiste. C’est une question de principe non négociable.

De plus nous avons fustigé le panachage entre partage territorial ; respect de l’influence réciproque et de la quote- part réservée à chacun des assureurs retenus à l’époque.
Aujourd’hui on nous propose de reconduire ce partage entre les trois organismes assureurs en place depuis 2008.

Si nous saluons au passage le travail de recherche et de présentation fait par le cabinet Winter à la demande de la CPP, pour autant vous comprendrez que tenant compte des éléments exposés ci-dessus nous ne partageons pas la proposition qui nous est faite aujourd’hui de reconduire ce « partage ».

Cette position est corroborée par la substitution à l’UNPMF, qui resterait le chef de file, d’une Société Anonyme d’Assurance : Mutex comme organisme assureur ce qui soulève de légitimes questions.

Dans un contexte où la sécurité sociale est attaquée de toutes parts, où la Mutualité , ses valeurs et ses fondements sont remis en cause ; les personnels de l’institution sécurité sociale seraient couverts pour leur « complémentaire santé » par trois organismes assureurs, dont la forme juridique relève du code des assurances ?

Pour toutes ces raisons, la CGT, comme elle l’a fait en 2008, s’opposera au choix des assureurs qui lui sont proposés aujourd’hui.

Nous réaffirmons par là même notre attachement au choix de la Mutualité dans l’organisation spécifique de la couverture complémentaire santé en France.

EN BREF

La commission paritaire de système différentiel a été saisie d’une augmentation de 1,725% au 1er janvier 2012 ; soit 75% de l’augmentation de la
valeur des points ARCCO-AGIRC en 2012 (2,3%).

Un texte sera soumis à la signature des fédérations.

La CGT a d’ores et déjà exprimé son désaccord estimant que pour le moins on devrait suivre l’augmentation des retraites complémentaires.

A suivre…….

Publié dans Dates A Retenir, Luttes, PRECARITE, Retraites, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaires »

Malakoff Médéric Retraite AGIRC

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 3 avril 2012

 Malakoff Médéric Retraite AGIRC  dans Retraites cgt-UD-Nord4-300x601

Malakoff Médéric Retraite AGIRC : 1 500 000 salarié-e-s appelé-e-s à voter !…

1 500 000 salarié-e-s appelé-e-s à voter ! Les élections dans la caisse de retraite complémentaire Malakoff Médéric Retraite AGIRC. Ces élections sont importantes : elles vous permettent de vous…

Pour lire la suite cliquez ici

Publié dans Retraites | Pas de Commentaires »

AGIRC – ELECTIONS

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 26 mars 2012

AGIRC - ELECTIONS dans Elections professionnelles 11-300x127

21-270x300 dans PRECARITE

tract à télécharger   fichier pdf TRACT ELECTIONS MMRA – UFICT

http://www.60ansatauxpleinjytiens.com/

Publié dans Elections professionnelles, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaires »

CAF, URSSAF, CARSAT, Caisses Nationales branches de la Sécurité Sociale

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 1 décembre 2011

cgtorganismessociaux.jpg

ÉLECTIONS

Le 13 octobre 2011, les salariés des CAF, URSSAF, CARSAT et des Caisses Nationales des différentes branches de la Sécurité Sociale ont voté pour élire leurs représentants aux conseils d’administration.

Selon les résultats définitifs, tous collèges confondus, la CGT avec 35,3 % des suffrages continue sa progression (+1,7 %) et conforte sa place de 1ère organisation syndicale .

Dans le collège encadrement, elle devient 1ère organisation syndicale en obtenant 28,4 % des suffrages (+1,4 % par rapport à 2006 ), devant la CFDT (28,2 %) et FO (22,7 %).

Aux URSSAF de Paris, la CGT totalise 62,92 % des suffrages chez les employés et 39,4 % chez les cadres (27,8 % pour le SNFOCOS et 32,8 % pour la CFDT). Pour la 1ère fois, un candidat présenté par l’UGICT-CGT remporte le siège cadre. Les 2 sièges employés sont revenus à la CGT .

Un autre très bon résultat a été enregistré à l’AGIRC, lors des élections d’octobre 2011 : l’UGICT-CGT a franchi la barre des 20 % des suffrages, ce qui représente une progression de 22 % par rapport au score atteint aux précédentes élections . Elle compte 3 administrateurs.

 

Publié dans Elections professionnelles, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo