Fabry : Encore des emplois supprimés !!

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 22 janvier 2011

transports.png

         

À Feignies,

ITS Fabry va supprimer vingt-cinq emplois sur soixante-dix

samedi 22.01.2011, 05:16La Voix du Nord

 Fabry a été créé en 1900 et s’occupait alors de transports, avant de devenir agence en douane puis de revenir vers le transport.

|  ON EN PARLE |

L’entreprise ITS Fabry va licencier plus d’un tiers de ses effectifs. ..screenfabry.png.

Vingt-cinq suppressions d’emplois sur un total de soixante-dix salariés : c’est l’issue donnée à une procédure de redressement judiciaire déposée le 13 décembre par la société installée sur le parc d’activité des Longenelles et qui est spécialisée dans le transport et la logistique.

L’information avait été communiquée dès le 9 décembre aux représentants des salariés. La procédure avait ensuite suivi son cours au tribunal de commerce de Valenciennes où les magistrats ont rendu ce mercredi 18 janvier une ordonnance encadrant le plan de sauvegarde de l’emploi présenté par les représentants d’ITS Fabry. Ce dispositif prévoit le licenciement d’un chef d’équipe, de dix-huit opérateurs, quatre chargés de compte, un employé de transit et d’une femme de ménage. Trois membres du comité d’entreprise, deux délégués CGT et un de la CFTC font partie des personnes appelées à être licenciées.

L’an dernier, l’entreprise familiale Fabry avait déjà procédé à six licenciements à caractère économique. Elle a de nouveau recours à cette procédure, après avoir perdu des gros clients comme Carrefour France ou encore Yamaha. Si la nécessité de cette procédure n’est pas contestée par les représentants du personnel, au regard de la situation économique, ceux-ci mettent en cause la façon dont elle a été conduite. Selon eux, et en résumé, la direction a mis les instances représentatives devant le fait accompli tout en ne délivrant que tardivement des informations liées à cette procédure, qui plus est pendant la période des fêtes et ce, pour limiter les voies de recours qui auraient pu permettre par exemple de désigner un expert comptable. Les mêmes constatent par surcroît que le licenciement a été retenu comme unique solution – vingt-huit étaient initialement prévus, ramenés à vingt-cinq – sans que soient explorées d’autres voies, comme le temps partiel. • J.-M. B.

Il n’a pas été possible de joindre la direction, ce vendredi.

Publié dans Licenciements, Transports | Pas de Commentaire »

Services publics – Transports – Sncf – Equipement – Aulnoye

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 janvier 2011

cgtsncf2.jpg

       

POINT PRESSE       

De nouveau 5 emplois sont sur la sellette sur le secteur d’Aulnoye, 5 agents de l’agence Bâtiments-Energie sont concernés.

Le syndicat C.G.T des cheminots d’Aulnoye s’oppose à ces suppressions et invite à un point presse le Mardi 25 janvier 2011 – Square Leclerc à 17h00.

    

Publié dans Licenciements, PRESSE, Transports | Pas de Commentaire »

la CGT prévoit une année sociale difficile

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 15 janvier 2011

dsc01176.jpg

A ce sujet ici et ici

Quand le maire de Marpent s’en prend sur son blog, à la Cgt et aux régies publiques

Nouvel opérateur à Stibus : la CGT prévoit une année sociale difficile

samedi 15.01.2011, 05:15La Voix du Nord

 Le 10 janvier à Assevent, la CGT s’est chargée du comité d’accueil, au SMVS.

|  ON EN PARLE |

Pas de kilomètres en plus, pas d’augmentation des effectifs, un nouveau contrat aux coûts inférieurs… Pour la CGT Stibus, le choix du nouvel opérateur n’annonce rien de bon. Bruno Vasseur, représentant syndical, prévoit même une année sociale agitée…

PAR VINCENT TRIPIANA

 Nos contrats de travail ne changent pas. Mais il n’y a pas d’offre kilométrique supplémentaire et on devrait rester à effectifs constants.

 » Pour la CGT Stibus et son représentant Bruno Vasseur, les élus ont fait un mauvais choix, en confiant à l’alliance Semitib-Transdev la gestion du transport en commun pour les huit prochaines années. Il n’y aurait même pas eu à choisir, selon lui : « On n’a pas à choisir un opérateur ! On est pour une maîtrise directe. » Donc pour une régie de transports. « On est contre les appels d’offre pour les grands groupes. Ce sont les usagers qui trinquent. »

Un comité d’entreprise à la fin du mois

Mais maintenant que l’opérateur a été choisi, qu’est-ce qu’on fait ? On attend le comité d’entreprise qui se tiendra à la fin du mois et au cours duquel les syndicalistes devraient avoir connaissance en détail du nouveau contrat qui lie la Semitib et Transdev au SMVS, le syndicat mixte du val de Sambre qui a en charge le transport public. Une étape qui aurait dû avoir lieu avant, au goût de la CGT, qui rêve encore d’une instance où dirigeants, usagers, représentants du personnel et syndicat décideraient du sort des transports en commun.

À effectifs constants (alors que, selon la CGT, « depuis 2004, les moyens humains et en matériel ont baissé »), Bruno Vasseur estime que la charge de travail des salariés de Stibus va augmenter. « Comme ils veulent intensifier, cadencer, ils vont revoir le temps de travail et l’organisation du travail. » Et pas dans le bon sens, prévoit le syndicaliste.

Tout le reste est à l’avenant, à écouter le militant. La sécurité ? « Il y a eu plus de 200 000 euros de dégât sur le réseau Viavil. En avril 2010, après avoir utilisé notre droit de retrait, nous avons obtenu deux postes de contrôleurs de réseau. Mais il manque encore quatre vérificateurs.

 » L’état du parc d’engins ? « Le renouvellement des véhicules est tardif et il n’est pas prévu d’extension du parc. » La restructuration du réseau ? « Leur projet pour le réseau est de destructurer certaines lignes, de récupérer des kilomètres sur des lignes pour cadencer la ligne 51 (la ligne Viavil, qui va d’Hautmont à Jeumont). Ils déshabillent Paul pour habiller Jacques. S’ils avaient mis les 700 000 km en plus, même seulement 400 000 pour l’instant, ils n’auraient pas eu besoin de grapiller ainsi. » Conclusion sans appel du syndicaliste : « Ils ne se sont pas donnés les moyens de leur ambition. C’est une mission de service public au rabais, une non-politique transports. Dans tout ce que j’ai vu, la seule variable d’ajustement pour y arriver, c’est la masse salariale. Ils vont y toucher, c’est sûr. Et la politique salariale dans les dix ans, ça va être du 1 %, pas plus. » Les négociations s’annoncent tendues : « Tout dépend du rapport de forces », estime déjà Bruno Vasseur. Le début 2011 ressemble à une veillée d’armes syndicale, pour la CGT Stibus… •

Publié dans Actions_locales, Transports | 1 Commentaire »

Action transport public..

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 10 janvier 2011

dsc01176.jpgcrealis18.jpg

Téléchargez le tract Cgt: Action transport public.. dans Actions_locales pdf tracttransportsjanv20111.pdf

Article: ICI

Actualité Maubeuge

Le comité syndical du SMVS doit s’attendre à recevoir des invités ce soir

lundi 10.01.2011, 05:12La Voix du Nord

 En mai 2009, les représentants et militants de la CGT Stibus avaient déjà poussé la porte du centre socio-culturel d’Assevent.

|  L’AGENDA DE LA SEMAINE |

Le syndicat mixte du val de Sambre, qui s’occupe notamment des transports urbains, se réunit ce soir à Assevent en comité syndical avec pour point principal à l’ordre du jour l’attribution de la délégation de service public pour cette compétence. …

 

S’il n’en reste qu’une, ce sera celle-là : les transports publics. C’est cette seule compétence qui devrait rester au syndicat mixte du val de Sambre, le SMVS, après que le divorce d’avec la communauté de commune de Sambre-Avesnois sera intervenu. Parallèlement, le syndicat a lancé une mise en concurrence pour l’exploitation du réseau Stibus, lequel emploie cent soixante personnes. Cette procédure d’appel d’offres a connu quelque retard, en raison des négociations qui ont été entreprises entre le SMVS et la CCSA pour le partage des biens. Elle devait être lancée courant 2009 mais fut différée d’un an, au cours d’un comité syndical du SMVS qui avait eu lieu en mai de cette année-là et auquel s’étaient invités une vingtaine de militants de la CGT sur le thème « la Stibus n’est pas à vendre ».

Les mêmes, épaulés par les militants de l’Union locale CGT, seront de nouveau présents aujourd’hui à partir du 18 h au centre socio-culturel d’Assevent. Car la Semitib, la société d’économie mixte qui exploite, via Stibus, le réseau des transports urbains, va connaître une mutation.

La délégation de service public, prorogée d’un an en 2009 donc, arrivée à expiration au 31 décembre dernier, a été mise sur le marché. Trois concurrents ont postulé : la Semitib, émanation du SMVS, Transdev, filiale de la caisse des dépôts et consignations et son concurrent Kéolis. Lors du dernier conseil syndical, en décembre, Michel Lo Giaco, président du SMVS, n’a pas fait mystère de ce qu’il proposerait ce soir une candidature mixte Semitib-Transdev. Sous le regard de la CGT. • J.-M. B.

Publié dans Actions_locales, Transports | Pas de Commentaire »

Pour un service public de transports….

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 7 janvier 2011

transports.pngmaubeuge.jpg

Téléchargez le tract stibus: Pour un service public de transports.... dans Actions_locales pdf transport.pdf

Au nom de la Sacro-sainte concurrence, cher à l’Europe des marchés les services publics sont atomisés! Les services de transports en commun n’échappent pas à la règle. C’est ainsi que la SNCF réduit ses effectifs pour améliorer sa rentabilité financiére! les conséquences s’en font sentir directement par les usagers, 13 heures de retard pour le Strasbourg-Nice/Port Bou. Disparition annoncé pour le corail inter-cité Maubeuge-Paris etc.

Il en va de même pour les transports bus, la privatisation rampante aura des conséquences néfastes pour les salariés et pour les usagers, disparition des lignes dîtes non rentables, fréquences moins importantes!

La Cgt au contraire prône le développement des transports en commun, leur gratuité pour les faibles revenus c’est l’intérêt de tous et de l’environnement!

C’est pourquoi la Cgt Maubeuge s’associe au syndicat Cgt de Stibus pour la défense d’un Service 100% public pour que les habitants de la Sambre ne subissent pas encore une dégradation de leur moyen de transports…

Le 10 janvier, rassemblement à L’Union  Locale Cgt 17 heures (voir tract)

Publié dans Actions_locales, Transports | Pas de Commentaire »

Services publics – Transports – Infrastructures

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 30 décembre 2010

transports.png
Montreuil le 28 décembre 2010

   
Union Interfédérale des Transports    

Difficultés dans les transports : Les intempéries certes, mais le système est en cause
   

Des dizaines de milliers de voyageurs viennent de subir une situation ubuesque. Froid et neige ont mis à l’épreuve notre système de transport et infrastructures, son mode de gestion et d’administration.

Routes impraticables, bus stoppés, avions cloués au sol, trains temporairement bloqués ou retardés au delà des seules limitations de vitesses bien compréhensibles, aiguillages gelés, avions givrés, voyageurs frigorifiés et désabusés sur des quais non déneigés ou dans des terminaux devenus dortoirs, économie paralysée… ont formé la carte postale de la France en ce mois de décembre 2010 rigoureux. Moins médiatisés, nombre de salariés n’ont pu, si ce n’est dans des conditions difficiles, rejoindre leur travail ou regagner leur domicile.

Qu’il y ait des intempéries n’est pas nouveau, fussent-elles d’une intensité et d’une séquence exceptionnelles. Ce qui est surtout à remarquer et à traiter, c’est la désormais incapacité à faire face à ces situations, dont on sait, pourtant, que la saisonnalité les rend très probables. C’est le prix payé d’orientations établies sur la base d’une gestion statisticienne du risque et uniquement comptable à court terme qui, par définition, évacue les réalités. Le dévouement et l’engagement conséquent des salariés du secteur ne suffisent plus à compenser la désorganisation.

On ne peut pas avoir déstructuré tout le secteur public et les entreprises publiques concernées, privatisé à tour de bras, éclaté les fonctionnements intégrés et cohérents, supprimé plusieurs centaines de milliers d’emplois, abandonné les installations hivernales pour dégeler et leur entretien, diminué les stocks de matériels… tout cela au nom d’une marchandisation de tout, d’une réduction dogmatique des dépenses publiques et d’une gestion systématique comptable par activité spécifique, à flux tendu, et faire abstraction de leur cause le moment venu des conséquences.

Pour l’Union Interfédérale des Transports CGT, le système actuel de nos transports, formaté par la libéralisation intervenue depuis trente ans, et dont tout le syndicalisme européen demande un bilan contradictoire, est en cause. Il n’autorise pas les situations perturbées, ne permet pas d’y faire face, pire, dans ses choix stratégiques d’orientation et de gestion des entreprises concernées, qu’elles soient publiques ou privées, il n’en a que faire.

C’est vrai sur les aéroports où la sous-traitance, les concessions et délégations pullulent. C’est vrai sur les routes où la décentralisation, éclatant le réseau en plusieurs gestionnaires, laisse les collectivités locales désemparées et les agents du secteur public démunis de bras, de matériels et d’organisation mutualisée cohérente. C’est vrai sur les rails où pour supprimer encore et encore du personnel on s’est défait des installations chauffantes d’aiguillages, de l’entretien des abords, des équipes d’astreinte, des réserves à disposition immédiate…

Dans ce contexte, voir les différents protagonistes orchestrer un savant bal des faux culs en se renvoyant la balle des responsabilités, entre aéroports de Paris et les compagnies aériennes, entre Ministre, Préfets et météo France, par exemple, est intolérable. Réduire le retour d’expérience à une enquête sur l’approvisionnement du glycol ou du sel, comme l’annonce la ministre de tutelle est indécent et ridicule. Les choix et les coupes sombres dans le budget des transports ces dernières années, accentuées dans la loi de finances 2011, ont une responsabilité indéniable.

Le gouvernement et plus généralement les pouvoirs publics ne peuvent faire l’impasse sur une véritable mise à plat du système de transport, de son fonctionnement, de son organisation et des moyens associés. Ils ne peuvent faire abstraction du besoin de maîtrise publique forte de ce secteur et de la place indispensable qu’il importe de redonner à un véritable service public, capable de garantir la continuité et la meilleure gestion des aléas. Voilà qui justifierait largement une véritable et utile enquête parlementaire et un grand débat public.

  

Voir également SERVICE PUBLIC – Equipement et Environnement – Ceci explique cela !

   

Publié dans Equipement Environnement, Services publics, Transports | Pas de Commentaire »

SNCF – Insultes racistes

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 16 décembre 2010

cgtsncf2.jpgREGION NORD-PAS DE CALAIS
15 décembre 2010

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

C’est ce mardi 14 décembre 2010 que Mohamed, soutenu par ses camarades de travail et par la CGT, attendait réparation au Tribunal de Cambrai des insultes racistes qu’il endurait depuis 2003.

Accompagné de son avocat, il a raconté les faits, d’une manière très respectueuse, et pourtant si grave !

Même la Présidente du tribunal a semblé très sensible aux propos recueillis qui ont été confirmés par le témoignage de 2 de ses collègues appelés à la barre et par d’autres témoignages écrits.

Tous les témoignages ont été clairs précis et concordants, pourtant l’accusé présumé des faits nie, pire il reste campé sur une défense où lui seul dirait la vérité… et où l’ensemble de ses collègues se seraient ligués contre lui parce qu’ils prétendent prendre sa place au travail.

Qu’il devait se sentir bien seul ce petit responsable de la SUGE de Valenciennes. Personne à ses côtés, venu l’épauler…

…Mais ou est donc passée son DPX et sa Direction qui ont pourtant couvert  ses faits et gestes durant toutes ses années sans jamais intervenir ?

Pas étonnant que l’accusé y ait vu un encouragement à continuer !

« Grande ABSENTE » dans ce dossier, c’est la Direction de la SUGE et de la SNCF, c’est ce qui est ressorti de la plaidoirie de l’avocat de Mohamed concernant la SNCF.

La Présidente du Tribunal, elle aussi, s’interrogeait sur l’absence de décisions, voire de punitions pour de tels faits, de la part d’une grande entreprise de Service Public comme la SNCF…

 « ABSENTS » ils auraient pu l’être également les 2 témoins de la SUGE, convoqués par le tribunal, puisque la Direction Régionale leur avait refusé un dégagement pour s’y rendre. C’est donc sous couvert d’un congé que les 2 agents ont décidé de se rendre à Cambrai pour exprimer leur indignation, rétablir la vérité et soutenir leur collègue de travail.

Ceci est certainement une preuve de la volonté de la Direction SNCF de tout mettre en œuvre pour que justice soit rendue… ! !

Enfin pour cela, c’est à vous de juger !!!

Pour le reste, il a été demandé : 5000 €uros de dommages et intérêts, 1 mois d’emprisonnement avec sursis.

Délibéré : 11 Janvier 2011

Pour la CGT, il est encore une fois fait la démonstration de la devise :
« AGIR POUR NE PAS SUBIR, IL FAUT CHOISIR » !

   

Publié dans Actions_régionales, Conditions de travail, Services publics, Transports | Pas de Commentaire »

SERVICES PUBLICS – ENERGIE – TRANSPORTS…

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 3 décembre 2010

Commentaire de Jean-Luc Hulin, Délégué syndical CGT- Areva 

à l’article : Non à la privatisation des transports en commun 

hpim3452.jpg« Bruno, tu as raison de dénoncer cette lente privatisation des services publics de transport sous couvert de l’appel à concurrence.

Il en est de même dans le monde de l’énergie, ce qui est dangereux pour notre indépendance énergétique mais aussi pour la sécurité de notre production nucléaire.

Déjà, EDF investit énormément à l’étranger, s’endette pour le faire, alors que tant de choses sont à faire en france et que l’investissement ne se fait pas.

En plus, l’État vient de décider l’appel à des fonds privés pour recapitaliser AREVA et déjà des problèmes surgissent du fait des exigences de ces actionnaires. Un plan d’économies sur le dos du personnel est lancé dans le groupe AREVA.

Les travailleurs ont du mal à comprendre la démarche de ces élus qui défilent pour défendre les droits des salariés des entreprises qu’ils ne dirigent pas et qui sont avec les représentants du grand capital lorsqu’il s’agit des emplois qu’ils ont sous leurs responsabilités… Ça fait désordre ! »

      

Publié dans Energie, Luttes, Services publics, Transports | Pas de Commentaire »

Non à la privatisation des transports en commun!

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 27 novembre 2010

http://www.dailymotion.com/video/xftb9v

Le 23 Novembre 2010, après la manifestation contre la privatisation du Fret à Aulnoye-Aymeries (Nord), Bruno Vasseur, syndicaliste CGT Stibus (société de transports publics dans la région de Maubeuge) nous a expliqué en quelques minutes comment les grands groupes privés, en l’occurrence pour le transport urbain, Véolia et Kéolis, s’emparent progressivement des services publics pour les mettre en concurrence sur le marché, à travers un appel d’offre Européen, avec la complicité du gouvernement Sarkozy, relayé par des donneurs d’ordre au niveau Régional. Cela va se traduire par des suppressions de postes, de la surcharge de travail, de la pénibilité, une dégradation des services et une augmentation de la tarification au détriment des usagers…

  

Publié dans Actions_locales, Luttes, PRECARITE, Services publics, Transports | 1 Commentaire »

23 novembre 2010 – Manifestation – Aulnoye

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 24 novembre 2010

Avec ses décisions politiques concernant le fret, la SNCF met à mal ses propres cheminots et leurs familles… et c’est aussi tout le terrain industriel, professionnel, social de la sambre-avesnois qui va en faire les frais : entreprises Hakers, Cerec…, quid de leurs travailleurs et familles ?

La ficelle est grosse « ce n’est pas rentable », alors pourquoi vouloir refiler le bébé au privé qui lui n’est-ce pas ne cherche ni la rentabilité ni les bénéfices !?

Environ 200 manifestants selon syndicats 
une représentation de l’UL CGT de Maubeuge

Servez-vous Sourire

23 novembre 2010 - Aulnoye
Album : 23 novembre 2010 - Aulnoye
Manifestation unitaire 200 manifestants
21 images
Voir l'album

Innocent

Article La Voix du Nord, ICI

   

Publié dans Actions_locales, Chômage, PRECARITE, Retraites, Services publics, Transports | Pas de Commentaire »

12345
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo