STOP A LA REPRESSION SYNDICALE – HABITAT DU NORD – Maubeuge

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 22 mars 2011

cgt21.jpg 

    

Soutien à Jessica ! 

     

Mise en examen pour diffamation, Jessica Wattiez déléguée syndicale chez Habitat du Nord envisage très sérieusement une grève de la faim. Pour que cesse la répression syndicale chez Habitat du Nord,

Merci de prendre connaissance du tract diffusé auprès des locataires STOP A LA REPRESSION SYNDICALE - HABITAT DU NORD - Maubeuge dans Conditions de travail pdf 18032011hdncourrierauxlocataires1.pdf

Publié dans Conditions de travail, Justice, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes | Pas de Commentaire »

Justice – Licenciements

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 10 mars 2011

ADAJ

L’association départementale d’accompagnement du justiciable (ADAJ) du Nord a été placée en liquidation judiciaire vendredi, l’État étant incapable de régler sa dette à l’association depuis un an. 

30 salariés, répartis entre Lille, Dunkerque et Avesnes-sur-Helpe seront licenciés dans un mois 

_________________________________

La Voix du Nord – 9 mars 2011

L’Association départementale d’accompagnement du justiciable (ADAJ) va bientôt baisser le rideau

 lassociationdepartementaledaccompag9935611.jpg

Le justiciable va prochainement trouver closes les portes de la structure avesnoise, située rue Jean-Paul Chabloz.

|  ON EN PARLE |

L’État étant incapable de payer sa dette à l’association depuis un an,

l’Association départementale d’accompagnement du justiciable (ADAJ) a été placée vendredi en liquidation judiciaire. « Nos trente salariés, répartis entre Lille, Dunkerque et Avesnes-sur-Helpe seront licenciés dans un mois » prévient Frédéric Deleporte. Dans la cité sous-préfecture, ce sont dix équivalents temps plein qui sont concernés et « la structure avesnoise est foutue » déplore le président.

Bien évidemment, « des pourparlers ont été entrepris avec des associations amies mais il est encore trop tôt pour en parler » ajoute Frédéric Deleporte. « Certaines missions que les gens assurent seront reprises, mais sous quelle forme… » se demande-t-il.

« Des initiatives ont été prises mais ensuite l’État ne paye pas » constate amèrement le président. Il y a un peu plus d’un an, le 4 janvier 2010, s’ouvrait dans l’enceinte du palais de justice d’Avesnes, avec l’aide de l’ADAJ, un bureau d’aide aux victimes d’infractions pénales (BAVI). « Nous avons la volonté de développer encore ce service en le complétant avec un psychologue et une nouveau juriste » avait alors expliqué la directrice générale de l’ADAJ, partenaire associatif, Samicha Bouchahdane qui avait parlé d’« une prise en charge plus rapide des victimes ». Qu’en sera-t-il demain ?

Il faut reconnaître que l’association travaillait « main dans la main » avec la juridiction. Président et procureur sont d’ailleurs les premiers désolés de cette situation. « Ils nous missionnaient autant qu’ils le pouvaient et il existait une vraie habitude de travailler ensemble » souligne l’intéressé. Point positif du côté de Fourmies, « la structure marche très bien, elle est à l’équilibre et correspond parfaitement aux besoins. Elle devrait être reprise. » D’autres initiatives devaient être lancées. « On s’apprêtait dans votre ressort à faire le suivi d’un public de condamnés mais cela ne se fera pas, l’Etat n’est plus capable de le faire » regrette Frédéric Deleporte.

La situation est donc préoccupante, d’autant que la structure avesnoise avait vu ses sollicitations augmenter de moitié entre 2008 et 2009. Elle disposait d’un « référent-victime » à la maison de justice maubeugeoise qui effectuait les permanences au tribunal. •

J.-M.

___

RMC.fr - 9 mars 2011
Une association de suivi judiciaire liquidée dans le Nord
Une association du nord de la France chargée de mener des enquêtes sociales et des suivis judiciaires pour le ministère de la Justice a été placée en liquidation et contrainte de licencier ses 30 salariés [...]
Suite de l’article.

    

Publié dans Justice | Pas de Commentaire »

Le 1er mars en vidéo

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 7 mars 2011

http://www.dailymotion.com/video/xhe7y4

Publié dans Conditions de travail, Egalité, Justice, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes, Santé | 1 Commentaire »

Libertés syndicales – Une délégation CGT au tribunal

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 26 février 2011

    

Ce jeudi 24 février, après s’être réunis pour décider des actions contre la répression syndicale en Sambre Avesnois, les camarades se sont rendu au Tribunal d’Instance pour l’affaire engagée par la mutuelle UDEVE contre la représentante CGT.

  

muriel.jpgParmi la délégation : André CHANDELIER, Secrétaire et Trésorier de l’Union locale, Edmond WANIC, Secrétaire Droits et Libertés, et Bernard MAIRIAUX représentant l’Union départementale CGT.

L’UDEVE qui a déjà contesté la nomination de notre camarade Muriel LEROY en tant que déléguée syndicale, entendait contester également sa nomination en tant que représentante de section syndicale, ce qui aurait eu pour effet de priver la CGT de toute représentativité.

Face à l’acharnement de la Direction, les structures de la CGT ont décidé d’un soutien sans faille à notre camarade.

La Direction qui a pourtant engagé l’affaire, ne s’est rendu à l’audience, prétextant de son indisponibilité et demandant un report postérieur aux élections du 8 mars 2011. Ce report sera forcément inopérant puisque c’est le résultat des élections qui décidera de la représentativité de la CGT dans le cadre de la loi du 20 août 2008.

Bien évidemment si la CGT obtient au moins 10% aux élections, elle sera fondée à nommer Muriel LEROY déléguée syndicale, dans le cas contraire Muriel LEROY perdrait automatiquement son mandat de Représentante Syndicale de Section. On voit là qu’il s’agit d’une procédure abusive qui démontre l’acharnement d’un patron dit du social !

Bien sûr la CGT obtiendra largement plus de 10% aux élections.

Conclusions de Fabrice PREUX qui plaidait pour la CGT Libertés syndicales - Une délégation CGT au  tribunal dans Actions_locales pdfconclusionsudeve1.pdf 

______________________

jessica.jpgNous rappelons l’action du 1er mars pour Jessica WATTIEZ qui commence ce jour là une grève de la faim, suite à l’acharnement de sa Direction.

En solidarité également avec Hervé CHAREYRE, dont la mesure de licenciement a été refusée par l’Inspecteur du Travail, qui fait l’objet d’un double appel au Ministère et au Tribunal Administratif et avec Muriel LEROY

herve.bmp

Publié dans Actions_locales, Dates A Retenir, Elections professionnelles, Justice, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES | 2 Commentaires »

Justice – Manifestations

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 12 février 2011

jeudi 10.02.2011, 05:17 – La Voix du Nord

Aujourd’hui, les magistrats du tribunal d’Avesnes-sur-Helpe battront le pavé à Lille

jeudi 10.02.2011, 05:17 – La Voix du Nord

Hier, le président du tribunal Claude Czech
a lu la motion de solidarité avec les magistrats nantais.

aujourdhuilesmagistratsdutribunal9398291.jpg|  MOBILISATION |

Comme annoncé dans la motion rédigée par l’assemblée générale des magistrats du tribunal …

de grande instance, lundi (notre édition de mardi), les affaires « non urgentes » ont été renvoyées, hier, en début d’audience correctionnelle. Les onze dossiers programmés initialement ont donc été reportés à des dates ultérieures seules deux comparutions immédiates ont été traitées au cours de l’après-midi. Mais avant de se pencher sur ces dossiers, les magistrats avesnois, réunis dans la grande salle d’audience, ont assisté à la (deuxième) lecture publique de la motion par le président du tribunal Claude Czech. De nouveau, une minute de silence a été observée en mémoire de Laëtitia Perrais.

Les juges d’Avesnes seront sans aucun doute nombreux à Lille aujourd’hui pour exprimer leur colère et leur indignation suite à la (énième) mise en cause de l’appareil judiciaire par Nicolas Sarkozy.

« Légitime défense »

Le procureur de la République Bernard Beffy, qui souscrit pleinement à cette motion « musclée », n’exclut pas une participation à la manifestation. Un procureur peut-il battre le pavé ? « Oui, bien sûr, nous sommes des citoyens comme les autres, des hommes et de femmes libres. Si j’y vais, c’est en tant que magistrat », précise le procureur. « Nous sommes assujettis au devoir de réserve, comme les autres magistrats d’ailleurs, mais aujourd’hui, on est en état de légitime défense », estime M. Beffy.

Au nom de l’ensemble des avocats du barreau d’Avesnes-sur-Helpe, le bâtonnier Patrick Duval exprime lui aussi « (sa) solidarité avec le mouvement des magistrats. » « On est forcément concerné par cette affaire et entièrement d’accord avec la motion votée par les juges avesnois lundi », résume-t-il. Mais les avocats d’Avesnes ne manifesteront pas à Lille aujourd’hui puisque « seules les affaires non urgentes sont renvoyées… », rappelle le bâtonnier.

Pour l’instant, aucune date n’a été fixée pour une nouvelle assemblée générale extraordinaire des magistrats d’Avesnes. Le mouvement voté en début de semaine se termine ce soir et les audiences devraient donc reprendre « normalement » demain matin. •

RUFUS DE RIDDER

Publié dans Justice, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES | Pas de Commentaire »

Justice

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 7 février 2011

cgt.jpg 
lundi 7 février 2011, par Frédéric Dayan    

La fronde contre la démagogie

Les magistrats ainsi que les personnels de la justice ont été choqués et ulcérés par les propos de Nicolas Sarkozy le 3 février dernier. Le président s’en est pris à eux, parlant de « dysfonctionnements graves » des services de police et de justice qui avaient permis la remise en liberté sans suivi de Tony Meilhon, principal suspect du meurtre de Laetitia Perrais à Pornic. Le président de la République a aussi promis des sanctions.

Dans un manifeste en ligne, 14 organisations syndicales dont 3 syndicats CGT de la Justice et de l’administration pénitentiaire font part de leur « stupéfaction face à la mise en cause par le Président de la République et par notre ministre de tutelle ». Ils accusent « ces autorités publiques de tenter de faire porter la responsabilité de ce drame à des professionnels qui dénoncent depuis plusieurs mois un manque de moyens structurel, tout comme le font l’ensemble des services du Ministère de la Justice, pour assurer le suivi des personnes condamnées. Nous accusons le pouvoir exécutif de faire preuve d’une invraisemblable démagogie en faisant croire que la carence dans la prise en charge d’une mise à l’épreuve prononcée pour un outrage à magistrat puisse avoir un lien déterminant avec la commission d’un crime aussi grave. »

Ces propos ont déclenché une révolte sans précédent des magistrats, d’abord les premiers concernés, puis dans de nombreux tribunaux du pays. La grogne est appelée à s’étendre aujourd’hui avec des reports d’audiences, des grèves et une mobilisation nationale jeudi. Elle se fonde sur une exigence de moyens humains pour que la justice puisse accomplir toutes ses missions. Des assemblées générales de magistrats sont prévues aujourd’hui dans de nombreuses juridictions (Marseille, Nice, Nancy, Metz, Coutances ou Caen) afin de voter des suspensions des audiences. Dès vendredi dernier, les magistrats de Rennes, Quimper, Bayonne, Besançon et Basse-Terre (Guadeloupe), ont décidé de renvoyer toutes les affaires non urgentes jusqu’à jeudi

____________

Article La Voix du  Nord
Juges et procureur d’Avesnes dénoncent les « attaques outrancières » de Sarkozy

    

Publié dans Justice, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Services publics | Pas de Commentaire »

123
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo