Bernard Thibault a rencontré le Premier ministre

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 janvier 2013

CGT
18 JANVIER 2013

Bernard Thibault a rencontré le Premier ministre

L’accord est porteur de

régression pour les salariés

http://www.cgt.fr/L-accord-est-porteur-de.html

_________________________________

Publié dans EMPLOI, Licenciements, PRECARITE, Retraites, Salaires | Pas de Commentaire »

Retraites Complémentaires ARRCO et AGIRC – La CGT exprime son hostilité au projet patronal.

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 17 janvier 2013

CGT
mardi, 15 janvier 2013

 

Retraites Complémentaires

 

ARRCO et AGIRC


ARRCO et AGIRC – Le Medef persiste dans les mesures régressives, la CGT fait des propositions et démontre qu’on peut faire autrement

Une troisième réunion de négociation était programmée ce mardi 15 janvier. D’entrée de jeu, le Medef à remis sur table un document intitulé « projet d’accord » en précisant bien qu’il ne s’agissait pas d’un projet d’accord… Comprenne qui pourra.

Le plus important est que ce projet reste dans une veine très régressive avec en particulier :

  • Évolution des pensions pour 2013 au niveau de l’inflation moins 1,5 point, puis de 2014 à 2017 au niveau de l’inflation moins 1 point.
  • Une baisse du taux de réversion de 60 à 56 % dès le 1er janvier 2014 et un âge minimum qui passerait de 55 à 60 ans à l’ARRCO.

Le texte propose également une réduction de 30 % des droits des chômeurs.

Enfin, le Medef propose dans ce même projet des dispositions pour le moyen et le long terme, alors même que ces points devaient initialement faire l’objet de débats ultérieurs, dans le prolongement de la concertation annoncée par le gouvernement sur les retraites.

Inutile de développer sur la nature des mesures avancées, puisqu’elles portent principalement sur le recul de l’âge d’accès à une retraite sans abattement (de 62 à 64 ans d’ici 2027).

La CGT a naturellement exprimé son hostilité au projet patronal.

Elle a surtout montré qu’il était possible de faire autrement au travers de son projet d’accord qu’elle a commenté et explicité. Ce projet permettrait d’équilibrer le financement des régimes sur la base d’une augmentation des cotisations (1,36 point à l’ARRCO et 2,60 points à l’AGIRC) supportée à 90 % par les employeurs, à 10 % par les salariés. D’autre part, la proposition CGT introduit la modulation des cotisations. Les entreprises à fort taux de main d’œuvre ne seraient pas concernées par l’augmentation (ce qui concerne l’essentiel des artisans,TPE…).

En termes de ressources, le projet CGT porte également l’élargissement de l’assiette de cotisations à l’intéressement, la participation…

Le problème de fond demeure la question des ressources, le Medef insistant sur son refus d’augmenter les cotisations, concédant que cette question pourrait être abordée fin … 2014.

Une fois de plus, il apparaît qu’il n’y a rien à attendre de bon de ces négociations sans une intervention du monde du travail. Une prochaine réunion est prévue le 6 février prochain. Il est urgent d’informer les salariés et les retraités de ce qui est en discussion afin de faire valoir une approche qui leur soit plus favorable.

Montreuil, le 15 janvier 2013

Publié dans Luttes, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Jean-Claude Latouche – Hommages

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 3 janvier 2013

Jean-Claude Latouche - Hommages dans Chômage cgt-ul-maubeugeetenvirons41-102x150jean-claude-latouche dans Dates A Retenir

HOMMAGES A JEAN-CLAUDE LATOUCHE

Par Jean-Luc HULIN
UL CGT de Maubeuge et Environs

Avec JEAN-CLAUDE, la CGT de SAMBRE AVESNOIS a perdu l’un de ses camarades des plus sympathique et attachant tant il était à l’écoute et au service des autres.

La nouvelle de sa mort soudaine nous a toutes et tous plus que peinés,
elle nous a meurtris.

Jean-Claude était le Militant par excellence.

Je l’ai connu à l’usine des FACEJ comme on disait dans le temps, devenu JEUMONT-SCHNEIDER et enfin JSPM. Il a été de tous les combats des salariés de cette entreprise et de la région en général.

Ouvrier aux ateliers de montage de la Division du Matériel Électrique, il y a fait ses classes syndicales avec des acteurs historiques du syndicalisme CGT DE SAMBRE AVESNOIS.

Jean-Claude FONTENELLE, Ambroise PERIN et Pierre DELMARLE sont des noms qui restent en notre mémoire.

Lire la suite… »

Publié dans Chômage, Dates A Retenir, Energie, HISTOIRE, Retraites | 1 Commentaire »

Le MEDEF campe sur sa volonté de casser le code du travail

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 28 décembre 2012

CGT

Publié le jeudi 27 décembre 2012

Négociation « sécurisation de l’emploi »

Le MEDEF campe sur sa volonté

de casser le code du travail

A la demande du gouvernement, Syndicats et patronat ont engagé une négociation nationale interprofessionnelle. Les conclusions, attendues pour la fin Décembre 2012, sont susceptibles d’être retranscrites dans une loi et donc un débat parlementaire au début de l’année 2013.

Dans cette négociation, le patronat campe sur des positions inacceptables que l’on peut résumer ainsi :
- fini, le CDI, bien trop « rigide » aux yeux des organisations patronales ;,
- assouplissement des procédures relatives au licenciement ;
- limitation des recours en justice pour les salariés et du montant des indemnités en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse ;
- passage à la moulinette du licenciement économique et réduction les délais de procédures…

Au-delà de la provocation de ces propositions, chacun d’entre vous peut mesurer qu’elles conduisent à une impasse économique et sociale, les salariés toujours plus considérés comme variable d’ajustement des choix patronaux.

Jugez sur pièces :

fichier pdf Projet_MEDEF_-_derni-re_version


La CGT ne laissera pas faire, c’est votre avis qui doit compter dans cette négociation.
Face à l’urgence sociale nous proposons à la fois des mesures immédiates et d’autres de nature à transformer durablement le quotidien des salariés

Publié dans LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes, METALLURGIE, Retraites | Pas de Commentaire »

Retraites – 11ème rapport du COR

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 19 décembre 2012

CGT

 11ème rapport du COR

Remettre le débat sur le financement des retraites sur ses pieds

mercredi, 19 décembre 2012

Le 11ème rapport du Conseil d’orientation  des retraites sur les perspectives financières des retraites 2020, 2040 et 2060 incite à remettre le débat sur le financement des retraites sur ses pieds.

Sans surprise, il fait apparaître, selon les hypothèses, un besoin de financement compris entre 20,8 et 24,9 Mds € en 2020, soit environ un point de PIB.

Cela confirme l’appréciation portée par la CGT que la réforme de 2010 n’a pas permis, malgré les sacrifices imposés, de résoudre le problème du financement des retraites, faute d’apporter les ressources nécessaires.

L’analyse du rapport montre que le déficit à l’horizon 2020 s’explique essentiellement par les conséquences de la crise sur le financement des retraites. En premier lieu, le chômage se maintiendrait à un niveau élevé sur l’ensemble de la décennie (il s’établirait à 7,3% en 2020), tandis que les gains de productivité seraient insuffisants, du fait de la faiblesse des investissements.

C’est l’emprise de la logique financière qui déstabilise les retraites en plombant l’activité. Dans les 10 ans à venir, seul un partage des richesses plus favorable aux salariés permettra de financer les retraites.

L’utilisation par le COR d’hypothèses macroéconomiques contrastées (taux de chômage de 4,5% ou 7% ; productivité s’échelonnant de 1% à 2%) permet de montrer que les conditions de financement des retraites dépendent d’abord du niveau de la croissance.

Avec un taux de chômage de 4,5% et une productivité de 2%, les retraites seraient excédentaires de 93 Mds € en 2060, tandis qu’elles seraient déficitaires de 105 Mds € avec un taux de chômage de 7% et une productivité de 1%, le PIB s’élevant à 5.400 Mds € environ dans le premier cas, et de 3.600 Mds € dans le second.

Ce sont donc bien les conditions économiques et non la démographie, qui sont le premier facteur déterminant l’équilibre financier des retraites, les perspectives démographiques s’améliorant progressivement du fait du niveau relativement
élevé de la natalité.

Parallèlement, le rapport montre que les réformes successives conduisent à une dégradation importante du pouvoir d’achat des retraites par rapport aux salaires, conséquence des réformes successives depuis la réforme Balladur de 1993.

La question principale est d’affecter des ressources nouvelles au financement des retraites, ce qui passe par une réforme ambitieuse du financement de ces dernières. La CGT a fait des propositions précises en ce sens, en particulier la modulation des cotisations dites « patronales », la mise à contribution des revenus financiers des entreprises, et la soumission à cotisations sociales de l’épargne salariale et de l’ensemble des primes.

Il montre également que les revendications de la CGT (retour à la retraite à 60 ans pour tous, pension représentant au moins 75% des revenus d’activité, indexation des pensions sur les salaires) n’ont rien d’irréaliste.

Montreuil, le 19 décembre

Publié dans Luttes, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Négociations sur la « sécurisation de l’emploi »

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 19 décembre 2012

CGT

Négociations sur la « sécurisation de l’emploi »

Alerte à la dérèglementation du droit du travail

mardi 18 décembre 2012

La Direction confédérale de la CGT réunie le 18 décembre 2012 alerte tous les salariés.

La négociation en cours sur la « sécurisation de l’emploi » s’oriente de plus en plus vers une plus grande flexibilité telle que l’exige le MEDEF. Elle ne répond pas à la situation d’urgence sociale, de précarité galopante et d’explosion du chômage.

Cette négociation s’est ouverte à l’initiative du gouvernement avec pour objectifs : lutter contre la précarité, sécuriser l’emploi, améliorer les procédures de licenciement collectif et les dispositifs de chômage partiel.

Or, malgré les propositions de la CGT, le MEDEF persiste à utiliser cette négociation et la crise économique, pour tenter d’obtenir une régression du droit du travail sans précédent.

Tous les salariés doivent connaître les conséquences gravissimes qui pèseraient sur eux si les projets du MEDEF étaient validés. Les droits liés au CDI seraient contournés par l’instauration d’un nouveau type de contrat de travail, le contrat intermittent ; possibilité pour l’employeur de licencier sans avoir de justification à présenter ; réduction des recours en justice et des peines encourues par les employeurs. Le patronat va jusqu’à exercer un chantage en suggérant une hypothétique complémentaire santé pour tous les salariés contre des procédures de licenciement accélérées !

Bref, pour le MEDEF, le changement c’est maintenant !

A quelques jours des fêtes de fin d’année, ces dispositions seraient un cadeau empoisonné, inacceptable pour tous les salariés.

La CGT est décidée à combattre de telles régressions.

Unanimement, la Direction confédérale de la CGT a confirmé le mandat donné à ses négociateurs qui participeront aux réunions des 19 et 20 décembre, pour améliorer l’emploi par des droits et des garanties assurés aux salariés.

La Commission Exécutive de la CGT a décidé d’une campagne d’information et de mobilisation des salariés dès les premiers jours de janvier.

Dans le même temps et jusqu’en mars 2013, des négociations se tiennent sur l’évolution des régimes de retraites complémentaires ARRCO – AGIRC. Le MEDEF vise des mesures conservatoires représentant 5,7 milliards d’euros d’économies sur les pensions. La CGT a fait des propositions qui peuvent apporter aux régimes de retraite de nouvelles ressources pour garantir la pérennité de nos régimes ARRCO – AGIRC sans paupériser un peu plus les retraités.

La Commission Exécutive de la CGT appelle aussi ses organisations à prendre des initiatives locales courant janvier, pour la défense de l’action et des libertés syndicales, et pour l’accès à la justice prud’homale pour tous.

La Commission Exécutive de la CGT

Montreuil, le 18 décembre 2012.

Publié dans Chômage, Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Retraites complémentaires ARRCO et AGIRC

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 17 décembre 2012

Retraites complémentaires ARRCO et AGIRC dans Luttes retraites-complementaires1Télécharger le texte complet fichier pdf communiqu+® CGT

 

PROPOSITIONS CONSERVATOIRES – AGIRC et ARRCO
14 décembre 2012

Clic sur la 1ère image… les autres suivent
page_1-150x107 dans PRECARITEpage_2-150x114 dans Retraitespage_3-150x118page_4-150x115page_5-150x116page_6-150x116page_7-150x112

page_8-150x114page_9-150x112page_10-150x113page_11-150x112page_12-150x117

Publié dans Luttes, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Fiscalité et taxe pour les retraités

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 14 décembre 2012

CGT RETRAITES NORD

Mesdames, Messieurs les rédacteurs en Chef,Fiscalité et taxe pour les retraités dans Actions_régionales voeux-retraites-cgt-222x300

Veuillez trouver  un communiqué  fichier pdf com presse imp-ts 12 12 12  reprenant l’exemple d’une retraitée lourdement sanctionnée dans son pouvoir d’achat par les mesures gouvernementales.

Contrairement aux déclarations du 1er ministre assurant que seuls les retraités les plus aisés seraient mis à contribution, c’est un exemple parmi beaucoup d’autres démontrant que les petites retraites sont également lourdement impactées par les différentes mesures fiscales que sont :

  • Le gel du barème des impôts
  • La suppression de la demi-part fiscale pour les veuves, veufs, séparé(e)s, divorcé(e)s .
  • La taxe de 0.30% pour les retraités imposables
  • L’augmentation de la TVA qui passera de 19,6% à 20%
  • L’augmentation des transports etc..

Sanctionner les bas revenus, les petites retraites  n’a rien à voir avec la justice fiscale, la justice sociale et le progrès social !!!

Pour l’Union Syndicale des retraités CGT du Nord
LEFEVRE  Jacques
Secrétaire général

_________________________________

LILLE – Transports urbains

Publié dans Actions_régionales, Luttes, PRECARITE, PRESSE, Retraites | Pas de Commentaire »

Photos 13 décembre 2012 – manif devant le Medef ce jeudi après-midi à Lille.

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 14 décembre 2012

DANS LA PRESSE

LIBERTÉ HEBDO
jeudi 13 décembre 2012

LILLE - 13 décembre 2012
Album : LILLE - 13 décembre 2012
Manif devant le medef
8 images
Voir l'album

___________________________

UD CGT NORD

Le 13 décembre, à l’appel de la CGT, 250 manifestants devant le Medef à LILLE…

 

Publié dans Actions_régionales, Chômage, Dates A Retenir, Licenciements, Luttes, METALLURGIE, PRECARITE, PRESSE, Retraites, Salaires, Santé, Services publics | Pas de Commentaire »

LILLE – Transports urbains

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 13 décembre 2012

CGT RETRAITES NORD

pour information et diffusion auprès de vos lecteurs le communiqué unitaire s’inscrivant dans le cadre des nombreuses initiatives menées en direction des élus de la communauté urbaine de Lille sur la question des transports urbains.

Le 9 Novembre, contre toute attente et au-delà  des déclarations d’intentions les élus communautaires PS et EELV ont voté seuls une nouvelle hausse importante des coûts des transports pour l’année 2013 ( 7% en moyenne bien au-delà de l’inflation prévisible et avec des disparités très importante suivant les titres de transports utilisés).

Pour l’intersyndicale et éventuel contact

VAN HOLDERKEKE Thérèse
LEFEVRE Jacques

___________________________

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

fichier pdf INITIATIVE LMCU du 14 12 2012

Publié dans Luttes, PRECARITE, Retraites, Services publics, Transports | Pas de Commentaire »

123456...38
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo