MCA – Bravo aux camarades et salariés grévistes

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 12 décembre 2012

UL CGT MAUBEUGE ET ENVIRONS

Bravo aux camarades et salariés grévistes de MCA pour cette mobilisation qui a porté ses fruits même si la revendication n’est pas pleinement atteinte.

D’autres dossiers chauds attendent las salariés dans les prochaines semaines et mois, notamment l’accord compétitivité-emploi en cours de négo dans le Groupe Renault.
Il convenait donc de garder des forces pour la suite … la décision de sortie par signature de l’accord de fin de grève paraît donc sage et raisonnable.

Néanmoins c’est plus de 3 semaines de grève qui ont été nécessaires et les grévistes ont besoin de votre solidarité financière pour atténuer les conséquences sur leur salaire. Pour certains, la résultat obtenu ne compensera même pas les retenues pour la grève.

Merci donc de répondre massivement à la demande de participation financière à adresser à Jérôme Delvaux comme rappelé dans son mail

________________________________

Mail de Jérôme

Depuis le 20 novembre 2012, les salariés de MCA étaient en lutte afin de réclamer une prime exceptionnelle de 500 euros pour récompenser les différents efforts fournis durant l’année 2012.

le mercredi 5 décembre 2012, l’intersyndicale avait été réunie 1 nouvelle fois par la direction. Après 2h de débats, et 2 interruptions de séance, voici ce qu’il en ressort comme propositions:

  • 2 jours de congés payés monétisables, optimisation des critères de l’intéressement, aucun impact du proratatemporis sur l’intéressement pour le personnel grèviste. Cette proposition représente une valeur de 225 euros pour un coefficient de 175, plus le versement anticipé du critère événementiel de l’intéressement d’une valeur de 150euros. ce qui représente 375 euros au total. un protocole de fin de conflit sera proposé à la signature aux organisations syndicales.

Suite à ces propositions , nous avons consultés les salariés afin de connaitre leur avis. Pour une grande majorité des salariés qui nous ont répondu, même si ce n’est pas à la hauteur de ce que l’on demandait au départ, la majorité était pour la signature de l’accord de fin de conflit. C’est pourquoi la CGT a signé aprés consultation des salariés. Seul SUD n’ont pas signé de façon à pouvoir continuer leurs critiques habituelles. mais bon……..

A travers ce conflit, nous avons pu constater une solidarité des salariés qui ne s’était pas vue à MCA depuis longtemps, il le faudra encore plus pour combattre tous ce qui nous attend en 2013.

Je remercie les camarades des autres sites qui nous ont soutenus pendant ce conflit à travers leur présence sur le site, par des messages de soutien, ou par leur soutien financier pour aider les camarades en grève.

Je fais toujours appel à une solidarité financière pour ceux qui ne l’ont pas encore fait et qui souhaiteraient le faire afin d’essayer d’aider au mieux les camarades qui nous ont suivi dans le mouvement.merci d’avance.

Vous pouvez envoyer chez Mr Delvaux Jérôme 18 rue des frères lumière 59600 maubeuge (chèque à l’ordre de CGT MCA).

Jérôme Delvaux (secrétaire du syndicat )

Publié dans Actions_locales, Luttes, METALLURGIE, PRECARITE | Pas de Commentaire »

AGGLO – Aides aux entreprises

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 9 décembre 2012

DANS LA PRESSE

Aides de l’Agglomération val de Sambre aux entreprises privées :

l’Union locale CGT demande des comptes

Publié le 08/12/2012

Par La Voix Du Nord

| FONDS PUBLICS | L’Agglomération Maubeuge val de Sambre assure-t-elle un suivi efficace des fonds publics qu’elle verse aux entreprises privées ?

 

AGGLO - Aides aux entreprises dans Actions_locales dsc_0602-200x300

 

La CGT, qui a toujours le million d’euros attribué à MCA en travers de la gorge, se pose la question. Et propose de revoir les conditions d’attribution des aides financières.

Les termes restent mesurés, mais sur le fond la critique est sévère. Dans un contexte économique et social « très tendu », l’union locale CGT de Maubeuge goûte peu l’attitude de l’exécutif de l’Agglo, qui hésite toujours à réclamer le million d’euros versé en 2007 à MCA en échange de 335 embauches qui n’ont jamais eu lieu. Pour la CGT, l’affaire est entendue : « La clause de remboursement doit s’appliquer car il s’agit de respecter les principes de droit. tranche le secrétaire général de l’union locale, Christophe Savaux. À défaut, la crédibilité de l’Agglo serait remise en cause et ça créerait un précédent que pourraient invoquer les autres entreprises qui ont bénéficié de ces aides. » Pas question non plus de proroger l’accord avec le constructeur automobile, étant entendu que personne n’imagine sérieusement l’embauche de plusieurs centaines de personnes dans les deux ou trois ans à venir. Ni de verser cette somme aux salariés sous forme de prime exceptionnelle : «  C’est au patronat de payer ses salariés, insiste Christophe Savaux, des fonds publics ne doivent pas s’y substituer. » D’autant que les syndicalistes estiment que les grands groupes comme Renault bénéficient déjà de pas mal d’aides de l’État versées « sans contrepartie ».

Positionnement des élus

L’union locale réclame plusieurs mesures. D’abord une clarification de la position de l’exécutif face à la volonté du MEDEF « d’améliorer la compétitivité », volonté dont les conséquences font l’objet d’une interprétation différente entre syndicats patronaux et de salariés. «  Lors du dernier conseil d’agglo, on a été un peu surpris par la position de M. Pauvros, qui semble aller dans le même sens que le MEDEF  » s’inquiète Christophe Savaux. Au choc de compétitivité, la CGT préfère un « choc politique » pour «  mettre l’économie au service des besoins de la population, et en premier lieu de l’emploi. » Partant de là, les syndicalistes attendent de l’Agglo qu’elle apporte son aide à la création d’entreprises, mais aussi aux entreprises en difficulté – exception faite des multinationales et autres groupes cotés au CAC 40 -, et à celles qui développent leurs activités. Ceci dit, la CGT propose une révision des critères d’attribution de ces aides prenant en compte, outre les embauches, l’intégration des jeunes, la sécurisation de l’emploi, et une amélioration des conditions de travail.

Et pour éviter que ne se reproduise un scénario du type MCA, les mêmes demandent l’élaboration d’une procédure de suivi plus efficace des entreprises subventionnées. L’union locale a recensé – « dans la Voix du Nord, car on n’a pas eu de réponse de l’Agglo » – douze entreprises sambriennes aidées depuis 2006 (Menissez, Sambre et Meuse, Tôles perforées, Serim Marpent, etc.) pour des montants allant de 150 000 à 350 000 E, dont elle aimerait avoir des nouvelles. À l’avenir, la CGT recommande des réunions plus fréquentes de la commission de suivi des aides, la dernière datant d’avril 2011. « L’Agglo ne peut pas être un guichet qui distribue des fonds publics, résume Christophe Savaux. C’est quand même nos impôts… » •

FLORENT MOREAU

Publié dans Actions_locales, Chômage, DELOCALISATION, Licenciements, Luttes, METALLURGIE, PRESSE | Pas de Commentaire »

La sidérurgie – document

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 5 décembre 2012

Document à télécharger, clic sur image

La sidérurgie - document dans Luttes 2012-12-04siderurgie-cgt

Cécile Rousseau

Publié dans Luttes, METALLURGIE | Pas de Commentaire »

Sidérurgie – Communiqué CGT

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 3 décembre 2012

Sidérurgie - Communiqué CGT dans Licenciements comm-de-presse

Communiqué à télécharger fichier pdf 2012 – COMMUNIQUE FTM – HAUTS FOURNEAUX A FLORANGE 1 (2).pdf

Publié dans Licenciements, Luttes, METALLURGIE | Pas de Commentaire »

MCA – Grève – novembre 2012

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 27 novembre 2012

CGT GROUPE RENAULT

26 nov 2012

Face au refus de notre direction de vouloir répondre aux attentes de l’intersyndicale, le mouvement a repris très tôt ce matin par un barrage filtrant à partir de 3h30  puisque la direction avait prévu de faire venir des salariés à partir de 4h pour récupérer des véhicules perdus la semaine dernière suite aux différents débrayages mais l’intersyndicale était plus matinale que les membres de notre direction. C’est pourquoi nous avons bloqués les cinq entrées de l’entreprise jusque 8h45 avec une solidarité des salariés incroyable.

Ensuite, défilé dans les ateliers avec sortie de bons nombres de salariés des chaines, ce qui à fait perdre environ 200 véhicules pour l’équipe du matin.

Puis, à partir de 11h30, les salariés, certains politiques, des camarades d’autres sites ont montré une générosité autour d’un barbecue géant organisé pour récolter des fonds afin de permettre d’indemniser les pertes de salaires des grévistes.

La direction nous a reçus à 13h, avec toujours le même discours « pas d’argent ».

le mouvement continue demain avec distribution de tracts aux portes de l’entreprise.

je remercie les syndicats qui nous ont déjà fait des dons pour indemniser les camarades,  encore merci pour cette solidarité.

Jérôme DELVAUX
Secrétaire Syndicat CGT)

GREVE SALARIES MCA MAUBEUGE
Album : GREVE SALARIES MCA MAUBEUGE
CGT - NOVEMBRE 2012
5 images
Voir l'album

Christophe

Publié dans Actions_locales, Dates A Retenir, Luttes, METALLURGIE, Salaires | Pas de Commentaire »

Appel à soutien pour les salariés de MCA – 26 novembre 2012

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 24 novembre 2012

Appel à soutien pour les salariés de MCA - 26 novembre 2012 dans Actions_locales cgt-ul-_jj-100x150
Les salariés de l’usine Renault MCA sont en grève depuis plusieurs jours pour exiger le versement d’une prime exceptionnelle de 500€ et l’amélioration des conditions de travail dégradées notamment par l’augmentation des cadences de production.

Rappelons que le Groupe Renault a réalisé en 2011 plus de 2 milliards d’euros de bénéfice net et versé 328 millions d’euros de dividendes.
Rappelons également que MCA a bénéficié d’aides publiques notamment 1 million d’euros de l’AGGLO Maubeuge Val de Sambre avec un engagement de création de 335 emplois en plus des 2516 emplois existants en 2007…engagement non tenu car aujourd’hui l’effectif est tombé aux alentours de 2000 emplois. Il manque donc 850 emplois pour que l’engagement soit respecté. Cela n’empêche pas MCA de demander la non restitution de cette aide !!!

Ajoutez à cela la volonté du groupe d’engager une « négociation » d’un accord dit de Compétitivité Emploi, avec menace sur l’emploi et le maintien des sites de production si les salariés et les syndicats refusaient de « courber l’échine » et de se plier au diktat du profit maximum pour l’actionnaire !

Aujourd’hui, dans le conflit engagé à MCA, la direction fait preuve d’intransigeance et oppose à l’Intersyndicale une fin de non recevoir.
Face à eux, les nombreux salariés en grève sont plus que jamais déterminés à ne pas lâcher !

Ils ont besoin de notre soutien à tous.

L’intersyndicale (CGT, CFDT, CFTC, FO, SUD) et les grévistes vous invitent toutes et tous à les rejoindre
le lundi 26 novembre à partir de 11 h30 sur le parking de MCA pour leur apporter soutien.

Un Barbecue sera organisé et des sandwiches seront proposés à la vente.

Un appel au don financier est également lancé aux organisations syndicales
pour donner aux grévistes les moyens de tenir dans un conflit qui semble devoir durer.


Merci de votre présence lundi pour épauler les salariés dans ce juste combat !

Publié dans Actions_locales, Dates A Retenir, Luttes, METALLURGIE, Salaires | Pas de Commentaire »

Emploi – Industrie – 9 octobre 2012 – photos

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 23 novembre 2012

UL DE MAUBEUGE ET ENVIRONS

UL DE AULNOYE-AYMERIES

Paris - 9 octobre 2012
Album : Paris - 9 octobre 2012
Manifestation pour l'Emploi et l'Industrie
31 images
Voir l'album

Muriel

__________________________

Clic sur le titre en dessous

Emploi – Industrie – 9 octobre 2012

Journée du 9 octobre

PDF - 91.1 ko
texte en pdf

Publié dans Actions_européennes, Dates A Retenir, DELOCALISATION, Licenciements, Luttes, METALLURGIE | Pas de Commentaire »

14 novembre 2012 – Journée Européenne de Lutte – photos

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 17 novembre 2012

14 novembre 2012 - Journée Européenne de Lutte - photos dans Actions_européennes cgt-ul-de-maubeuge-et-environs-204x300

Photos UL MAUBEUGE et ENVIRONS

Lille - 14 novembre 2012
Album : Lille - 14 novembre 2012
Journée européenne de lutte
30 images
Voir l'album

 

Publié dans Actions_européennes, Dates A Retenir, Fiscalité, HISTOIRE, Luttes, METALLURGIE, Services publics | Pas de Commentaire »

Pacte de compétitivité, Une logique contestable

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 10 novembre 2012

Image de prévisualisation YouTube

Communiqué de la CGT

Le Premier Ministre vient d’annoncer de nouvelles mesures présentées au nom du développement industriel et de l’emploi.

Alors que trois rapports publics ont souligné le manque d’évaluation de l’efficacité des aides publiques dont bénéficient déjà les entreprises :

  • le rapport du Conseil d’orientation pour l’emploi de février 2006 ;
  • le rapport du CESE sur la compétitivité de l’économie française d’octobre 2011 ;
  • le rapport de la Cour des comptes sur le financement de l’économie de juillet 2012 ; le Gouvernement a préféré s’en remettre au rapport d’un grand patron.

Le dispositif Ayrault est fondé sur la logique contestable et contestée de la baisse du coût du travail. La « première mesure massive, et sans précédent » consiste en un « allègement de 20 milliards d’euros du coût du travail ». Ce nouveau cadeau s’ajouterait aux 172 milliards d’aides dont bénéficient déjà les entreprises. Contrairement à ce que demande la CGT, leur efficacité en terme d’emplois et d’investissement productif n’a toujours pas été examinée sérieusement. La CGT conteste fortement les volets essentiels de ce dispositif :

  • Les ménages seraient doublement pénalisés : leur pouvoir d’achat diminuerait à cause de la hausse de la TVA (à raison de 7 milliards d’euros) et de la fiscalité écologique (3 milliards d’euros).
  • La baisse des dépenses publiques se traduirait par la dégradation de la qualité des services publics et par de nouvelles pressions sur les agents de l’Etat, des collectivités et de la Sécurité sociale. Cette mesure risque donc de peser sur le potentiel de la croissance économique et sur l’emploi, sur le pouvoir d’achat et la réponse aux besoins sociaux.
  • Toutes les entreprises dans tous les secteurs, indépendamment de leur taille et de leur situation financière bénéficieraient des nouvelles aides, y compris celles qui engrangent des profits ou distribuent un haut niveau de dividendes à leurs actionnaires.

Lire la suite… »

Publié dans Dates A Retenir, Luttes, METALLURGIE, PRECARITE, Retraites, Services publics | Pas de Commentaire »

14 novembre 2012 – Actions européennes

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 9 novembre 2012

14 novembre 2012 - Actions européennes dans Actions_européennes metaux

COMPÉTITIVITÉ

LE GUET-APENS !

 

Le prix du travail en France, dans le cadre de la compétitivité, n’est pas la véritable question. Globalement dans l’industrie, le prix du travail en Allemagne et en France est le même, autour de 35 euros de l’heure.

Chez PSA, le prix de la main d’œuvre ne représente qu’un peu plus de 1/5ème du prix d’une voiture. Une baisse de 5% de la masse salariale représenterait un gain de 1% sur le prix final, soit 150 euros pour un véhicule de 15 000 euros.

La France souffre surtout du coût exorbitant du capital. Les dividendes versés aux actionnaires progressent plus vite que les salaires et la production réelle. Sur les trois dernières décennies, la part des dividendes versés aux actionnaires, au regard de la valeur ajoutée, a été multipliée par 5, passant de 5% à 25%. Sur la même période, le montant versé aux « prédateurs » a été multiplié par 20, pendant que la masse salariale n’augmentait que de 4 en termes de coefficient. La masse des dividendes versés aux actionnaires a donc progressé 5 fois plus vite que la masse salariale. C’est bien le coût du capital qui est la cause première du développement de la crise.

Le choix de la reconnaissance de la qualification et de son paiement, le choix d’augmenter le pouvoir d’achat immédiatement de + 10%, le choix d’investir pour l’amélioration des conditions de travail, dans la modernisation de l’outil de travail, dans la recherche et l’innovation sont les balises syndicales de la CGT pour les NAO.

Le 14 novembre accentuons la pression sur le patronat et le gouvernement par la mobilisation.

Le 14 novembre affirmons qu’il y a bien d’autres choix d’avenir pour les travailleurs et les populations.

Le 14 novembre rassemblons-nous massivement et donnons de la suite à cette action.

Ensemble pour de nouvelles conquêtes

Alain PREVOST

_____________________

fichier pdf texte commun f+®d+®s m+®tallurgie CFDT & CGT.pdf

fichier pdf 20121031_texto info FR-def.pdf

_____________________

 

DÉCLARATION UNITAIRE

Mobilisation européenne du 14 novembre

Les retraités unis et solidaires des actifs

Dans un communiqué commun en date du 5 novembre, les organisations syndicales de retraités (CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FGR-FP et UNSA) appellent à participer à la journée d’action et de solidarité organisée le 14 novembre par la CES (Confédération européenne des syndicats).

La FERPA (Fédération européenne des retraités et personnes âgées) participera aux manifestations et tout particulièrement à celle organisée à Bruxelles.

Elles expriment leur ferme opposition aux mesures d’austérité qui plongent l’Europe dans la stagnation économique, voire la récession. Ces mesures remettent en cause le modèle social européen. Les retraités sont aussi victimes de ces mesures autoritaires qui réduisent gravement leur pouvoir d’achat.

En France, la situation de l’emploi est catastrophique. Le nombre de chômeurs s’accroît et des milliers de salariés n’accèdent à l’emploi qu’en CDD. Onze millions de personnes sont touchées par l’exclusion dont de nombreux retraités. Les salaires stagnent. Les retraités voient leur pouvoir d’achat diminuer régulièrement.

Les politiques de rigueur imposées aux travailleurs et aux retraités de certains pays, notamment en Grèce, en Espagne et au Portugal, conduisent à la destruction des droits sociaux. La cohésion sociale, le dialogue social sont remis en cause. Cette situation est insupportable et menace la construction européenne.

Le 14 novembre, les salariés du privé et du public, les retraités et les chômeurs agiront ensemble pour de meilleures conditions de travail et des conditions de vie plus décentes.

Ils exigeront :

  • Une véritable coordination des politiques économiques et des mesures de solidarité concrètes avec les pays les plus en difficulté ;
  • La négociation d’un « contrat social » revendiqué par la CES (Confédération européenne des syndicats) au niveau européen, incluant des mesures mettant fin à la concurrence sociale entre les États, en instaurant des standards sociaux européens ;
  • Des mesures de relance au plan européen afin de renouer avec une croissance durable et favoriser l’emploi. -

Enfin, salariés, retraités et chômeurs manifesteront leur volonté de voir apporter des réponses concrètes aux difficultés que vivent tous les travailleurs en France et en Europe.

Ils affirmeront leur solidarité avec les travailleurs et les retraités espagnols, portugais et grecs.

 

Publié dans Actions_européennes, Dates A Retenir, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes, METALLURGIE, Retraites, Services publics, Transports | Pas de Commentaire »

12345...9
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo