• Accueil
  • > Elections professionnelles

TPE – Les salariés placent la CGT très largement en tête

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 22 décembre 2012

Région 59/62

CGT 32,38%
FO 19,09%
CFDT 18,49%
autres OS en dessous de 10%

______________________________

Les salariés des TPE placent la Cgt très largement en tête

vendredi 21 décembre 2012

Avec un résultat de 29,54%, la Cgt arrive très largement en tête du premier scrutin de représentativité dans les très petites entreprises. Scrutin où 465 756 électeurs et électrices se sont exprimé-e-s malgré les innombrables obstacles.

La Cgt remercie les salarié-e-s qui ont porté leur choix sur la Cgt. Ce résultat vient après d’autres signes forts quand à la place majeure occupée par la Cgt dans le paysage social. La deuxième organisation syndicale recueille quant à elle 19,26% et la troisième organisation recueille 15,25%.

Le résultat obtenu donne encore plus de poids à ceux qui n’acceptent pas une régression sociale majeure dans la négociation sur l’emploi en cours.

Dans les conventions collectives et au niveau national interprofessionnelle, ce résultat renforce la place de la Cgt. Il donne du poids aux exigences portées par les salarié-e-s des TPE et renforce leur volonté d’obtenir à l’avenir de véritables lieux de négociations avec des élu-e-s pour les représenter.

Au cours de plusieurs mois de campagne, la Cgt dans les territoires et avec ses organisations professionnelles a tissé de nombreux liens avec des milliers de salarié-e-s des TPE qui lui ont réservé un accueil très favorable.

La Cgt entend poursuivre cet effort au-delà de l’élection et créer les conditions pour que le syndicalisme et la négociation collective prennent toute leur place auprès de ces salarié-e-s.

Forts de ce résultat, les salarié-e-s peuvent compter sur la présence de la Cgt pour agir avec eux en faveur de nouvelles conquêtes sociales. Elle les appelle aussi à prendre toute leur place dans cette mobilisation en rejoignant massivement la Cgt.

Montreuil, le 21 décembre 2012

_____________________

DANS LA PRESSE

l’Humanité.fr

Les élections professionnelles dans les très petites entreprises (TPE), une première en France,

se sont soldées par une nette avance de la CGT, arrivée en tête avec 29,54 % des voix,

suivie par la CFDT (19,26 %) et FO (15,25 %), sur fond d’une participation faible de 10,4 %.

L’UNSA s’est positionnée en quatrième position avec 7,35 %, suivie par la CFTC (6,53 %) et Solidaires (4,75 %), selon les données du ministère du travail, qui précise qu’elles concernent la seule métropole. La CFE-CGC, qui participait au seul collège cadre, a obtenu 26,9 % des voix dans ce collège.

La participation s’est élevée à 10,4 %, soit près de 500 000 salariés ayant pris part à ce scrutin inédit ouvert le 28 novembre. Il devait se clore le 12 décembre, mais, compte tenu de problèmes techniques liés à l’envoi des bulletins de vote, il avait été prolongé jusqu’à lundi en métropole et jeudi en outre-mer. Quelque 4,7 millions de salariés d’entreprises de moins de onze salariés ou employés à domicile étaient appelés à voter, par Internet ou par correspondance, pour le syndicat de leur choix. La participation par Internet a été faible (de quelque 20 % du total).

______________________

DANS LA PRESSE-MEDIA

Lire : Les élections syndicales dans les très petites entreprises font un flop

« Nous sommes satisfaits de ce résultat, qui met la CGT largement en tête », a déclaré Philippe Lattaud, responsable cégétiste. « Le résultat obtenu donne encore plus de poids à ceux qui n’acceptent pas une régression sociale majeure dans la négociation sur l’emploi« , qui va reprendre le 10 janvier, a-t-il ajouté. La CGT affirme poursuivre son effort auprès des salariés des TPE afin de « créer les conditions pour que le syndicalisme et la négociation collective prennent toute leur place auprès de ces salariés ».

La CFDT se réjouit aussi de sa « place de deuxième organisation syndicale dans les TPE ». « Ce résultat est le fruit d’un long travail en direction de salariés d’entreprises dépourvues de représentation syndicale, où le dialogue social reste à construire et où les inégalités en matière de droits sont les plus fortes », ajoute-t-elle.

L’ORGANISATION DEVRA ÊTRE « REVUE », DIT MICHEL SAPIN

Les organisations syndicales n’avaient pas été avares de critiques envers les quelques dysfonctionnements qui ont émaillé l’organisation du scrutin – qui a coûté 20 millions d’euros à l’Etat – et surtout envers la modalité du scrutin sur sigle, qui à leurs yeux a favorisé l’abstention. Les modalités d’organisation de ces élections « devront être revues pour favoriser une participation plus importante lors de la prochaine élection en 2016″, a promis vendredi le ministre du travail, Michel Sapin.

« Nonobstant tous les problèmes rencontrés à l’occasion des élections TPE, Force ouvrière consolide nettement en termes électoraux dans le privé sa troisième place », s’est réjoui dans un communiqué le syndicat de Jean-Claude Mailly.

Jean Grosset, secrétaire général adjoint de l’UNSA, a aussi exprimé sa « satisfaction ». « Ces chiffres récompensent une campagne exclusivement militante » menée « par une organisation à la notoriété nationale et aux moyens encore modestes », ajoute l’UNSA.

En revanche, la CFTC a manifesté son mécontentement et dénonce « un taux de participation réduit à 10 % », un scrutin « peu lisible », une « information pas toujours à la hauteur de l’enjeu » et « d’innombrables irrégularités ». Le syndicat chrétien « rejette toute analyse ou projection hâtive quant à la mesure en 2013 de sa représentativité nationale ».

Les syndicats ont en effet les yeux rivés sur l’impact de ce scrutin sur leur représentativité : malgré la faiblesse des suffrages exprimés, le résultat de cette élection sera agrégé à ceux obtenus dans les plus grandes entreprises pour dresser en 2013 la liste des syndicats représentatifs pour les quatre prochaines années. Pour être représentatif au niveau national, un syndicat doit obtenir au total 8 % des voix chez les salariés des grandes entreprises et des TPE.

Publié dans Elections professionnelles, PRESSE | 1 Commentaire »

TPE – APPRENTIS, Salariés à part entière !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 27 novembre 2012

TPE - APPRENTIS, Salariés à part entière ! dans Elections professionnelles cgt-jeunes-logoApprentis

postdateiconVendredi, 16 Novembre 2012 21:48 |

vote_apprentis_tpe dans LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUESSalariés à part entière !

Parce que la apprentis sont des salariés à part entière, et qu’à ce titre ils participeront eux aussi aux élections de novembre dans les TPE, la CGT a édité un guide des droits de l’apprenti, distribué dans l’ensemble des CFA et des lycées. Ce 32 pages aborde tous les aspects de la vie de l’apprenti: le contrat de travail et la formation, mais aussi les aides au logement, la santé, le droit syndical ou encore la notion de cotisation et non pas de charges « sociales ».

Téléchargez le guide ici >>>icon_pdf

Publié dans Elections professionnelles, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES | 1 Commentaire »

Santé Action Sociale – Elections

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 31 mars 2012

Santé Action Sociale - Elections dans Action sociale cgt-UD-Nord7-300x60

Santé Action Sociale : La CGT emporte largement les élections de l’AFEJI….

Quelques 1800 SALARIES étaient appelés à choisir parmi les 5 syndicats présents à ces élections ainsi que la CGC pour les Cadres. Le score est sans appel, la CGT arrive avec 61.37% largement en tête…

Pour lire la suite cliquez ici

Publié dans Action sociale, Elections professionnelles, Santé, Services publics | Pas de Commentaire »

AGIRC – ELECTIONS

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 26 mars 2012

AGIRC - ELECTIONS dans Elections professionnelles 11-300x127

21-270x300 dans PRECARITE

tract à télécharger   fichier pdf TRACT ELECTIONS MMRA – UFICT

http://www.60ansatauxpleinjytiens.com/

Publié dans Elections professionnelles, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

TRANSPORTS – STIBUS – Elections professionnelles

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 13 février 2012

Élections professionnelles à la STIBUS

Collège « Salariés », la CGT remporte tout les postes : 6 titulaires, 6 suppléants

Bravo aux camarades de la STIBUS !!

Publié dans Elections professionnelles, Transports | 1 Commentaire »

Caf du Nord et Cafs – Elections professionnelles

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 14 janvier 2012

Caf du Nord et Cafs - Elections professionnelles dans Elections professionnelles cgt-organismes-sociaux1

loupe2 dans Elections professionnelles   ELECTIONS CAFs_12 janv2012

Publié dans Elections professionnelles | Pas de Commentaire »

Elections professionnelles dans l’Intérim

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 6 décembre 2011

cgt2.jpg
5 décembre 2011

Elections professionnelles dans l’Intérim

Un enjeu pour 2 millions de salariés

 

livretaccueilsalarisintrimaires.jpgLe renouvellement des institutions représentatives du personnel a commencé chez les majors du travail temporaire (Adecco, Manpower, Randstad) qui à eux 3 emploient près de 70 % des salariés de la branche. Au travers de ces élections, ce sont des centaines de milliers de salariés, qui sont appelés à s’exprimer et/ou à être candidats.

Dans notre pays, l’intérim c’est environ 700 000 emplois en équivalent temps plein et quelques deux millions de salariés qui passent par cette forme d’emploi chaque année.

Ces salariés sont présents parfois durant de longues périodes dans l’entreprise utilisatrice, mais pour la grande majorité d’entre eux, les missions sont de courte ou moyenne durée. Ils passent ainsi des années en intérim. Ces salariés ont été parmi les premiers à encaisser le choc de la crise dès 2008. Cette forme d’emploi permet, comme on le voit encore récemment avec les annonces de Peugeot, de comprimer massivement les effectifs. Le recours massif à l’intérim et à la sous traitance permet aux grands groupes de blanchir à bon compte des politiques destructrices d’emplois.

loupe13.png livretaccueilinterimairesusicgt2011reduit.pdf

Pour les intérimaires, les salaires sont aussi au centre des préoccupations. Ainsi, dans les négociations annuelles obligatoires qui vont s’ouvrir chez Adecco, le numéro un mondial du travail temporaire, la CGT entend bien se battre pour partager les richesses créées par les intérimaires. L’entreprise a dégagé un bénéfice net de 145 millions d’euros en hausse de 13% sur le troisième trimestre, tandis que le chiffre d’affaire du groupe a pour sa part progressé de 4% pour s’inscrire à 5,27 milliards de francs suisses.

La présence de la CGT dans les Comités d’Entreprise, Délégués du Personnel et CHSCT est un point sensible pour le patronat du Travail Temporaire. Alors que la CGT s’inscrit dans une démarche visant à faire profiter des activités sociales un maximum de salariés intérimaires, les directions d’entreprises tentent au contraire de reprendre la main et leur limiter l’accès aux droits tout en imposant la stratégie de la précarisation, la flexibilité et la mobilité, ainsi qu’en entravant l’accès aux informations économiques.

C’est dans ce secteur de grande précarité qu’a émergée, pour une part, la question des travailleurs sans papiers et nombre d’intérimaires sans papiers ont participé depuis 2008 aux grèves pour exiger leur régularisation.

Publié dans Conditions de travail, Elections professionnelles, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

CAF, URSSAF, CARSAT, Caisses Nationales branches de la Sécurité Sociale

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 1 décembre 2011

cgtorganismessociaux.jpg

ÉLECTIONS

Le 13 octobre 2011, les salariés des CAF, URSSAF, CARSAT et des Caisses Nationales des différentes branches de la Sécurité Sociale ont voté pour élire leurs représentants aux conseils d’administration.

Selon les résultats définitifs, tous collèges confondus, la CGT avec 35,3 % des suffrages continue sa progression (+1,7 %) et conforte sa place de 1ère organisation syndicale .

Dans le collège encadrement, elle devient 1ère organisation syndicale en obtenant 28,4 % des suffrages (+1,4 % par rapport à 2006 ), devant la CFDT (28,2 %) et FO (22,7 %).

Aux URSSAF de Paris, la CGT totalise 62,92 % des suffrages chez les employés et 39,4 % chez les cadres (27,8 % pour le SNFOCOS et 32,8 % pour la CFDT). Pour la 1ère fois, un candidat présenté par l’UGICT-CGT remporte le siège cadre. Les 2 sièges employés sont revenus à la CGT .

Un autre très bon résultat a été enregistré à l’AGIRC, lors des élections d’octobre 2011 : l’UGICT-CGT a franchi la barre des 20 % des suffrages, ce qui représente une progression de 22 % par rapport au score atteint aux précédentes élections . Elle compte 3 administrateurs.

 

Publié dans Elections professionnelles, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaire »

Organismes de Sécurité sociale – La CGT en tête des élections professionnelles

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 10 novembre 2011

cgtfdrationorgsoc.jpg

Organismes de Sécurité sociale

La CGT en tête des élections professionnelles

lundi 7 novembre 2011, par Frédéric Dayan

Avec 35,3% des suffrages tous collèges confondus, la CGT continue sa progression et conforte sa place de première organisation syndicale dans Caf, Urssaf, Carsat et des caisses nationales des branches de la Sécurité sociale. Dans le collège encadrement, la CGT devient la première organisation syndicale.

Le 13 octobre 2011, les salariés ont voté pour élire leurs représentants aux Conseils d’administration. Dans un communiqué, la fédération CGT des organismes sociaux se félicite de ce résultat qui « après la journée de grèves et de manifestations du 11 Octobre (…) démontre s’il en était besoin que les salariés des organismes font confiance à la CGT, organisation syndicale fermement engagée dans la défense des intérêts du personnel et la reconquête d’une Sécurité sociale au service de la population.
Ce choix des salariés se situe dans un moment particulièrement important où le personnel est malmené, maltraité, confronté à des restructurations incessantes menées sans concertation. »

Publié dans Elections professionnelles | Pas de Commentaire »

Elections dans la Fonction Publique

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 27 octobre 2011

cgt9.jpg

La CGT en hausse dans la Fonction Publique !

lundi 24 octobre 2011

PDF - 111.3 ko
texte en pdf

Les résultats partiels de représentativité dans la Fonction publique de l’Etat et Hospitalière issus des scrutins du 20 octobre, qui viennent s’ajouter à ceux de la Fonction Publique Territoriale de 2008, confirment la CGT comme première organisation sur l’ensemble des trois versants de la Fonction publique (4,5 millions d’agents titulaires et non titulaires), avec une tendance en progression de son audience.

D’ores et déjà, à partir de la remontée de plus de 80 % des résultats, une progression de la CGT se dessine : la totalité des résultats en précisera la hauteur.

Elle progresse fortement au ministère des Finances et dans la Fonction Publique Hospitalière, ainsi que dans une moindre mesure dans l’Education Nationale et dans nombre de ministères et administrations nationales ou déconcentrées.

Elle maintient son influence au ministère de la Défense et malgré un tassement elle reste très largement première organisation à la Poste.

A de multiples reprises, la CGT et nombre de ses organisations ont alerté les pouvoirs publics sur de graves dysfonctionnements dans l’organisation de ce scrutin
(lire notre précédent communiqué).

La participation des agents, si elle reste globalement forte, s’en est ressentie, notamment dans l’Education nationale, où les conditions dans lesquelles le vote exclusivement électronique a été organisé, ont entraîné une chute de 25 % des votants.

Quoique puisse en dire le Gouvernement, ces résultats confirment que les agents n’adhèrent pas aux différentes réformes en cours. Ils pourront compter à l’avenir sur une CGT renforcée par cette confiance renouvelée pour qu’elle agisse avec eux pour la satisfaction de leurs revendications.

Montreuil, le 24 octobre 2011

 

Publié dans Elections professionnelles | Pas de Commentaire »

1234
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo