Formation professionnelle… et dans la métallurgie ?

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 19 octobre 2012

Formation professionnelle... et dans la métallurgie ? dans Actions_européennes fomp-p-et-metallurgie-107x150

Fasicule à télécharger  fichier pdf 2012_livret forma pr

Publié dans Actions_européennes, Formations, METALLURGIE | Pas de Commentaire »

Mobilisation le 9 octobre 2012 – Bordeaux, Clermont-Ferrand, Epinal, Lyon, Marseille, Paris, Rennes, Toulouse

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 8 octobre 2012

Mobilisation le 9 octobre 2012 - Bordeaux, Clermont-Ferrand, Epinal, Lyon, Marseille, Paris, Rennes, Toulouse dans Actions_européennes CGT-2-228x300
Publié le 26 septembre 2012

Mobilisation le 9 octobre

pour la défense de l’industrie et de l’emploi

carte_de_france_manifs-3-4a5ff dans Actions_nationales

Manifestons le 9 octobre 2012 à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Epinal, Lyon, Marseille, Paris, Rennes, Toulouse
pour l’industrie, pour l’emploi, avec une sécurité sociale professionnelle

A l’appel de la Fédération européenne de l’industrie, le 9 octobre représente une journée européenne d’action pour le développement de l’industrie et de l’emploi.

Pour la CGT, il n’y a pas de développement économique possible dans un désert d’emploi et avec l’austérité proposée par le traité européen qui conduirait à 300 000 chômeurs de plus en France en 2013.
C’est tout l’enjeu de la négociation interprofessionnelle sur la sécurisation de l’emploi qui débutera en octobre et sur laquelle la participation massive des salariés le 9 octobre pèsera.

L’industrie structure l’activité économique

9-oct-12 dans ChômageUn emploi dans l’industrie génère 3 à 5 emplois dans les services et la sous traitance qui permettent, par la consommation des salariés, d’alimenter l’économie, donc le développement industriel et l’emploi. La perte de l’industrie alimente donc les suppressions d’emplois directs et indirects.

Il faut des droits nouveaux aux salariés pour :
- des droits suspensifs lors de licenciement et contraindre les entreprises à des alternatives à ceux-ci ;
- intervenir et conditionner toutes aides publiques aux politiques salariales et d’emplois ;
- stopper les suppressions d’emplois et créer de nouveaux postes dans la fonction publique et les services publics ;
- une représentation des salariés à tous les niveaux de décision pour contrebalancer le pouvoir des actionnaires.

Et si on parlait du coût du capital ?

Le débat sur la compétitivité porte souvent le coût du travail comme responsable de la crise conduisant à une pression sur les salaires, à dérèglementer le marché du travail, à un transfert de cotisations vers la solidarité et les ménages pour financer la protection sociale.

Le travail n’est pas un coût mais le seul levier de création de la richesse par les salariés or, sur 100 euros, 25 vont aux actionnaires. Diviser par deux les dividendes libèrerait 120 milliards d’euros en France pour les investissements productifs, la création d’emplois, le financement de la protection sociale et la diminution du déficit de l’Etat.

Ce qui coûte, c’est la stratégie et les choix de gestion des entreprises faisant des salariés une variable d’ajustement mais aussi qui amputent les efforts nécessaires d’anticipation, de formation, de recherche et d’innovation.

Pour relancer l’industrie et l’emploi, mobilisons nous le 9 octobre pour gagner une autre répartition des richesses créées.

Le Medef veut plus de flexibilité, nous voulons la Sécurité sociale professionnelle A la demande du gouvernement, une négociation interprofessionnelle « sécurité de l’emploi » s’ouvrira le 4 octobre. Syndicats et patronat sont appelés à négocier rapidement sur des sujets majeurs :
- la lutte contre la précarité sur le marché du travail ;
- l’anticipation des évolutions de l’activité, de l’emploi et des compétences ;
- le maintien dans l’emploi face aux difficultés conjoncturelles des entreprises ;
- l’amélioration des procédures de licenciements collectifs.

Le Medef entend se saisir de cette négociation pour obtenir plus de souplesse et de flexibilité des contrats de travail, plus de liberté pour licencier.

Pour le Medef, il faut accentuer la pression sur les salariés et le travail alors même que ces vieilles recettes nous conduisent dans l’impasse économique et sociale !

Pour la CGT, il faut au contraire se saisir des leviers que comporte cette négociation pour obtenir de nouveaux droits et garanties collectives pour les salariés.

Actuellement un salarié qui change ou qui perd son emploi perd la quasi-totalité de ses droits. Parce que les droits sont attachés à l’emploi et dépendent notamment de la taille des entreprises. Les ruptures de contrat de travail impliquent pour les salariés une perte de revenus importante et tous les droits annexes (ex : complémentaire santé, droit à un congé formation, prévoyance, ancienneté, qualification, droit à la retraite…).
Chaque année 7 millions de salariés changent de situation ou d’emplois.
Les droits actuels doivent évoluer pour répondre à ces nouveaux besoins de sécurisation par des droits nouveaux interprofessionnels.

La CGT propose la construction de droits attachés à la personne cumulables au fil de la carrière, transférables d’un employeur à un autre. Ils doivent constituer le socle d’un nouveau statut du travail salarié. Cela passe notamment par la sécurité sociale professionnelle permettant de garantir le maintien du contrat de travail en cas de suppression de l’emploi, responsabilisant ainsi l’entreprise qui entend licencier. Ces objectifs doivent être au cœur des discussions de la négociation interprofessionnelle à venir.

Pour peser sur les négociations et permettre la relance de l’industrie et de l’emploi, votre intervention est nécessaire.

Le 9 octobre, participez aux manifestations et pour peser durablement sur les choix qui vous concernent, syndiquez vous à la CGT.

Publié dans Actions_européennes, Actions_nationales, Chômage, Dates A Retenir, Luttes, METALLURGIE, PRECARITE, Sécurité sociale | Pas de Commentaire »

Retraités – Contribution supplémentaire sur les revenus imposables

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 2 octobre 2012

Retraités - Contribution supplémentaire sur les revenus imposables dans Actions_européennes cgt-conf

Contribution supplémentaire sur les revenus imposables des retraités

La solidarité intergénérationnelle OUI, l’impôt NON !

Communiqué commun Confédération et UCR-CGT
lundi 1er octobre 2012

PDF - 79.9 ko
texte en pdf

La Confédération et l’Union Confédérale des Retraités CGT, sont opposées au choix du gouvernement de créer une contribution supplémentaire de 0,15% sur les revenus imposables des retraités.

Selon le gouvernement, cette contribution servirait à financer la CSA (contribution de solidarité mise en place par le Gouvernement Raffarin après la canicule de 2003), puis, à partir de 2014, pour financer le futur projet de Loi sur la dépendance.

Ce qui revient à dire clairement que cette Loi sera financée par l’impôt et non par les cotisations sociales.

Cette Loi ne se fera donc pas dans le cadre de la Sécurité sociale, sauf à ce que dans le futur, la Sécurité sociale soit financée par l’impôt.

De plus, des milliers de retraités seront, pour la première fois, imposables en 2013, du fait du gel du barème sur l’impôt, cela après le gel voulu par le précédent gouvernement (Fillon) pour l’année 2012.

Le pouvoir d’achat des retraités subit et subira une véritable baisse.

Si cette contribution serait demain de 0,15%, de combien sera-t-elle dans les prochaines années ? N’oublions pas que les taux d’imposition sont révisables annuellement. De plus, une contribution de 0,15% pour les retraités et de 3% pour les salariés, cela est nettement insuffisant pour financer une véritable aide à l’autonomie et faire face à cet enjeu de société.

Les retraités ont dès lors une raison supplémentaire de manifester leur mécontentement le 11 octobre prochain.

Montreuil, le 1er octobre 2012

Publié dans Actions_européennes | Pas de Commentaire »

29 février 2012 – Maubeuge – Jeumont

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 29 février 2012

29 février 2012 - Maubeuge - Jeumont dans Actions_européennes CGT-UL-DE-MAUBEUGE-ET-ENVIRONS1-204x300

Manif 29 février 2012
Album : Manif 29 février 2012
Manifestation contre l'austérité, les salaires, l'emploi UL Maubeuge - CGT JSPM AREVA Jeumont
57 images
Voir l'album

____________________________

Hier à MAUBEUGE, à  9H30, à l’appel de l’Union locale de MAUBEUGE et environs à manifester contre « l’austérité », une cinquantaine de camarades était au rendez-vous.

L’Union locale de MAUBEUGE et environs a alors proposé de se rendre à JEUMONT où 350 salariés de JSPM filiale AREVA, en grève, devaient défiler le matin dans les rues de la ville pour « les salaires » et « l’emploi » (ce qui rejoignait la lutte contre l’austérité), proposition qui a été acceptée par majorité, et les camarades se rendu en caravane de voitures à JEUMONT pour manifester avec les salariés de JSPM.

L’après-midi, les Unions Locales AUNOYE-AYMERIES et MAUBEUGE et environs ont rejoint par bus la manifestation départementale à Lille prévue à 14 H 30 (voir ci-dessous article VDN)

____________________________

MANIFESTATION DÉPARTEMENTALE à LILLE à l’appel de la CGT

1 000 participants (800 CGT, 150 solidaires, 25 Fsu, 25 Unsa).

Dans le cadre de la journée de lutte européenne du 29 février, ce sont au total, près de 2.000 personnes qui ont manifesté dans le département.

______________________________

DANS LA PRESSE

LA SAMBRE

http://www.dailymotion.com/video/xp4s5e

LA VOIX DU NORD

Les salariés de JSPM étaient encore dans les rues hier, mais pas tout seuls…
jeudi 01.03.2012, 05:21 – La Voix du Nord

 Devant les grilles de l'entreprise, tous ont voté une motion pour annuler le gel des salaires. Devant les grilles de l’entreprise, tous ont voté une motion pour annuler le gel des salaires.

|  LES VISAGES DE L’ACTUALITÉ |

À l’entreprise JSPM, filiale d’Areva, depuis ce début de semaine, les jours ont tendance à se suivre et à beaucoup se ressembler. Après un sérieux coup de gueule lundi devant les grilles de l’entreprise jeumontoise, c’est dans la rue que plus de deux cents des salariés ont décidé de porter leur revendication. Et ils n’étaient pas les seuls…

PAR NATHALIE WAROUX

maubeuge@lavoixdunord.fr PHOTOS « LA VOIX »

Les salariés de JSPM ont démarré très tôt leur journée d’action. Dès 7 h 30 avec un piquet de grève devant les grilles du site jeumontois. Les rencontres avec la direction de l’entreprise, suite à un premier débrayage lundi, n’ont pas eu le succès espéré. Le gel temporaire des salaires et rémunérations les a incités cette fois à « gueuler » dans la rue. En tête de cortège, Bernard, 56 ans, demande qu’on reconnaisse à juste titre le professionnalisme des travailleurs de l’entreprise : « Et cela passe par une augmentation de salaire ». Ce père de famille totalise 37 ans de boîte et il est payé « avec (s)es primes, environ 2 000 euros brut ». Les primes, qui pourraient atteindre les 850 euros brut (dont 500 euros provenant du groupe), ne suffisent pas. « Une prime c’est temporaire ; et je pense que le gel des salaires va s’inscrire dans la durée. » Dans cette perspective, il ne voit pas bien l’avenir que peuvent avoir ceux qui débutent aujourd’hui avec leurs « 1 200 euros brut ». Derrière lui, Mickaël, 40 ans, a lâché Sevelnord et son poste d’agent qualité pour un contrat de qualification à JSPM avec CDI à la fin. Mais ça, c’était avant le plan d’action « Areva 2016 », car de CDI aujourd’hui il n’en est plus question, « juste des CDD, pour mon cas, jusqu’en septembre », pour d’autres jusqu’en juillet, ou encore des propositions de postes en CDI, mais dans d’autres sites du groupe. Une « avancée » locale qui n’empêche pas les salariés de maintenir leur mot d’ordre : « Pas de travail le samedi et respect des 7,7 h par jour. » Des mesures applicables de suite, accompagnées d’une motion visant à faire annuler le gel des embauches et des salaires, car « les salariés ne doivent pas payer les erreurs et les investissements du groupe ». Ils n’en démordent donc pas, « nous voulons 2,5 % d’augmentation avec un plancher de 70 euros pour tous ». La semaine prochaine, une action unitaire est d’ailleurs prévue dans toutes les usines du groupe Areva.

Publié dans Actions_européennes, Actions_locales, Actions_régionales, Fiscalité, METALLURGIE, PRECARITE | Pas de Commentaire »

MANIFESTATION CONTRE L’AUSTERITE – 28 FEV 2010

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 27 février 2012

DANS LA PRESSE

Actualité Maubeuge

Austérité : une manifestation CGT aura lieu le 29 février à Maubeuge

lundi 27.02.2012, 05:21 – La Voix du Nord

 La CGT sambrienne appelle à la mobilisation, mercredi à 9h30, devant l'hôtel de ville. PHOTO ARCHIVES La CGT sambrienne appelle à la mobilisation, mercredi à 9h30, devant l’hôtel de ville. PHOTO ARCHIVES

|  L’AGENDA DE LA SEMAINE |

Fidèle au poste, l’union locale CGT de Maubeuge s’associe à la journée européenne d’action

MANIFESTATION CONTRE L'AUSTERITE - 28 FEV 2010 dans Actions_européennes

Celle-ci aura lieu le mercredi 29 février à l’initiative de la Confédération européenne des syndicats, à la veille du sommet européen du 1e r mars, qui aura lieu à Bruxelles, dans les bâtiments du conseil européen.

À l’issue de ce sommet au cours duquel il sera largement question de la Grèce, devrait être signé un traité qui imposerait, selon la CGT, «  un nouveau carcan budgétaire et économique à des pays déjà durement touchés par le chômage et la récession ».

TVA sociale et accords compétitivité-emploi

Localement si l’on peut dire, en tout cas à l’échelle de l’Europe, la confédération a aussi enfourché le cheval de bataille de la contestation sur deux mesures prises dernièrement en France : la TVA sociale et les accords compétitivité-emploi, « deux mesures qui vont frapper durement les salariés, les retraités, les privés d’emploi », assène la CGT qui prévoit que « tout va passer à la moulinette de la compétitivité ». •

Le rassemblement est prévu ce mercredi 29 février, à 9 h 30 devant l’hôtel de ville de Maubeuge. Un bus partira à 13 heures, au même endroit, pour la manifestation lilloise.

Publié dans Actions_européennes, Actions_locales, Actions_nationales, Actions_régionales, Chômage, Conditions de travail, Dates A Retenir, DELOCALISATION, Fiscalité, Licenciements, Luttes, PRECARITE, PRESSE, Salaires, Services publics | Pas de Commentaire »

Compétitivité – Attention danger – 29 février 2012

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 24 février 2012

Compétitivité - Attention danger - 29 février 2012 dans Actions_européennes le-droit-en-libert%C3%A9-300x75

ensemble dans Actions_nationales

accord-comp%C3%A9titivi%C3%A9_1-211x300 dans Conditions de travail   accord-comp%C3%A9titivi%C3%A9_2-211x300 dans Dates A Retenir   accord-comp%C3%A9titivi%C3%A9_3-211x300 dans Luttes   accord-comp%C3%A9titivi%C3%A9_4-211x300

Document à télécharger  fichier pdf 55-Comp-titivit–emploi[1]_2

Publié dans Actions_européennes, Actions_nationales, Conditions de travail, Dates A Retenir, Luttes | Pas de Commentaire »

Appel CGT contre l’austérité – 29 février 2012

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 21 février 2012

Appel CGT contre l'austérité - 29 février 2012 dans Actions_européennes cgtuldemaubeugeetenvirons41-204x300

Le 29 FÉVRIER…

Journée d’action européenne

Faisons-nous entendre !

Ensemble, à l’appel de tous les syndicats d’Europe,

agissons pour dire non à l’austérité !

_______________________

loupe2 dans Actions_locales TRACT À TÉLÉCHARGER   fichier pdf tract ul 29 fevrier 2012

_______________________

Prospérité pour les plus riches… mesures d’austérité pour les moins favorisés

ça suffit !!

Le 29 février, la CGT appelle :

  • à une MANIFESTATION LOCALE A MAUBEUGE, rassemblement  9h30 Hôtel de Ville de MAUBEUGE

  • à une MANIFESTATION DEPARTEMENTALE, rassemblement 14h30 Porte de Paris à LILLE

(Bus CGT : départ 13h – Hôtel de Ville Maubeuge. Merci de nous indiquer le nombre de places à retenir par mail à cgt.maubeuge@laposte.net
au plus tard pour lundi 26 février)

_______________________

La CGT appelle les salariés à la grève pour gagner la participation massive

le matin aux initiatives locales,et rejoindre l’après-midi la manifestation départementale à Lille

_______________________

Publié dans Actions_européennes, Actions_locales, Actions_nationales, Actions_régionales, Dates A Retenir, Fiscalité, Luttes, PRECARITE, Retraites, Services publics | Pas de Commentaire »

APPEL DE TOUS LES SYNDICATS D’EUROPE

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 18 février 2012

APPEL DE TOUS LES SYNDICATS D'EUROPE dans Actions_européennes le-29-f%C3%A9vrier-20121

TRACT UD NORD À TÉLÉCHARGER   fichier pdf TRACT UD 29 FEVRIER

 __________________

À LIRE DANS LA PRESSE

MEDIAPART

Un témoignage reçu de Grèce

10 Février 2012 Par Dominique C

Je viens de recevoir ce témoignage sur une liste de diffusion du réseau « N-1″ qui regroupe pas mal de gens actifs dans le mouvement 15M.

Je n’ai guère d’autres informations que celles qui sont présentes dans le corps même du témoignage, je vous le livre donc tel quel… Et que cela circule… Une traduction en anglais serait la bienvenue, me contacter si vous êtes volontaire!!!

[...]

LIRE LA SUITE

 

 

Publié dans Actions_européennes, Dates A Retenir, Fiscalité, Luttes, PRECARITE, PRESSE, Retraites, Services publics | Pas de Commentaire »

Amiante – Déclaration de la délégation CGT

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 16 février 2012

Amiante - Déclaration de la délégation CGT dans Actions_européennes cgt-conf 

 Déclaration de la délégation CGT au

 procès de l’amiante à Turin :

 la multinationale Eternit condamnée !

 

Mesdames, Messieurs, Cher(e)s Ami(e)s, Cher(e)s Camarades,

Je voudrais tout d’abord au nom dela Confédération Généraledu Travail (CGT), rendre hommage à l’action courageuse et opiniâtre de l’AFEVA, l’association italienne de défense des victimes de Casale Monferrato, au soutien des organisations syndicales et des institutions locales.

Rendre hommage particulièrement à Romana Blasotti Pavesi, Bruno Pesce et Nicola Pondrano, qui depuis trente ans ont été l’âme de ce difficile combat, marqué par tant de souffrances et de deuils.

C’est grâce à eux si ce procès a pu avoir lieu, si la culpabilité deux grands  ex-dirigeants du groupe Eternit, Louis de Cartier de Marchienne et Stéphan Schmidheiny, a pu être minutieusement démontrée, audience après audience.

A l’issue du plus grand procès jamais organisé sur le drame de l’amiante, le Tribunal de Turin vient de les condamner à des peines très lourdes, pour ce crime lucratif que représente le fait d’avoir, au nom du profit, provoqué le désastre sanitaire, social, environnemental et économique, causé par l’amiante.

Ils ont violé les règles de sécurité au mépris de la santé et de la vie des salariés des quatre usines de Casale Monferrato, Cavagnolo, Rubiera et Napoli

Ils sont responsables d’une véritable catastrophe sanitaire environnementale qui a causé plus de 3.000 victimes. 70 % d’entre elles proviennent de Casale Monferrato, ville martyre de l’amiante.

Ces dirigeants au plus haut niveau du capitalisme ont cru pouvoir organiser leur impunité par une politique délibérée de dissimulation des risques, politique fondée sur des stratégies identiques dans tous les pays du monde, stratégies sciemment orchestrées, sur l’usage contrôlé ou sécuritaire de l’amiante, le mensonges sur la toxicité.

Aujourd’hui, cette impunité est battue en brèche par le procès pénal de Turin, mais aussi partout où des procédures judiciaires mettent à jour les stratégies criminelles des sociétés multinationales Eternit.

Ce jugement contre la multinationale Eternit  marque un tournant judiciaire dans l’histoire mondiale des procès contre les industriels de l’amiante.

Il condamne la stratégie mise en œuvre par les firmes multinationales de l’amiante qui ont organisé une désinformation délibérée des effets sanitaires de l’amiante à l’échelle mondiale ayant conduit à la catastrophe que l’on sait, non seulement en Italie mais partout où l’amiante a été utilisé.

Ce jugement était très attendu par les familles de victimes de l’amiante italiennes, les 6 000 parties civiles et par celles du monde entier, car l’enjeu du procès de Turin dépasse les frontières de l’Italie.

Un formidable encouragement à la lutte pour les victimes de l’amiante du monde entier.

En France, où l’amiante fait près de 10 morts par jour, le jugement pénal rendu aujourd’hui à Turin est un formidable encouragement pour les victimes qui attendent un procès pénal depuis quinze ans.

Il n’est pas concevable qu’une catastrophe sanitaire d’une telle ampleur n’ait ni responsable ni coupable en France.

Ce qui a été possible en Italie doit l’être en France.

Face aux multinationales, qui continuent à semer la mort en exportant l’amiante dans les pays où ce matériau cancérogène n’est pas interdit, la condamnation des dirigeants d’Eternit aura valeur d’exemple.

Aujourd’hui, dans deux-tiers des pays, l’amiante n’est pas interdite.

L’amiante doit être interdit dans tous les pays de la planète. 

Montreuil, le 13 février 2012

 

Publié dans Actions_européennes, Luttes, Santé, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaire »

Trop, c’est trop ! 29 févier 2012

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 29 janvier 2012

Trop, c'est trop ! 29 févier 2012 dans Actions_européennes cgt-UD-Nord1-300x60

27 janvier 2012

« trop c’est trop » : journée d’action européenne le 29 février….

Face à une situation économique et sociale qui se dégrade et avec le durcissement de l’austérité comme seule réponse de la part des dirigeants européens, la Confédération européenne des syndicats (CES) appelle à une journée d’action européenne le 29 février, à la veille du Conseil européen. Les syndicats européens se mobiliseront partout en Europe pour que le travail et la justice sociale soient au centre des priorités politiques.

Pour lire la suite cliquez ici

Publié dans Actions_européennes, Dates A Retenir, Luttes, PRECARITE | Pas de Commentaire »

1234
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo