• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 2 mars 2013

Neuhauser Maubeuge – poursuite de la grève…

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 2 mars 2013

Neuhauser Maubeuge - poursuite de la grève... dans Actions_locales cgt-ul-de-maubeuge-et-environs-copie-204x300

2 mars 2013

Communiqué de l’UL

La grève s’est poursuivie aujourd’hui chez Neuhauser Maubeuge avec une détermination renforcée des salariés.

Le directeur de site a laissé entrevoir ce matin des possibilités de sortie de crise sur la base des avancées faites par les salariés qui étaient prêts à attendre la Négociation Annuelle Obligatoire sur les salaires ( mai juin prochain) pour la revendication salariale de 150€ nets, à condition que le travail soit réorganisé en 5 jours sur 7 avec paiement majoré des heures supplémentaires éventuellement nécessaires. De même, il était évoqué que les jours de grève soient pris pour partie sur les récupérations dues à la modulation du temps de travail.

Cet après midi, le discours n’était plus le même : vagues promesses d’ouverture de négociations sur les conditions de travail, renvoi de la question salariale à la NAO, pas de modification de l’organisation du temps de travail, jours de grève intégralement supportés par les salariés…le tout sous condition de reprise immédiate du travail !

Donc, c’est clairement un retour à la case départ.

Les salariés ont donc décidé de poursuivre la grève et exigent que la direction du groupe se manifeste enfin pour entrer dans des discussions sérieuses.

Les salariés sont en week-end de ce jour 16 heures à demain dimanche 19 heures, heure à laquelle ils seront de nouveau présents au piquet de grève à l’entrée de l’entreprise pour entamer leur 3ème journée de grève.

_____________________________

DANS LA PRESSE

La Sambre

Maubeuge : Grève générale chez Neuhauser

Publié dans Actions_locales, Conditions de travail, EMPLOI, Luttes, PRESSE, Salaires | 7 Commentaires »

CHSCT – transposition ANI

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 2 mars 2013

Alerte lancée par des cabinets d’expertise CHSCT :

La transposition de l’ANI du 11 janvier 2013 entérinerait un grave recul

du droit des salariés et des prérogatives de leur Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail

Les experts agréés auprès des CHSCT soussignés souhaitent par le présent texte faire état publiquement de leur plus vive inquiétude et de leur plus grande préoccupation devant les conséquences que dessinent la récente signature de l’ANI (Accord National Interprofessionnel) – le 11 janvier dernier – et sa transposition en avant-projet de loi.

Notre alerte porte sur plusieurs dispositions de ces textes passées jusqu’ici totalement inaperçues et qui touchent pourtant à certaines des prérogatives les plus importantes des CHSCT qu’avaient initiées les secondes lois Auroux en 1982 :

  • L’obligation d’information et de consultation du CHSCT en cas de projet important modifiant l’organisation, les conditions de travail, l’hygiène et la sécurité ;
  • Le droit à l’expertise du CHSCT.

Le droit à l’expertise s’est d’abord imposé dans un souci de protection de la santé et de la sécurité des salariés. En cas de risque grave ou de projet important, les représentants du personnel au CHSCT peuvent choisir un expert indépendant agréé par le ministère du Travail. C’est par l’analyse du travail que l’expert va établir un diagnostic sur les conditions de travail et les éventuels risques professionnels auxquels peuvent être exposés les salariés. Et c’est à partir de son diagnostic et de ses préconisations que le CHSCT peut émettre un avis sur le projet présenté par la Direction. Même dans le cas d’un projet national, chaque CHSCT doit formuler cet avis à partir des répercussions locales sur les salariés et sur leurs activités de travail.

L’ampleur et la gravité des modifications envisagées par l’avant-projet de loi résultent de plusieurs amalgames :

Lire la suite… »

Publié dans Actions_nationales, Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes | Pas de Commentaire »

Maubeuge – Neuhauser, salariés en grève !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 2 mars 2013

Maubeuge - Neuhauser, salariés en grève ! dans Actions_locales cgt-ul-de-maubeuge-et-environs-copie-204x300


Communiqués de l’UL CGT Maubeuge et environs

1er mars 2013

Un mouvement de grève a débuté hier après midi chez NEUHAUSER (ex Délices de la Tour), boulangerie industrielle sur la Zone de la Petite Savate à Maubeuge.
C’est un site d’environ 180 salariés du groupe NEUHAUSER dont le siège est à Folschwiller en Moselle.

Ce matin, l’ensemble du personnel est en grève et l’entreprise est à l’arrêt complet.
Les salariés en grève tiennent un piquet de grève à l’entrée de l’entreprise.

Le mouvement s’est déclenché hier à la suite d’une réunion du Comité d’Entreprise au cours de laquelle les délégués CGT (seule organisation syndicale dans l’entreprise) ont présenté une revendication salariale qui a été rejetée par la direction du site.
Après avoir suspendu la réunion,  les délégués CGT ont informé les salariés qui ont décidé la grève immédiate.

Le cahier revendicatif est le suivant :

  • augmentation de salaire de 150€ nets mensuels pour prendre en compte l’augmentation du coût de la vie et compenser les conditions de travail dégradées subies par les salariés
  • révision de l’organisation/ répartition du temps de travail sur la semaine (actuellement, les salariés font du 6 jours sur 7 avec des repos hebdomadaires décalés et la direction veut même imposer le 7 sur 7)
  • amélioration des conditions de travail par des investissements en matériel sur les lignes de production (problème souvent évoqué mais rien ne se fait …)

La direction du site reçoit en ce moment la délégation syndicale et les délégués du personnel CGT pour une première réunion. Néanmoins, la direction du Groupe ne se manifeste pas et on peut douter que le directeur de site ait mandat pour négocier.

______________________

1er mars 2013

Après deux réunions infructueuses avec la direction, ce matin et cet après midi, les salariés de NEUHAUSER Maubeuge ont décidé à l’unanimité la poursuite du mouvement de grève.

En effet, lors de ces 2 réunions, la direction est restée inflexible sur la revendication salariale, renvoyant celle-ci à la négociation annuelle obligatoire en juin juillet, a proposé d’étudier certains investissements pour améliorer les conditions de travail et des négociations dans plusieurs semaines sur l’organisation du temps de travail à la semaine mais en indiquant déjà que les pistes avancées par les salariées n’étaient pas pertinentes.

Comme nous le pressentions, la direction de site a été chargée de faire de la figuration aujourd »hui pour tester le niveau de mobilisation des salariés et il faudra attendre sans doute la semaine prochaine pour que la direction du groupe daigne se déplacer à Maubeuge.

_____________________

 DANS LA PRESSE

LA VOIX DU NORD

Neuhauser Maubeuge: sans accord, la grève se poursuit (VIDÉO et DIAPORAMA)

Publié le 01/03/2013 – Mis à jour le 01/03/2013 à 20:53

Par JULIEN CASTELLI ET SAMI BELLOUMI (VIDÉO et DIAPORAMA)

[...]

Publié dans Actions_locales, Conditions de travail, EMPLOI, Luttes, PRESSE, Salaires | Pas de Commentaire »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo