• Accueil
  • > Archives pour janvier 2013

Accord national interprofessionnel du 11 janvier

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 15 janvier 2013

lundi, 14 janvier 2013

Communiqué du Bureau confédéral de la CGT

-

Accord national interprofessionnel du 11 janvier

Une grave régression des droits sociaux

 

Le Bureau confédéral de la CGT confirme l’avis négatif de la délégation CGT sur l’accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 qui modifierait profondément le Code du Travail.

Ce texte marque une grave régression des droits sociaux des salariés et va a contrario des objectifs fixés par la « Grande Conférence sociale » et celle de la « lutte contre la pauvreté ». Il contient de multiples dispositions pour faciliter les licenciements et accentuer la flexibilité.

Le chantage à l’emploi est généralisé par des accords permettant la baisse des salaires et l’augmentation du temps de travail, ce sont les accords de « compétitivité/emploi » voulus par Nicolas SARKOZY.

La thèse du MEDEF est le principal fil conducteur de cet accord : « les licenciements d’aujourd’hui feront les emplois de demain ».

Il serait inconcevable que la majorité parlementaire et le Gouvernement, issus des élections de mai 2012, entérinent dans la loi les reculs sociaux dictés par le MEDEF.

Le Gouvernement, qui se dit attaché au Dialogue social, doit prendre en compte le rejet de cet accord par les syndicats représentant bien plus de salariés que les syndicats potentiellement signataires.

La CGT attend du gouvernement un projet de loi d’une toute autre nature, qui protège les salariés contre les licenciements et la précarité.

La CGT va amplifier sa campagne d’information par l’édition d’un journal tiré à deux millions d’exemplaires à destination des salariés pour favoriser leur mobilisation dans les semaines à venir.

Montreuil, le 14 janvier 2013

Publié dans Chômage, Conditions de travail, EMPLOI, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

« Sécurisation de l’emploi » – Agnés Le Bot, Dirigeante Nationale de la CGT

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 15 janvier 2013

La partie n’est pas finie !

Image de prévisualisation YouTube

Publiée le 14 janv. 2013

Voulue par l’exécutif lors de la conférence sociale de juillet 2012, la négociation sur la réforme du marché du travail s’est achevée vendredi 11 janvier. Au terme de trois mois de négociations durant lesquels la partie patronale a campé sur des positions très régressives pour les droits individuels et collectifs des salariés, un accord a été soumis à la signature des organisations syndicales dont trois ont indiqué qu’elles parapheraient le texte (CFDT, CFTC et CGC).

La CGT et FO se sont quant à elles clairement opposées au texte : « l’accord est inacceptable de notre point de vue », a déclaré Agnès Le Bot dirigeante nationale de la CGT, qui a prévenu que « la partie n’était pas finie ».

Publié dans Chômage, Conditions de travail, EMPLOI, Licenciements, Luttes, Salaires | Pas de Commentaire »

Égalité de devoirs et de droits – Lille – 19 janv. 2013

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 14 janvier 2013

LE COLLECTIF RÉGIONAL POUR L’ÉGALITÉ – LILLE

rappelle que d’après la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

«Les Hommes naissent et demeurent Libres et Égaux en Droits»

C’est pourquoi nous manifestons

le samedi 19 janvier 2013 à 14h30 place de la République à Lille

pour dire que :

Égalité de devoirs et de droits - Lille - 19 janv. 2013 dans Actions_régionales affiche-19-janv-13Les personnes Lesbiennes, Gay, Bi et Trans veulent enfin être des citoyennes et des citoyens à Égalité de devoirs et de droits.

Le mariage c’est l’égalité légitime pour tous les couples, c’est un Droit Universel.

Le mariage n’est pas qu’une reconnaissance de l’amour mais aussi la protection des conjoint-e-s.

Le mariage c’est la sécurité pour tous les enfants.

Le mariage c’est aussi la possibilité pour les couples de salariés gays et lesbiens de faire valoir des droits à l’entreprise tels que les congés pour événements familiaux, les pensions de réversion…

La PMA doit être légalisée à tous les couples sans conditions de restriction.

Tous les enfants ont droit à la reconnaissance de leur famille par la République.

Les liens affectifs ne sont pas que biologiques et qu’il faut donner l’autorité parentale au parent social.

Le code civil doit enfin prendre en compte la diversité des  familles sans distinction.

Les familles hétéroparentales, homoparentales, monoparentales et recomposées ont toutes le droit à la filiation.

Un plan national de lutte contre la transphobie et la reconnaissance réelle des personnes trans doit compléter la loi votée.

Chaque personne de ce pays doit pouvoir donner son sang sans considération d’orientation sexuelle.

Enfin, nous avons lutté hier, nous luttons aujourd’hui et nous lutterons demain contre toutes les formes de discriminations, contre l’homophobie, la lesbophobie, la transphobie, la biphobie, mais aussi contre le sexisme et toutes les formes de racisme.

Le Collectif Régional pour l’Égalité – Lille

Signataires

APGL Grand Nord, CFDT59-62, CGT 59, CRSH, EELV59-62, Front de Gauche Lille, FSU 59-62, Gauche Alternative Lille, Homovert-e-s, J’En Suis J’Y Reste, L’Egide,
Le Planning Familial NPDC, LGPLille, MJS Nord, Osez le féminisme 59, Parti Pirate NPDC, Solidaires 59-62, SOS Homophobie, SUD Education 59-62, UNEF.

Publié dans Actions_régionales, Dates A Retenir, Egalité, HISTOIRE, Luttes | Pas de Commentaire »

VICTOIRE A DEMBIERMONT

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 12 janvier 2013

VICTOIRE A DEMBIERMONT dans Actions_locales cgt-ul-de-maubeuge-et-environs-copie-102x150

 

Après 4 jours de grève à Dembiermont,

les dernières négociations poursuivies hier ont abouti à un accord de fin de conflit

validé par les salariés, satisfaits du niveau atteint.

 

 

L’accord entérine :

  • une augmentation générale des salaires en montant fixe, avec un coup de pouce important pour les bas salaires.
  • une prime exceptionnelle compensant partiellement l’absence d’intéressement des 2 dernières années.
  • une révision des critères de l’accord d’intéresssement afin que celui ci produise rééllement de l’intéressement à partir de 2013
  • un travail va être engagé sur les conditions de travail
  • pour la NAO à venir, le principe d’une discussion sur les augmentations de salaire en montant fixe et non en pourcentage est intégré.

Cet accord est une victoire importante dans cette entreprise ou aucun conflit social n’avait eu lieu depuis plus de 10 ans. Rappelons que les salaires étaient gelés depuis 3 ans.

Bravo à notre nouvelle section CGT et à ses représentants, Cyril Dauzats et Johan Dormigny, pour qui c’était une grande première et qui ont su mener cette bataille jusqu »à la victoire.

Mais saluons surtout la détermination des salariés, en grève à 90% dans les ateliers pendant 4 jours, malgré les intimidations et provocations de la direction, ainsi que l’unité intersyndicale qui n’a pas failli pendant ce conflit.

Merci également à tous les camarades qui leur ont apporté un soutien pendant ces 4 jours de grève.

UNE FOIS DE PLUS LA LUTTE PAYE….

Comme le disait hier l’UD Nord à notre AG des syndicats de l’UL concernant les mobilisations de ces dernières semaines (MCA, Savelys, Dembiermont, Stibus,.) : « y’a un virus en Sambre Avesnois en ce moment ??? »

ALORS, A QUI LE TOUR ????

Publié dans Actions_locales, Conditions de travail, EMPLOI, Luttes, Salaires | Pas de Commentaire »

Négociations emploi: l’accord trouvé instaure plus de précarité

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 12 janvier 2013

DANS LA PRESSE

- Négociations emploi: l'accord trouvé instaure plus de précarité dans EMPLOI humanitefrle 11 Janvier 2013

Négociations emploi: l’accord trouvé instaure plus de précarité

Récit. Plus de flexibilité pour les entreprises contre quelques droits nouveaux aux salariés. L’accord sur la réforme du travail satisfait amplement les représentants du patronnat. Ceux de la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC en donnent un avis positif. La CGT et FO dénoncent « un jour sombre pour les droits des salariés », qui « renforce la précarité ».

[...]

Publié dans EMPLOI, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes, PRECARITE, PRESSE | Pas de Commentaire »

Sécurisation de l’emploi

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 11 janvier 2013

UD CGT NORD

La négociation sur la « sécurisation de l’emploi » se poursuit les 10 et 11 janvier…Le 10 janvier : la CGT est de nouveau mobilisée pour exiger qu’aucune organisation syndicale ne signe cet accord !

Après les journées d’action les 13 et 20 décembre dernier, la CGT a appelé à une nouvelle mobilisation le 10 janvier. L’objectif de la CGT reste inchangé : empêcher la signature de l’accord sur la « sécurisation de l’emploi » par certaines organisations syndicales.

Dans le cadre de cette journée, deux initiatives ont été organisées :

  • A LILLE : rassemblement départemental à l’appel de la CGT, devant le Medef. Près de 80 camarades y ont participé. Une prise de parole a été organisée.
  • A DUNKERQUE : une délégation de l’Union locale a été reçue à l’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) + communiqué de presse.

L’accord n’ayant pas été signé le 20 décembre au soir (les actions de la CGT y ont sans aucun doute contribué), la négociation se poursuit donc les 10 et 11 janvier. 

L’accord sur la « sécurisation de l’emploi » proposé par le patronat représente une attaque sans précédent contre les droits des salariés. Après avoir touché 20 milliards d’aides publiques, le Medef exige toujours plus de flexibilité et de précarité… Il veut pouvoir licencier plus vite, plus facilement, moins cher et sans contrôle.

Aujourd’hui, les plus fortes entrées au chômage concernent les salariés en contrat à durée déterminée. Elles montrent, si besoin en était, que la flexibilité et la précarité dans notre pays sont un véritable fléau qu’il nous faut combattre !

Quelles suites après le 10 janvier ?

La CGT poursuivra avec détermination la bataille pour empêcher que le texte sur la « sécurisation de l’emploi » ait une traduction législative.

  • Quelle que soit l’issue de ces négociations, le gouvernement doit prendre ses responsabilités et légiférer dans le sens des intérêts des salariés. L’information et le débat avec les salariés restent donc d’actualité… 

Le gouvernement doit répondre sans attendre aux revendications des salariés, des privés d’emploi, des retraités… et arrêter d’enrichir les actionnaires.

2013 doit être une année de luttes et de fortes mobilisations pour exiger une politique de progrès social.

Martine DEBELS

Publié dans Actions_nationales, Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

Enquête : Près de trois Français sur quatre contre la fin du CDI

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 11 janvier 2013

CGT

Publié le jeudi 10 janvier 2013

Le Medef veut toujours plus de flexibilité

Près de trois Français sur quatre contre la fin du CDI

Au nom du dogme suivant lequel « les licenciements d’aujourd’hui font les emplois de demain », le patronat et singulièrement le Medef prône à l’occasion des négociations sur la réforme du marché du travail une plus grande flexibilité. Or un sondage BVA publié ce jeudi, nous apprend que près des trois-quarts des Français sont opposés à la suppression du CDI (contrat à durée indéterminée) contre 26% qui veulent sa suppression. Les personnes opposées à la fin du CDI estiment que sa suppression « ne ferait que mettre dans la même précarité les salariés en CDI que les salariés en CDD ou en intérim sans apporter aucun bénéfice aux salariés précaires et aux chômeurs ».
La suppression est rejetée par 72% des personnes à revenus supérieurs (CSP+) et par 81% des personnes aux revenus plus faibles (CSP-). Les inactifs refusent la suppression à 67%. Une majorité des sondés (56%) pense que pour améliorer la situation de l’emploi « il faut d’abord protéger les emplois existants et empêcher les entreprises de licencier facilement »

Cette enquête vient conforter celle réalisée par l’Institut Harris pour la CGT avant l’ouverture des négociations qui indiquait que l’idée qu’il faut flexibiliser les contrats de travail est rejetée par 61% des Français.

Publié dans Luttes, PRECARITE | Pas de Commentaire »

Dembiermont : La grève continue !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 10 janvier 2013

Dembiermont : La grève continue ! dans Actions_locales cgt-ul-de-maubeuge-et-environs-copie-102x150

 

Suite à la reprise de réunion ce mercredi à 14 heures, la direction de Dembiermont a proposé un montant de 300€ pour la prime compensant l’absence d’intéressement ces dernières années. (revendication : 500€)

Elle continue de conditionner toute discussion sur les augmentations de salaires (revendication : 150€ par mois pour tous) à la réouverture des accès de l’usine et à la reprise du travail.

Ces conditions ont été massivement rejetées par les salariés en grève qui poursuivent donc le mouvement.

Publié dans Actions_locales, Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes, METALLURGIE, Salaires | Pas de Commentaire »

Conflit à Dembiermont…

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 9 janvier 2013

Le conflit se poursuit à Dembiermont avec une participation de 95% des salariés des ateliers.
Une réunion s’est tenue ce matin avec la direction sur le cahier revendicatif.

3 points ont été abordés :

  • l’intéressement : une modification des critères d’attribution devrait permettre aux salariés de retrouver de l’intéressement. (alors que la boîte fait des bénéf, les critères financiers actuels ne donnait plus d’intéressement)
  • la prime exceptionnelle : le principe en est a priori acquis, mais la direction demandait que l’on débloque l’accès à l’entreprise. La direction revoit la délégation syndicale pour proposer un montant cet après midi. En fonction du montant proposé (revendication : 500€ pour tous), les grévistes pourraient faire le « geste » de débloquer un seul des accès à l’entreprise.
  • pour les augmentations de salaire : pour l’instant c’est « niet ! »

A noter le comportement belliqueux de la direction qui menace les grévistes d’une intervention policière pour faire ré-ouvrir l’usine et de poursuivre les grévistes devant la justice.

Les salariés en grève sont quant à eux très déterminés et ne céderont pas à ces intimidations.

A suivre ….

Publié dans Actions_locales, Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes, METALLURGIE, Salaires | Pas de Commentaire »

Hautmont – Grève à Dembiermont

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 9 janvier 2013

Hautmont - Grève à Dembiermont  dans Actions_locales cgt-ul-de-maubeuge-et-environs-copie-204x300

8 janvier 2013

 

 

Après SAVELYS… DEMBIERMONT !

 

 

A l’appel de nos camarades de la CGT, les salariés de DEMBIERMONT à Hautmont ont engagé un mouvement de grève depuis ce matin.
90% du personnel des ateliers est en grève et occupe les ateliers.

Les revendications :

  • augmentation de salaire de 150€ net mensuel
  • prime de 500€ net
  • remise en place de la participation aux bénéfices
  • NAO : négo des augmentations de salaire sur la base d’un fixe et non en pourcentage.
  • respect des délais de prévenance
  • amélioration des conditions de travail : attitude décente de la hiérarchie et respect du personnel / remise en état des machines et matériels divers

La plupart de ces revendications avaient déjà été signalées à la direction sans résultat.
Le taux très élevé de participation à la grève démontre l’adhésion des salariés à ces revendications.

Le premier contact de ce jour avec la direction a été très négatif. Le mouvement va donc se poursuivre en attendant que la direction revienne à des intentions plus constructives.

Contacts :
Johan DORMIGNY:  06 22 15 17 50
Cyril DAUZATS : chainsaw2@wanadoo.fr

Nhésitez pas à leur téléphoner ou envoyer des mails de soutien.

_________________________

VIDEO LA SAMBRE

http://www.dailymotion.com/video/xwl3b0

Publié dans Actions_locales, Conditions de travail, Luttes, METALLURGIE, PRESSE, Salaires | Pas de Commentaire »

1234
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo