• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 25 janvier 2013

Plan de lutte contre la pauvreté !?

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 25 janvier 2013

CGT

Plan de lutte contre la pauvreté

Les contradictions gouvernementales

vendredi, 25 janvier 2013

Comment dégager des milliards de fonds publics pour sauver les banques, pour injecter dans les entreprises sous prétexte de « favoriser l’emploi », saluer un accord qui précarise encore plus l’emploi et porte en germe un durcissement des conditions d’accès à l’assurance chômage, rechercher à réduire la dépense publique et les moyens des services publics et dans le même temps afficher l’objectif de lutter contre les situations de pauvreté et d’exclusion sociale et professionnelle ?

Les limites du plan intitulé « lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale » présenté par le Premier Ministre sont contenues dans l’orientation même des politiques gouvernementales de réduction des dépenses publiques et de réponses aux revendications patronales.

La CGT apprécie la volonté affichée d’agir contre la pauvreté qui frappe de plus en plus de jeunes, de salariés, de privés d’emploi et de retraités ainsi qu’un discours à l’opposé des stigmatisations antérieures. Elle se félicite que des mesures soient enfin prises pour scolariser les enfants de moins de 3 ans, pour étendre la couverture maladie universelle complémentaire ainsi que l’accès aux tarifs sociaux pour le gaz et l’énergie, pour augmenter le nombre de places d’hébergement d’urgence, pour permettre l’effectivité des droits existants (RSA activité notamment).

La CGT note avec satisfaction que certaines de ses propositions avancées lors de la Conférence ont été prises en compte notamment la reconnaissance du droit à l’accès à l’emploi pour tous, l’intégration des questions d’insertion et de pauvreté dans les négociations, l’articulation entre accompagnement social et professionnel, l’inclusion de clauses sociales dans les marchés publics ainsi que la nécessité, au niveau européen, de reconnaître la spécificité des services publics d’intérêt général et de garantir les subventions consacrées à l’aide alimentaire.

Cependant, la CGT déplore qu’aucune mesure ne soit consacrée aux retraités alors que toutes les études confirment l’extension de la pauvreté parmi eux. Le COR (conseil d’orientation des retraites) vient de confirmer que les réformes successives des retraites participaient à l’accroissement du nombre de pauvres parmi les retraités.

Elle relève qu’un nombre important de dispositions annoncées sont de fait conditionnées à la consultation de « groupes de travail » ou « commission » retardant de fait leur mise en œuvre. De plus, leur composition manque de transparence ; les organisations syndicales en seraient à priori exclues.

Faute de vouloir engager les moyens financiers à la hauteur exigée par ce fléau de la pauvreté, le plan présenté par le Gouvernement risque ni de répondre aux urgences sociales, ni de permettre la réalisation des objectifs affichés (droit à la santé, au logement, à la culture, etc….) ni de prévenir les processus d’exclusion. L’accord signé le 11 janvier avec les organisations patronales, les récentes déclarations du Président de la Cour des Comptes sur le régime d’assurance chômage ne participent pas non plus d’une volonté partagée de s’attaquer aux causes de la pauvreté et de l’exclusion.

La CGT est également désagréablement surprise de l’absence de création d’une véritable « allocation d’autonomie jeunes » alors que les jeunes comptent parmi les catégories les plus touchées par la pauvreté. L’expérimentation d’un CIVIS revisité dans plusieurs départements est très loin d’assurer un revenu minimum d’existence, tel que préconisé par la Confédération Européenne des Syndicats.

La CGT entend intensifier ses initiatives pour que des moyens financiers et humains soient dégagés afin d’engager des politiques publiques ambitieuses et efficaces dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion. Elle engage, dans un même mouvement, une mobilisation pour contrer les aspects dangereux de l’accord signé le 11 janvier dont ceux précarisant encore plus l’emploi.

Pour la CGT, il est urgent de « changer de braquet », de s’orienter résolument vers une autre répartition des richesses créées, de cesser les politiques d’austérité et de répondre aux seuls vœux du patronat.

Ces conditions sont indispensables pour gagner une sécurité sociale santé et professionnelle, le droit au travail pour toutes et tous.

Montreuil, le 25 janvier 2013

Publié dans Chômage, EMPLOI, Fiscalité, Luttes, PRECARITE, Services publics | Pas de Commentaire »

FERMETURE DES ACCUEILS DE LA CAF DU NORD – IL FAUT EMBAUCHER !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 25 janvier 2013

CGT NORD

COMMUNIQUE DE PRESSE

_______________

FERMETURE DES ACCUEILS DE LA CAF DU NORD

Délégation de service public en DANGER !

Manifestons le 31 janvier 2013

25 janvier 2013

La Direction de la CAF du Nord a officialisé sa décision de fermeture définitive des guichets au public tous les jeudis, sauf pour l’agence de Roubaix, (alors que depuis la création de la CAF départementale, elle ne cesse de prôner une homogénéisation, une équité de traitement sur tout le territoire…) tout en déclarant que ça amènera des changements utiles pour les allocataires.

Pour les administrateurs CGT : la pilule ne passe pas !

Déjà l’année dernière, ils avaient fortement contesté la décision de fermeture ponctuelle des accueils physiques 15 jours puis une semaine du fait d’une accumulation de dossiers à traiter, conséquence de l’application de la COG (convention d’objectif et de moyen) et de la Crise avec une montée en charge de foyers touchés par le chômage.  La CGT avait été alors à l’initiative de campagnes de signatures de pétitions pour réclamer des moyens humains supplémentaires et le maintien des accueils sur les 8 sites (Maubeuge, Cambrai, Douai, Valencienne, Roubaix, Lille, Armentières, Dunkerque), elle avait alerté le Préfet.

Du point de vue de la CGT, même s’il y a un accroissement du nombre de courriers reçus, c’est depuis le début de création de la CAF unique dans le Nord, donc depuis janvier 2012, qu’il aurait fallu embaucher, former et titulariser du personnel. Et c’est en ce sens, que les administrateurs CGT au Conseil d’Administration de la CAF du Nord avaient refusé le budget de gestion, trop insuffisant, notamment en nombre d’emplois. A cet égard, la réalisation d’heures supplémentaires tout au long de l’année 2012, qui se poursuit en 2013 et le renfort régulier de techniciens d’autres CAF sont éloquents.

La Direction de la CAF répète à l’envie que  le « cœur de métier » de la CAF est de payer les prestations aux allocataires « vite et bien du premier coup » ; la CGT quant à elle, prétend qu’accueillir les allocataires, a fortiori dans un contexte de crise économique qui impacte fortement la vie des familles du Nord, génère une plus grande sollicitation des services de la CAF, fait autant partie du cœur de métier, de la mission de service public d’une CAF dont le rôle d’amortisseur social est incontestable.

En réalité, bien qu’elle tienne un discours inverse, la Direction de la CAF a des préoccupations à cent lieux du souci véritable de réponse aux besoins des allocataires et notamment des plus précaires. Tenir les engagements nationaux fixés par la COG, voilà l’essentiel ! Elle est, comme le disait l’abbé Pierre, comme ces « Hommes politiques qui ne voient la misère qu’au travers des statistiques » et nous rebat les oreilles avec des chiffres sans considérer qu’elle traite de l’Humain.

NON, la fermeture des accueils n’est pas une solution, d’ailleurs malgré la fermeture des deux premiers jeudis de l’année,  la CAF enregistrait au 17 janvier, un retard de près de 243200 pièces, record qu’elle n’a jamais atteint en 2012, même avant la fermeture de 15 jours en octobre. C’EST INACCEPTABLE, IL FAUT COMBATTRE CETTE SITUATION.

Le vrai remède est l’embauche mais depuis plusieurs années, l’Etat et la CNAF demandent à la branche famille de « rendre » des postes : 43 postes ont été officiellement supprimés sur 4 ans dans le Nord, et il est encore demandé la restitution de 40 postes alors que 80 départs sont prévus en 2013, soit un départ en retraite sur deux non remplacé.  

Le Conseil d’Administration a déjà adressé à la Ministre de la Famille un courrier dans lequel il demandait accessoirement au moins le maintien des effectifs, mais ce courrier est resté sans réponse. La seule suite efficace à donner est donc la mobilisation !

C’est pour toutes ces raisons que les administrateurs CGT de la CAF du NORD s’associent à la journée d’action « pour un service public au service des usagers » du 31 janvier 2013, pour défendre le service public de la CAF. Ils appellent les allocataires de la CAF à les rejoindre dès 14h30 –Porte de Paris à Lille  pour défiler sous le mot d’ordre : « NON aux FERMETURES des ACCUEILS des CAF : IL FAUT EMBAUCHER ! »

Les administrateurs  CGT de la CAF du Nord

Publié dans CAF, Conditions de travail, Dates A Retenir, EMPLOI, Luttes, PRECARITE, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaire »

PSA Aulnay

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 25 janvier 2013

DANS LA PRESSE

- PSA Aulnay  dans Conditions de travail humanitefr le 24 Janvier 2013

« Nous sommes en grève totale à l’usine de PSA Aulnay » (vidéo)

En visite à l’Humanité ce jeudi, une délégation des travailleurs de l’usine d’Aulnay-sous-bois en grève a témoigné de la détermination du mouvement.

Image de prévisualisation YouTube

Vidéo l’Humanité.fr: « nous sommes en grève totale« 

Trois cents métallos poursuivent, activement, la grève depuis neuf jours, alors que la direction a utilisé une large panoplie de moyens pour casser l’action, a expliqué devant la rédaction du journal le secrétaire du syndicat CGT, Philippe Julien. Après avoir décidé d’un lock-out (mise au chômage de tout le personnel), pour tenter de « désorganiser la grève au moment où elle s’installait », les dirigeants du site ont fait assaut de propagande, traitant le salariés en lutte de « casseurs », les accusant même de « dégradations » commises dans l’établissement au moment où… l’accès leur était interdit!

Plus d’info

Publié dans Conditions de travail, DELOCALISATION, EMPLOI, HISTOIRE, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes | Pas de Commentaire »

Accord sur l’emploi

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 25 janvier 2013

Accord sur l'emploi dans Chômage image-11

image-2 dans Conditions de travailimage-3 dans EMPLOI

4 pages à télécharger   fichier pdf 4pages

Publié dans Chômage, Conditions de travail, EMPLOI, HISTOIRE, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

Sécurité Sociale – Appel à la grève – jeudi 7 février 2013

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 25 janvier 2013

UD CGT NORD

http://www.orgasociaux.cgt.fr/local/cache-gd2/d4b49d6c54d4828ff4e3ee3785ed7909.png

-

 

APPEL DE TOUTES LES ORGANISATIONS

SYNDICALES RÉGIONALES NORD PAS DE CALAIS

à la GRÈVE DU JEUDI 7 FÉVRIER 2013.

 

Les Organisations syndicales de la région Nord – Pas de Calais,CGT, FO, SNFOCOS, CFDT, CFTC, CFE-CGC, UGICT-CGT se sont réunies et ont décidé de s’inscrire pleinement dans la journée nationale d’actions, de grève et de manifestation le jeudi 7 février 2013 pour :

  • le gel des restructurations, contre la mobilité forcée,
  • l’arrêt des suppressions d’emplois,
  • amélioration des conditions de travail,
  • la pérennité du service public de la Sécurité Sociale,
  • l’augmentation de la valeur du point,
  • la négociation de la classification,
  • la liberté de négocier hors RMPP. (Rémunération Moyenne des Personnels en Place)

Les 0rganisations syndicales régionales CGT, CFDT, FO, SNFOCOS, CFTC, CFE-CGC, UGICT-CGT, appellent donc tous les salariés de la Sécurité Sociale, employés et cadres :

  • à cesser massivement le travail, le jeudi 7 février 2013
  • à participer, très nombreux, au rassemblement devant la préfecture de Lille à 13h30 où une délégation demandera à être reçue pour transmettre nos revendications au Ministère.

Le matin même les fédérations nationales seront au Ministère afin de porter les revendications des personnels de la sécurité sociale.

Le Ministère, le COMEX, l’UCANSS ainsi que les Caisses Nationales observeront avec attention le résultat de cette journée d’action nationale ainsi que le niveau de mobilisation. De cette mobilisation dépend la réponse apportée aux revendications des personnels. Aussi :

L’heure est à l’action TOUTE LA JOURNÉE le jeudi 7 février 2013.

Un déplacement en bus est prévu pour se rendre à Lille, les inscriptions sont prises auprès de vos délégués syndicaux ou délégués du Personnel : Venez nombreux…

Publié dans Action sociale, Actions_nationales, Actions_régionales, CAF, Conditions de travail, CPAM, Luttes, Salaires, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaire »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo