• Accueil
  • > Archives pour octobre 2012

Témoignages de 2 retraitées, Lucie et Thérèse

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 11 octobre 2012

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans PRESSE, Retraites | Pas de Commentaire »

La flexibilité de l’emploi et vous

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 11 octobre 2012

DANS LA PRESSE

L’HUMANITE

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Conditions de travail, Luttes, Salaires | Pas de Commentaire »

Emploi – Industrie – 9 octobre 2012

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 9 octobre 2012

vidéo, CLIC SUR L’IMAGE
Emploi - Industrie - 9 octobre 2012  dans Chômage 9_10_12-2-300x203
Publié le mardi 9 octobre 2012

Forte mobilisation dans tout le pays

L’appel de la Fédération Européenne de l’Industrie, s’est traduit en France à l’initiative de la CGT par des arrêts de travail et des manifestations.

La CGT recense plus de 90 000 participants issus de nombreux secteurs professionnels, privés et publics, à l’ensemble des initiatives qui se sont déroulées sur le territoire.

La CGT se félicite de cette forte mobilisation pour l’emploi et l’avenir de nos industries, pour une Europe Solidaire et sociale et pour une réponse aux urgences sociales.

En France, les salariés ont manifesté ce 9 octobre, leur solidarité et leurs convergences avec les travailleurs en lutte en Grèce, au Portugal, en Espagne… Le monde du travail, partout en Europe, se rassemble et fait entendre sa voix contre les politiques d’austérité généralisées par le Traité Européen.

Dans chaque pays l’idée fait son chemin que la rigueur est le pire des remèdes. Relancer une politique industrielle, est un levier essentiel pour le développement et le progrès social.

Les salariés des entreprises, sont en attente d’une loi protégeant leurs sites industriels, leurs emplois et les conditions de relance de la production.

Le monde du travail, principalement les jeunes et les femmes, sont victimes d’une crise dont ils ne sont pas responsables mais dont ils paient lourdement les conséquences. En témoigne les chiffres du chômage et du nombre d’emplois précaires. Un salarié sur deux tente de vivre avec moins de 1 500 euro par mois.

Ce n’est pas le coût du travail qu’il faut réduire c’est le coût du capital.

Lire la suite… »

Publié dans Chômage, Dates A Retenir, Luttes, METALLURGIE, PRECARITE | 1 Commentaire »

Libertés syndicales – Sambre et Meuse – Aurélien Motte

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 9 octobre 2012

Libertés syndicales - Sambre et Meuse - Aurélien Motte dans Actions_locales cgt-ul-de-maubeuge-et-environs-102x150La mobilisation des syndicats CGT le 5 septembre à l’entrée de l’entreprise lors de l’entretien préalable à sanction n’aura pas suffit, la direction de Sambre et Meuse a sanctionné notre camarade Aurélien MOTTE d’une mise à pied disciplinaire de 2 jours.

Nous ne lâchons pas l’affaire et adressons un courrier au patron exigeant l’annulation de cette sanction inique qui n’a pour but que d’entraver l’exercice des droits des représentants du personnel.

À défaut de réponse favorable, nous engagerons une action judiciaire pour faire annuler cette sanction et obtenir le respect des prérogatives d’Aurélien en l’occurrence en tant que membre du CHSCT.

À tous les syndicats de l’UL,

copie du courrier  fichier pdf contestation Aur-lien  adressé à la direction de Sambre et Meuse et motion fichier pdf MOTION AURELIEN  à faxer au patron.

Publié dans Actions_locales, Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes, METALLURGIE | Pas de Commentaire »

Mobilisation le 9 octobre 2012 – Bordeaux, Clermont-Ferrand, Epinal, Lyon, Marseille, Paris, Rennes, Toulouse

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 8 octobre 2012

Mobilisation le 9 octobre 2012 - Bordeaux, Clermont-Ferrand, Epinal, Lyon, Marseille, Paris, Rennes, Toulouse dans Actions_européennes CGT-2-228x300
Publié le 26 septembre 2012

Mobilisation le 9 octobre

pour la défense de l’industrie et de l’emploi

carte_de_france_manifs-3-4a5ff dans Actions_nationales

Manifestons le 9 octobre 2012 à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Epinal, Lyon, Marseille, Paris, Rennes, Toulouse
pour l’industrie, pour l’emploi, avec une sécurité sociale professionnelle

A l’appel de la Fédération européenne de l’industrie, le 9 octobre représente une journée européenne d’action pour le développement de l’industrie et de l’emploi.

Pour la CGT, il n’y a pas de développement économique possible dans un désert d’emploi et avec l’austérité proposée par le traité européen qui conduirait à 300 000 chômeurs de plus en France en 2013.
C’est tout l’enjeu de la négociation interprofessionnelle sur la sécurisation de l’emploi qui débutera en octobre et sur laquelle la participation massive des salariés le 9 octobre pèsera.

L’industrie structure l’activité économique

9-oct-12 dans ChômageUn emploi dans l’industrie génère 3 à 5 emplois dans les services et la sous traitance qui permettent, par la consommation des salariés, d’alimenter l’économie, donc le développement industriel et l’emploi. La perte de l’industrie alimente donc les suppressions d’emplois directs et indirects.

Il faut des droits nouveaux aux salariés pour :
- des droits suspensifs lors de licenciement et contraindre les entreprises à des alternatives à ceux-ci ;
- intervenir et conditionner toutes aides publiques aux politiques salariales et d’emplois ;
- stopper les suppressions d’emplois et créer de nouveaux postes dans la fonction publique et les services publics ;
- une représentation des salariés à tous les niveaux de décision pour contrebalancer le pouvoir des actionnaires.

Et si on parlait du coût du capital ?

Le débat sur la compétitivité porte souvent le coût du travail comme responsable de la crise conduisant à une pression sur les salaires, à dérèglementer le marché du travail, à un transfert de cotisations vers la solidarité et les ménages pour financer la protection sociale.

Le travail n’est pas un coût mais le seul levier de création de la richesse par les salariés or, sur 100 euros, 25 vont aux actionnaires. Diviser par deux les dividendes libèrerait 120 milliards d’euros en France pour les investissements productifs, la création d’emplois, le financement de la protection sociale et la diminution du déficit de l’Etat.

Ce qui coûte, c’est la stratégie et les choix de gestion des entreprises faisant des salariés une variable d’ajustement mais aussi qui amputent les efforts nécessaires d’anticipation, de formation, de recherche et d’innovation.

Pour relancer l’industrie et l’emploi, mobilisons nous le 9 octobre pour gagner une autre répartition des richesses créées.

Le Medef veut plus de flexibilité, nous voulons la Sécurité sociale professionnelle A la demande du gouvernement, une négociation interprofessionnelle « sécurité de l’emploi » s’ouvrira le 4 octobre. Syndicats et patronat sont appelés à négocier rapidement sur des sujets majeurs :
- la lutte contre la précarité sur le marché du travail ;
- l’anticipation des évolutions de l’activité, de l’emploi et des compétences ;
- le maintien dans l’emploi face aux difficultés conjoncturelles des entreprises ;
- l’amélioration des procédures de licenciements collectifs.

Le Medef entend se saisir de cette négociation pour obtenir plus de souplesse et de flexibilité des contrats de travail, plus de liberté pour licencier.

Pour le Medef, il faut accentuer la pression sur les salariés et le travail alors même que ces vieilles recettes nous conduisent dans l’impasse économique et sociale !

Pour la CGT, il faut au contraire se saisir des leviers que comporte cette négociation pour obtenir de nouveaux droits et garanties collectives pour les salariés.

Actuellement un salarié qui change ou qui perd son emploi perd la quasi-totalité de ses droits. Parce que les droits sont attachés à l’emploi et dépendent notamment de la taille des entreprises. Les ruptures de contrat de travail impliquent pour les salariés une perte de revenus importante et tous les droits annexes (ex : complémentaire santé, droit à un congé formation, prévoyance, ancienneté, qualification, droit à la retraite…).
Chaque année 7 millions de salariés changent de situation ou d’emplois.
Les droits actuels doivent évoluer pour répondre à ces nouveaux besoins de sécurisation par des droits nouveaux interprofessionnels.

La CGT propose la construction de droits attachés à la personne cumulables au fil de la carrière, transférables d’un employeur à un autre. Ils doivent constituer le socle d’un nouveau statut du travail salarié. Cela passe notamment par la sécurité sociale professionnelle permettant de garantir le maintien du contrat de travail en cas de suppression de l’emploi, responsabilisant ainsi l’entreprise qui entend licencier. Ces objectifs doivent être au cœur des discussions de la négociation interprofessionnelle à venir.

Pour peser sur les négociations et permettre la relance de l’industrie et de l’emploi, votre intervention est nécessaire.

Le 9 octobre, participez aux manifestations et pour peser durablement sur les choix qui vous concernent, syndiquez vous à la CGT.

Publié dans Actions_européennes, Actions_nationales, Chômage, Dates A Retenir, Luttes, METALLURGIE, PRECARITE, Sécurité sociale | Pas de Commentaire »

MCA – Montebourg – 8 octobre 2012

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 6 octobre 2012

MCA - Montebourg - 8 octobre 2012 dans Actions_locales cgtuldemaubeugeetenvirons411-204x300

MONTEBOURG,

ministre du Redressement productif,

en visite à MCA Maubeuge le 8 octobre…

 

http://www.lexpress.fr/pictures/899/460391_le-ministre-du-redressement-productif-arnaud-montebourg-le-31-aout-2012-a-jouy-en-josas.jpg

MONTEBOURG, ministre du Redressement productif, sera en visite à MCA Maubeuge le 8 octobre…

L’Union locale CGT de Maubeuge a obtenu du ministre une entrevue avec une délégation de plusieurs Syndicats de la CGT de la Sambre-Avesnois : JSPM, MCA, AGC Boussois, Vésuvius, Tata Steel, UL CGT d’Aulnoye-Aymeries + ferroviaire et le secrétaire général de l’UL CGT de Maubeuge, Christophe Savaux.

L’occasion de porter les revendications de la CGT en termes d’emplois et de réindustrialisation en Sambre-Avesnois, ce à la veille du 9 octobre à la veille du 9 octobre, journée de mobilisation européenne.

Publié dans Actions_locales, Chômage, Luttes, METALLURGIE, Transports | Pas de Commentaire »

MEDEF – Offensive contre notre modèle social

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 5 octobre 2012

PRESSE/MÉDIA

- MEDEF - Offensive contre notre modèle social dans Conditions de travail humanitele 4 Octobre 2012

Evénement. Précarité

L’offensive 
du Medef contre 
le modèle social

L’organisation patronale ne cache pas sa volonté d’obtenir un recul sans précédent du droit social et une baisse du coût du travail.

2012-10-04parisot-competitivite dans LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES

Le Medef l’a voulu, l’Institut de l’entreprise, son laboratoire à idées préféré, l’a fait. Laurence Parisot, la présidente de l’organisation patronale, a défini comme l’une de ses priorités l’instauration « d’un dialogue qui (…) permette des avancées majeures vers notamment plus de flexibilité pour les salariés comme pour les entreprises ».

Droit de chantage aux licenciements…

Suite de l’article

Publié dans Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Licenciements, Luttes, PRECARITE, PRESSE | Pas de Commentaire »

Retraité-e-s : 90 % d’entre-eux ont moins de 1.000 euros de pension par mois !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 4 octobre 2012

Retraité-e-s : 90 % d'entre-eux ont moins de 1.000 euros de pension par mois ! dans Actions_régionales cgt-retrait%C3%A9s-21

Ce 3 septembre 2012, à Lille,
Les organisations syndicales de retraités ont manifesté
pour attirer l’attention du gouvernement sur la dégradation
de la situation des retraités et personnes âgées

Principaux thèmes

  • la défense et l’amélioration du pouvoir d’achat
  • la santé
  • la prise en charge de la perte d’autonomie dans le cadre de la sécurité sociale

A VOIR :
Retraités – rassemblement 3 octobre 2012 – Lille

Motion fichier pdf motion-des-organisations-syndicales-de-retrait-Octobre-2012-
L’UCR-CGT – Rapport et les conclusions de la Cour des comptes

Retraités – Contribution supplémentaire sur les revenus imposables

________________________

DANS LA PRESSE

LA VOIX DU NORD
Publié le 04/10/2012

Pouvoir d’achat : les pensionnés ne veulent pas battre en retraite

« On mange des pommes quand les autres mangent des fraises. » Badge CGT épinglé sur le blouson, Lucie Claeys a fêté ses 91 printemps.

 À 91 ans, Lucie Claeys (à droite) éprouve de sérieuses difficultés à boucler les fins de mois.PHOTO PHILIPPE PAUCHET

 

 

Suite de l’article

 

Publié dans Actions_régionales, Dates A Retenir, PRECARITE, PRESSE, Retraites | Pas de Commentaire »

Retraités – Contribution supplémentaire sur les revenus imposables

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 2 octobre 2012

Retraités - Contribution supplémentaire sur les revenus imposables dans Actions_européennes cgt-conf

Contribution supplémentaire sur les revenus imposables des retraités

La solidarité intergénérationnelle OUI, l’impôt NON !

Communiqué commun Confédération et UCR-CGT
lundi 1er octobre 2012

PDF - 79.9 ko
texte en pdf

La Confédération et l’Union Confédérale des Retraités CGT, sont opposées au choix du gouvernement de créer une contribution supplémentaire de 0,15% sur les revenus imposables des retraités.

Selon le gouvernement, cette contribution servirait à financer la CSA (contribution de solidarité mise en place par le Gouvernement Raffarin après la canicule de 2003), puis, à partir de 2014, pour financer le futur projet de Loi sur la dépendance.

Ce qui revient à dire clairement que cette Loi sera financée par l’impôt et non par les cotisations sociales.

Cette Loi ne se fera donc pas dans le cadre de la Sécurité sociale, sauf à ce que dans le futur, la Sécurité sociale soit financée par l’impôt.

De plus, des milliers de retraités seront, pour la première fois, imposables en 2013, du fait du gel du barème sur l’impôt, cela après le gel voulu par le précédent gouvernement (Fillon) pour l’année 2012.

Le pouvoir d’achat des retraités subit et subira une véritable baisse.

Si cette contribution serait demain de 0,15%, de combien sera-t-elle dans les prochaines années ? N’oublions pas que les taux d’imposition sont révisables annuellement. De plus, une contribution de 0,15% pour les retraités et de 3% pour les salariés, cela est nettement insuffisant pour financer une véritable aide à l’autonomie et faire face à cet enjeu de société.

Les retraités ont dès lors une raison supplémentaire de manifester leur mécontentement le 11 octobre prochain.

Montreuil, le 1er octobre 2012

Publié dans Actions_européennes | Pas de Commentaire »

123
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo