• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 20 octobre 2012

Harcèlement au travail – APPEL A RASSEMBLEMENT CONFORAMA LOUVROIL

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 octobre 2012

Harcèlement au travail - APPEL A RASSEMBLEMENT CONFORAMA LOUVROIL dans Actions_locales cgt-ul-de-maubeuge-et-environs-204x300

Le syndicat départemental CGT CONFORAMA

organise un rassemblement à l’entrée du
magasin Confo de la zone Auchan Louvroil
le mercredi 24 octobre 2012 à 16H30

-Cli

conforama-204x300 dans Actions_nationalesPlusieurs adhérents CGT à CONFO LOUVROIL  subissent, ainsi que d’autres salariés, des pratiques managériales de pression, d’intimidation, et de répression disciplinaire aveugle et violente. Le qualificatif de harcèlement est évoqué.

L’ensemble des 14 magasins CONFO de la région sont touchés et que nos camarades du syndicat CGT Confo réalisent ces rassemblements successivement dans tous les magasins.

Clic sur l’image

-

L’UNION LOCALE APPELLE TOUS LES CAMARADES DE TOUS LES SYNDICATS À PARTICIPER À CE RASSEMBLEMENT

ET À APPORTER LEUR SOUTIEN AUX SALARIÉ-E-S DE CONFORAMA

Rendez-vous à l’entrée du magasin à 16H30 le 24 octobre 2012

Publié dans Actions_locales, Actions_nationales, Conditions de travail, Dates A Retenir, Luttes | Pas de Commentaire »

CAF DU NORD – Communiqué CGT

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 octobre 2012

CAF DU NORD - Communiqué CGT dans CAF cgt-nord_1-116x150

Communiqué de Presse

19 octobre 2012

Pour répondre aux besoins des familles dans le Nord :
la CAF leur ferme la porte du 24 octobre au 3 novembre !
BRAVO, la départementalisation de la CAF du Nord !

 

En novembre 2011, la dissolution des 8 CAF : Armentières, Dunkerque, Lille, Maubeuge, Valenciennes, Roubaix-Tourcoing, Douai et Lille entrainait la création de la CAF du NORD. Cette restructuration appelée DEPARTEMENTALISATION ne devait avoir aucun impact sur le service rendu aux allocataires et aux partenaires (centres sociaux, ALSH…..).

Outre qu’en matière d’action sociale, au nom de l’harmonisation, certains droits ont été revus à la baisse et que des partenaires ont déjà réagi ou éprouvent des craintes quant à la pérennité du financement soit du fonctionnement de leur association, soit de l’aide éventuelle de la CAF en matière d’investissement. Force est de constater que les allocataires ne sont pas mieux lotis. La situation de traitement des dossiers et des pièces de courrier s’est dégradée depuis novembre 2011 et ce bien que le personnel ait effectué à plusieurs reprises des heures supplémentaires soit obligatoires, soit sur la base du volontariat, et bien que les accueils aient été fermés plusieurs jours.

Seuls les 2 administrateurs CGT au conseil d’administration (2 sur 24 membres) ont voté contre le budget de gestion administrative de l’année 2012, qui prévoit les moyens en personnel et en fonctionnement de la caisse, notamment parce qu’ils estimaient que le personnel était en nombre insuffisant. Aujourd’hui, malgré le renfort de 20 agents des autres CAF de France de mi-septembre à fin octobre 2012, la situation est catastrophique : 200 000 pièces en solde à traiter soit une moyenne de 11 jours de retard (antériorité d’un mois pour les plus anciennes pièces). Et la Direction vient de décider de la fermeture d’au moins 15 jours consécutifs des accueils et des permanences, à compter du mercredi 24 octobre, et cela en ne prévenant les allocataires que ce vendredi 19 octobre.

Le pire est que la situation va encore s’aggraver à la fin de l’année, avec la période des vacances de Noël, au moment où statistiquement la CAF attend un afflux de courrier comme comme tous les ans à cette époque, et encore plus au 1er trimestre, période de forte activité du fait du renouvellement des droits au 1er janvier.

Malgré cela, la future convention d’objectif et de gestion (COG) signé pour 4 ans (2013/2016) entre la Caisse Nationale d’Allocations Familiales et l’ État prévoit encore de diminuer les effectifs des CAF (moins 40 agents en 2013 pour la CAF du Nord, moins 43 dans la précédente COG qui se termine fin 2012), alors que la crise économique fait monter la précarité et la pauvreté dans un département comme le notre déjà fortement déshérité.

La Ministre de la Famille peut bien déclarer (en CA de la CNAF de septembre 2012) que malgré un contexte de crispation budgétaire, de budgets contraints pour la branche famille, aussi il faudra intensifier l’effort public dans des domaines prioritaires, et de citer l’appréhension des dossiers des allocataires les plus vulnérables dans leur globalité, afin de favoriser l’accès aux droits et un meilleur accompagnement social et donc assurer aux agents des CAF les meilleures conditions de travail possibles. Elle ne parle que de rénovation et de sécurisation des bâtiments. Ce discours est très ambigu, c’est de personnel supplémentaire dont les CAF ont besoin pour améliorer la qualité de service rendu aux allocataires, mais à moyens constants, voire en régression, elles n’y arriveront pas et ce n’est pas en leur fermant les portes que les CAF pourront mieux accompagner les allocataires.

Les administrateurs et conseillers territoriaux CGT de la CAF de NORD

Publié dans CAF, Chômage, Conditions de travail, Luttes, Services publics | Pas de Commentaire »

Grèce : la grève générale tourne à la violence / 18 Octobre 2012

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 octobre 2012

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Actions_européennes | Pas de Commentaire »

Le 14 novembre – Euromobilisation syndicale contre l’austérité, Pour une Europe vraiment sociale

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 octobre 2012

Le 14 novembre - Euromobilisation syndicale contre l’austérité, Pour une Europe vraiment sociale dans Actions_européennes cgt-2-228x300

Publié le jeudi 18 octobre 2012

-

Contre l’austérité,

Pour une Europe vraiment sociale

Euromobilisation syndicale

le 14 novembre

 -

Le comité exécutif de la CES vient de décider d’une journée d’action et de solidarité le 14 novembre pour l’ensemble des pays européens contre les politiques d’austérité et pour promouvoir l’Europe sociale . Les modalités pour la France seront préparées dans les prochains jours par les centrales syndicales françaises. La CGT entend y prendre toute sa place et prendra les dispositions pour assurer le succès de cette journée.

Déclaration adoptée par le Comité exécutif de la CES

Le Comité exécutif de la CES, réuni le 17 octobre 2012, appelle à une journée d’action et de solidarité le 14 novembre prochain en vue de mobiliser le mouvement syndical européen derrière les politiques de la CES telles que décrites dans le contrat social pour l’Europe. Cette journée prendra diverses formes : grèves, manifestations, rassemblements et autres actions.

Il exprime sa ferme opposition aux mesures d’austérité qui font plonger l’Europe dans la stagnation économique, voire la récession, ainsi qu’au démantèlement continu du modèle social européen. Ces mesures, loin de rétablir la confiance, ne font qu’aggraver les déséquilibres et créer des injustices.

Tout en soutenant l’objectif d’assainissement des budgets, le Comité exécutif considère qu’on ne pourra mettre fin à la récession que par un assouplissement des contraintes budgétaires et la suppression des déséquilibres. Ceci afin d’aboutir à une croissance économique durable, à la cohésion sociale et au respect des valeurs garanties par la Charte des droits fondamentaux.

La consolidation budgétaire a eu un impact plus néfaste qu’originalement prévu par les institutions, y compris la Commission européenne et le Fonds monétaire international (FMI). En effet, le FMI reconnaît, aujourd’hui, qu’il a fait de graves erreurs dans ses calculs concernant les conséquences des mesures d’austérité sur la croissance. Ces erreurs ont un impact incalculable sur la vie quotidienne des travailleurs et des citoyens que la CES représente, et remettent en cause le fondement des mesures d’austérité avancées par le pacte budgétaire et imposées par la Troika.

Le Comité exécutif prend acte de l’opposition qui grandit parmi les citoyens et les travailleurs des pays concernés et réaffirme son soutien aux syndicats affiliés qui luttent pour des conditions de travail et de vie décentes. Cette situation résulte du manque de coordination des politiques économiques et de l’absence de standards sociaux minimum en Europe. Dans un contexte de liberté de circulation des capitaux, cela a laissé libre cours à la concurrence entre les États, en particulier dans les domaines de la fiscalité, du coût du travail et des conditions sociales.

Il réitère que le dialogue social et la négociation collective sont des éléments centraux du modèle social européen. Il s’oppose fermement aux attaques frontales contre ces droits, aux niveaux national et européen. Le Comité exécutif de la CES appelle de façon urgente à l’adoption immédiate et à la transposition des accords des partenaires sociaux européens actuellement sur la table du Conseil.

Il rappelle que l’Union est tenue, de par le traité, « d’oeuvrer pour le développement durable de l’Europe fondé sur une croissance économique équilibrée et sur la stabilité des prix, une économie sociale de marché hautement compétitive, qui tend au plein emploi et au progrès social, et un niveau élevé de protection et d’amélioration de la qualité de l’environnement ». Il rappelle aussi que le soutien de la CES au Traité de Lisbonne était basé sur la pleine application de ces principes.

Il note que des discussions sont actuellement en cours entre les institutions et les gouvernements concernant l’opportunité de nouvelles modifications des traités. Un changement de cap est nécessaire et la priorité doit être donnée à la résolution de la crise suivant les trois piliers de la proposition de la CES de contrat social qui reçoit un soutien croissant. Celui-ci s’articule autour du dialogue social et des négociations collectives, de la gouvernance économique pour une croissance et des emplois durables et de la justice économique, fiscale et sociale.

Il insiste sur le fait qu’une solidarité active, le progrès social et la responsabilité démocratique doivent faire partie du projet européen. Il considère essentiel qu’un protocole de progrès social soit une part intégrante et opérationnelle de tout nouveau traité. La CES évaluera, sur cette base, tout nouveau progrès de l’intégration européenne.

Publié dans Actions_européennes, Actions_nationales, Chômage, HISTOIRE, Luttes, PRECARITE, Services publics | 1 Commentaire »

Industrile automobile – Une journée particulière !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 octobre 2012

Industrile automobile - Une journée particulière ! dans Actions_nationales image-titre_emission
par Daniel Mermet

Le matin, donc. Devant les grilles du Salon de l’auto, plus d’un millier d’ouvriers de l’industrie automobile – les « PSA » d’Aulnay, les « Ford » de Blanquefort, les « Renault » de Flins, les « General Motors » – font entendre leur voix et veulent entrer dans le Salon. En face d’eux, 200 à 300 CRS qui les neutralisent à coup de gaz lacrymo. En guise de réponse, les jets de pierre fusent. Le clim…

ecouter-300x38 dans Conditions de travail

ET

ecouter-300x38 dans DELOCALISATION

Publié dans Actions_nationales, Conditions de travail, DELOCALISATION, Licenciements, Luttes, METALLURGIE, PRESSE | Pas de Commentaire »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo