• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 15 octobre 2012

Retraités 11 octobre 2012 – Retraites complementaires

Posté par onsbouge le 15 octobre 2012

Le Gouvernement doit répondre aux exigences des retraités maintenant

jeudi, 11 octobre 2012 / F. Dayan

Ce 11 octobre 2012 a marqué une étape importante dans la mobilisation des retraités. Plusieurs milliers de retraités, dont 12 000 à Paris, sont descendus dans les rues des principales villes de France, dans un cadre unitaire.

Partout les mêmes revendications : le pouvoir d’achat, 300€ de rattrapage immédiat, pas de retraites au-dessous du SMIC pour une carrière complète, une véritable loi sur l’aide à l’autonomie dans le cadre de la Sécurité sociale, et l’accès aux soins pour les retraités et personnes âgées.

La CGT revendique également le retrait du projet du Gouvernement d’imposer à la hauteur de 0,15% en 2013 et 0,30% en 2014 les revenus des retraités imposables, pour financer la future Loi sur l’aide à l’autonomie.

Le succès de cette journée doit servir, dans un cadre unitaire plus large, à exiger de véritables négociations à partir des préoccupations des retraités et personnes âgées.

Pour sa part, l’Union Confédérale des Retraités CGT lancera une campagne nationale sur le pouvoir d’achat dans les tous prochains jours.

Le Gouvernement doit apporter rapidement des réponses concrètes aux exigences exprimées le 11 octobre, et comme depuis de nombreuses années.

Les retraités de notre pays, comme partout en Europe, exigent une véritable solidarité intergénérationnelle. Ils refusent l’opposition jeunes/retraités, actifs/retraités et la stigmatisation orchestrée par certains.

L’UCR-CGT invite les retraités et personnes âgées :

  •   à prendre la parole et à se faire entendre,
  •   à s’organiser au sein des organisations syndicales CGT territoriales et professionnelles retraités.

________________________

AGIRC et ARRCO – Le Medef tente d’imposer de nouvelles mesures régressives

Une réunion s’est tenue dans le cadre de l’accord du 18 mars 2011 pour évoquer la situation financière des régimes complémentaires de retraite des salariés du privé.

Prétextant une situation « exceptionnelle » en termes de financement, le Medef a obtenu, malgré l’opposition de la CGT* (voir déclaration d-claration ARRCO ET AGIRC 12 OCTO), l’ouverture d’une négociation, le 22 novembre prochain, pour décider de l’application dès 2013 de mesures « conservatoires ».

En fait, il s’agirait de combiner plusieurs mesures toutes plus régressives les unes que les autres.

Sont d’ores et déjà évoquées par exemple :

  • une revalorisation moindre des pensions, voire l’absence de revalorisation,
  • une augmentation importante du salaire de référence qui aurait pour conséquence une baisse importante du nombre de point acquis chaque année,
  • un durcissement des conditions de réversion (taux à 54 % au lieu des 60 % actuels ou bien encore âge minimum porté à 60 ans pour l’Arrco)…

Sont également évoqués un nouveau recul de l’âge pour les retraites complémentaires (passage de 62 à 64 ans pour les générations de 1955 à 1959) ainsi qu’une augmentation de la durée requise pour une retraite sans abattement.

Compte tenu de cette situation particulière et des risques qu’elle recèle, la CGT prendra dans les jours qui viennent les dispositions et mesures qui s’imposent.

* Délégation CGT : Eric Aubin, Sylvie Durand, Alain Drieu, Gérard Rodriguez

Publié dans Actions_nationales, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo