CAF – RSA – Précarité

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 17 août 2012

 CAF - RSA - Précarité dans CAF cgt   cgt-f%C3%A9d%C3%A9ration-org-soc dans Conditions de travail

Communiqué commun CGT et Fédération des Organismes sociaux

La CGT tient à exprimer son émotion face au drame qui s’est déroulé à la CAF de Mantes la Jolie, drame qui a conduit un allocataire, privé de RSA, à la mort.

Elle dénonce une politique qui consiste à estimer que les allocataires sont des fraudeurs, à complexifier les démarches et les traitements des dossiers.

Depuis longtemps la CGT se bat contre les réductions d’effectifs dans la branche famille (1167 postes supprimés de 2010 à 2012).

L’insuffisance de moyens en personnel est à l’origine des retards et des erreurs dans le paiement des prestations. La situation de sous effectif permanent et de réduction budgétaire, imposée par la Caisse nationale et l’état, amène les CAF à sacrifier l’accueil et le suivi des allocataires les plus en difficultés.

Cette politique est source de souffrance pour les allocataires mal traités et pour les personnels des CAF qui ont une autre vision de leurs missions. Régulièrement les administrateurs CGT de la CNAF votent contre les budgets de restriction qui aboutissent à des dysfonctionnements graves du service public et à une chasse aux pauvres.

Le montant du RSA est largement insuffisant pour vivre dignement. Depuis la création du RMI, la CGT revendique une revalorisation des minimas sociaux. Elle revendique également, dans le même temps, une politique dynamique qui favorise les emplois pérennes, correctement rémunérés.

Au fil des réformes les droits des précaires et des chômeurs sont rognés toujours un peu plus.

La revalorisation du SMIC et des minimas sociaux relèvent de l’urgence. Alors que les actionnaires, les magnats de la finance continuent à recevoir des rétributions importantes, les inégalités sont devenues inacceptables, le drame survenu à la CAF des Yvelines en est la triste démonstration.

Les politiques de diminution budgétaire dans la Sécurité sociale et de stigmatisation des plus précaires doivent cesser. Les moyens doivent être donnés pour que les allocataires vivent dignement. Les Caisses d’allocation familiales, qui ont une mission de service public doivent être dotés d’effectifs suffisants pour traiter les dossiers dans un temps raisonnable et accueillir les personnes dignement.

Montreuil, le 14 août 2012

Publié dans CAF, Conditions de travail, Luttes, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaire »

Sortir de la crise

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 13 août 2012

VIDÉO – CLIC SUR L’IMAGE

Sortir de la crise dans Luttes sortir-de-la-crise

Publié dans Luttes, Services publics | Pas de Commentaire »

Campagne de reconquête de la protection sociale

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 9 août 2012

Protection sociale

Protection sociale

En France la protection sociale et son pilier fondamental la Sécurité Sociale ont permis des progrès sociaux considérables en espérance de vie, en qualité et en sécurité de vie. Les Français perçoivent à juste titre la Sécurité Sociale comme leur premier acquis social.

Or aujourd’hui, nous sommes à un tournant de l’histoire de notre système. En effet, les droits les plus élémentaires ne sont aujourd’hui plus accessibles à un grand nombre de nos concitoyens :

  • un tiers de la population renonce à des soins, 
  • la moitié des jeunes pense qu’ils n’auront pas de retraites, 
  • 4,5 millions de personnes sont sans emploi et parmi elles seulement 2,8 millions perçoivent des indemnités chômage, 
  • 8 millions de salariés sont pauvres, 
  • 8,5 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, 
  • 3,6 millions de personnes sont non ou mal logées dont 600 000 enfants, 
  • 75% des personnes pauvres. ont moins de 25 ans….

Face à ces situations et pour toutes ces raisons, la CGT a décidé de lancer une campagne de reconquête de la protection sociale. Reconquête pour transmettre aux générations futures une Sécurité sociale qui reste toujours une référence pour les salariés des pays qui ne la possèdent pas.

VIDÉO & INFOS

Dernière mise à jour : 2 août 2012

Publié dans Sécurité sociale | Pas de Commentaire »

Acoss – Déclaration Administrateurs CGT

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 9 août 2012

Acoss - Déclaration Administrateurs CGT dans Luttes CGT-2-228x300
Montreuil le 27 juillet 2012

 

  Déclaration des représentants de la CGT au Conseil d’administration de l’Acoss* du 27 juillet 2012

  concernant le décret relatif à réduction générale des cotisations patronales de Sécurité Sociale

  et à la déduction forfaitaire de cotisations patronales sur les heures supplémentaires

La CGT a toujours considéré que la loi TEPA empêchait les embauches.

Depuis 2007, les heures supplémentaires déclarées annuellement par les entreprises s’élèvent à plus de 700 millions d’heures. Cela représente autour de 450 000 emplois.

La CGT a toujours demandé une politique ambitieuse de l’emploi et des modes de calcul des cotisations sociales qui favorisent le développement de la masse salariale.

Alors que le nombre de chômeurs est en augmentation de manière continue depuis plus de 14 mois et que le taux de chômage risque d’atteindre 10% d’ici la fin de l’année, l’abrogation partielle de la loi TEPA est une bonne nouvelle pour l’emploi. En effet si l’activité économique de la France nécessite des heures supplémentaires, elle nécessite d’abord de l’emploi.

La CGT considère que ce dispositif était inefficace tant socialement que fiscalement. Elle en a toujours demandé l’abrogation. Elle prône une réforme en profondeur de la fiscalité des personnes afin qu’elle soit plus progressive et plus juste.

En conséquence, le texte qui nous est soumis aujourd’hui, va dans le bon sens.

Cependant il ne va pas assez loin.

Le maintien de la déduction forfaitaire patronale de 1,5 euros par heure supplémentaire pour les entreprises de moins de 20 salariés ne satisfait pas la CGT. Il est antinomique avec notre objectif du développement de l’emploi.

De plus, la CGT s’est toujours opposée à la réduction générale des cotisations patronales de Sécurité Sociale dite « Fillon ». Elle prône une répartition différente des richesses créées par le travail, un financement de la Sécurité Sociale qui tient compte de la politique des entreprises en matière d’emploi et d’investissement, de masse salariale et de la valeur ajoutée.

En conclusion, la CGT émet un avis favorable avec les réserves énoncées.

VOTE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
FAVORABLE : 9 (CGT : 3, CFTD : 3, CFTC : 2, 1 PQ)
DÉFAVORABLE: 9 (MEDEF : 6, CGPME : 3)
ABSTENTION : 8 (FO : 3, UPA : 3, 2PQ)
PRISE D’ACTE : 4 (CGC : 2, 2PQ)

* Acoss : Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale établissement public national à caractère administratif, c’est la Caisse nationale des Urssaf.

Publié dans Luttes, Sécurité sociale | Pas de Commentaire »

12
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo