• Accueil
  • > Archives pour décembre 2011

Services publics – Transports – sous-traitance

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 7 décembre 2011

cgt3.jpg

Syndicat CGT SEMITIB (stibus).
A suivre…

Quand on pense que la majorité des groupes politiques – tous bords confondus - du Syndicat Mixte du Val de Sambre (AMVS) ont soutenu sans faille le groupe mondialisé, futur côté en bourse prévu au second semestre 2012, VEOLIA-TRANSDEV fusionné*, pour l’appel d’offres 2010 avant ce celui-ci ne soit retoqué par jugement du Tribunal de Lille en date du 16 février 2011

Un autre groupe pratique cette politique de variable d’ajustementKEOLIS

Les être humains ne servent que de variable… Et sont traités, jetés comme des kleenex !!

119 000 collaborateurs, répartis dans 28 pays, contribuent à l’identité de Veolia Transdev. 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires consolidé (le chiffre d’affaires réalisé par les Sociétés d’économie Mixte (SEM) dans lesquelles Veolia Transdev est actionnaire représente un chiffre d’affaires supplémentaire de 587 millions d’euros).Le marché mondial du transport public représente 300 milliards de dollars, un tiers est déjà ouvert à la concurrence.

_________________________

Extrait de mobilicite.com/fr actualités :

Désengagement dans certains pays
Avec son plan baptisé « Convergence », Veolia veut concentrer en 2013 ses activités « sur moins de 40 pays contre 77 actuellement » et se désengager de certains métiers dans des zones où la position n’est pas assez forte.
Le groupe n’a pas donné la liste exhaustive des activités – de petite taille pour la plupart – qui seront cédées ou arrêtées. Le transport au Maroc et les services maritimes aux Etats-Unis et en Europe du Sud, par exemple, sont d’ores et déjà été pointés (
lire l’interview de Jérôme Gallot, dg de Veolia Transdev).

Antoine Frérot (PDG de Veolia environnement) a dit qu’il était encore trop tôt pour chiffrer les conséquences sociales du plan, mais a évoqué la mise en place de plan de départs volontaires.
Source:
Nathalie Arensonas avec (AFP);
www.mobilicites.com/fr_actualites_l-introduction-en-bourse- de veolia…; www.mobilicites.com/fr_actualites_actualites_veolia-transdev-pourrait-se-desengager-dans-certains-pays_0_77_913.html;

_________________________

Syndicat CGT SEMITIB (stibus). A suivre…

Le Groupe Véolia laisse licencier 180 travailleurs des Wagons-Lits italiens, « gérés » par une de ses sociétés sous-traitante : le 11 Décembre 2011, eux et leurs familles seront « sur le pavé », si rien n’est fait d’ici là !

Faites tourner auprès des Unions
locales et sections syndicales S.V.P. Merci pour eux.

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Licenciements, Luttes, Services publics, Transports | Pas de Commentaire »

Elections professionnelles dans l’Intérim

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 6 décembre 2011

cgt2.jpg
5 décembre 2011

Elections professionnelles dans l’Intérim

Un enjeu pour 2 millions de salariés

 

livretaccueilsalarisintrimaires.jpgLe renouvellement des institutions représentatives du personnel a commencé chez les majors du travail temporaire (Adecco, Manpower, Randstad) qui à eux 3 emploient près de 70 % des salariés de la branche. Au travers de ces élections, ce sont des centaines de milliers de salariés, qui sont appelés à s’exprimer et/ou à être candidats.

Dans notre pays, l’intérim c’est environ 700 000 emplois en équivalent temps plein et quelques deux millions de salariés qui passent par cette forme d’emploi chaque année.

Ces salariés sont présents parfois durant de longues périodes dans l’entreprise utilisatrice, mais pour la grande majorité d’entre eux, les missions sont de courte ou moyenne durée. Ils passent ainsi des années en intérim. Ces salariés ont été parmi les premiers à encaisser le choc de la crise dès 2008. Cette forme d’emploi permet, comme on le voit encore récemment avec les annonces de Peugeot, de comprimer massivement les effectifs. Le recours massif à l’intérim et à la sous traitance permet aux grands groupes de blanchir à bon compte des politiques destructrices d’emplois.

loupe13.png livretaccueilinterimairesusicgt2011reduit.pdf

Pour les intérimaires, les salaires sont aussi au centre des préoccupations. Ainsi, dans les négociations annuelles obligatoires qui vont s’ouvrir chez Adecco, le numéro un mondial du travail temporaire, la CGT entend bien se battre pour partager les richesses créées par les intérimaires. L’entreprise a dégagé un bénéfice net de 145 millions d’euros en hausse de 13% sur le troisième trimestre, tandis que le chiffre d’affaire du groupe a pour sa part progressé de 4% pour s’inscrire à 5,27 milliards de francs suisses.

La présence de la CGT dans les Comités d’Entreprise, Délégués du Personnel et CHSCT est un point sensible pour le patronat du Travail Temporaire. Alors que la CGT s’inscrit dans une démarche visant à faire profiter des activités sociales un maximum de salariés intérimaires, les directions d’entreprises tentent au contraire de reprendre la main et leur limiter l’accès aux droits tout en imposant la stratégie de la précarisation, la flexibilité et la mobilité, ainsi qu’en entravant l’accès aux informations économiques.

C’est dans ce secteur de grande précarité qu’a émergée, pour une part, la question des travailleurs sans papiers et nombre d’intérimaires sans papiers ont participé depuis 2008 aux grèves pour exiger leur régularisation.

Publié dans Conditions de travail, Elections professionnelles, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

Droit au Logement Opposable

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 5 décembre 2011

cgt1.jpg
2 décembre 2011 

 

Un État hors la loi, une crise humanitaire, une atteinte à la dignité

 

En janvier 2007 Nicolas Sarkozy déclarait : « Ma République c’est celle du droit opposable au logement, parce que si l’on pense que la politique ne peut rien faire pour résoudre en 10 ans la crise du logement en construisant les 700 000 logements qui manquent, alors il ne faut pas faire de politique … »

Cinq ans après le vote de la loi DALO (Droit au Logement Opposable), le dernier rapport du comité de suivi vient de révéler que le mal logement s’aggrave d’année en année. Le nombre de décisions de relogement et d’hébergement de ménages prioritaires prononcés par les tribunaux administratifs qui n’étaient pas appliquées à la fin juin 2011 atteint les 27500 sur toute la France dont 85% en Ile de France. C’est 5000 de plus que l’année précédente. Parallèlement les recours visant à obtenir une place en hébergement se multiplient dans un grand nombre de départements, signe d’une crise humanitaire. Ils représentent aujourd’hui 15% des recours contre 7% en 2008.

Aujourd’hui la CGT déplore que le droit au logement opposable relève plus de l’affichage politique que d’une réelle volonté de mise en oeuvre. Les politiques publiques de défiscalisation ont favorisé les projets immobiliers trop chers et trop mal placés ; tandis que l’État réduit son soutien au logement social.

Au mythe du « tout propriétaire » cher au Président Sarkozy, dont la réalité est bien peu reluisante, 9 français sur 10 optent pour une France des biens logés.

Le logement est un droit fondamental, un besoin essentiel pour tous. La CGT revendique :

- un accompagnement social pour les bénéficiaires du DALO ;
- l’arrêt des expulsions massives, des expulsions sans relogement ;
- la revalorisation des aides au logement ;
- la baisse et la régulation des loyers ;
- l’instauration d’un « bouclier social » afin de limiter à la quittance (loyer plus charges) à 20% des revenus d’un ménage ;
- une politique de construction massive de 500 000 logements annuels dont 200 000 sociaux.

Au motif de la dette, le gouvernement choisit de faire subir aux plus modestes une cure d’austérité tant injuste qu’économiquement inefficace.

La hausse du taux réduit de TVA à 7%, contre 5,5% précédemment, amputera les capacités de construction et d’entretien tant pour les bailleurs sociaux que pour les particuliers. Par ailleurs, le plafonnement à 1% de la hausse de l’aide personnalisée au logement, qui vient d’être rejeté par le Conseil National de l’Habitat, porte atteinte au pouvoir d’achat des plus démunis et à leur capacité de faire face à leurs dépenses de logement.

Pour le droit au logement pour tous et au vivre ensemble, la riposte s’organise. La plate-forme des mouvements sociaux pour le logement participera aux côtés de la CGT, la CFDT, la FSU, de l’UNSA, de Solidaires aux rassemblements et manifestations organisés dans le cadre de la journée nationale d’action unitaire le 13 décembre.

Montreuil, le 2 décembre 2011

 

 

Publié dans CAF, Dates A Retenir, Logement, PRECARITE | Pas de Commentaire »

Protection de l’enfance et de la jeunesse

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 5 décembre 2011

exigerdautrespolitiques.jpg

 

 

Tract à télécharger    loupe12.png protectionenfanceweb.pdf

 

agissonstousensemblre.jpg

Publié dans Action sociale, Santé, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaire »

SIDERURGIE – CULTURE – LOUVROIL (2)

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 4 décembre 2011

DANS LA PRESSE

Le « Marteau pilon », toile de Jean Amblard, à la médiathèque

vendredi 02.12.2011, 05:25 - La Voix du Nord

 Hier en milieu d'après-midi, la toile de Jean Amblard était en cours d'accrochage. Hier en milieu d’après-midi, la toile de Jean Amblard était en cours d’accrochage.

| LOUVROIL |

Il y a au moins un employé de la commune qui a travaillé hier, jour de Saint-Eloi, et il ne s’est pas privé de nous le souligner sur un mode humoristique : c’est celui qui a accroché la toile de Jean Amblard, le « Marteau pilon », prêtée à la médiathèque. …

Le lieu d’accrochage et sa hauteur sont à la mesure de l’oeuvre monumentale de 2,3 m sur 3,5 m, peinte par Jean Amblard. Depuis hier, le « Marteau pilon » trône dans la grande salle de la médiathèque, à un endroit, près de la porte d’entrée du personnel, et à une hauteur, un peu plus de trois mètres, où on pourra admirer cette toile avec le recul nécessaire.SIDERURGIE - CULTURE - LOUVROIL (2) dans Culture

Amblard tel Jonas

Amblard, à l’instar d’un Lucien Jonas qui a peint les épopées ouvrières, sociales et syndicales de la mine et du Valenciennois, notamment en garnissant de fresques les hauts murs de la salle du conseil de la commune d’Anzin, Amblard voyait grand. Son « Marteau pilon » rend hommage à une catégorie d’ouvriers qui, à l’instar des mineurs de fond, représentait l’aristocratie de la métallurgie : celle des lamineurs, ces guerriers du feu qui oeuvraient au péril de leur vie à la gueule du four et empoignaient les barres d’acier incandescentes pour les rediriger vers un laminage plus fin ou le marteau pilon qui allait les aplatir. Sur la toile d’Amblard on voit deux solides gaillards à la manoeuvre, sans aucune protection au demeurant, dirigeant une barre de métal rougie sous l’outil qu’un troisième va actionner. Le tout dans l’atmosphère hostile des hauts fourneaux du début du siècle dernier et de la fin du précédent, un environnement symbolisé par d’épaisses volutes de fumées et un fond bleu sur lequel crépitent des étincelles d’acier en forme d’étoiles.

Vernissage demain

Jean Amblard a peint cette toile juste après la Seconde Guerre mondiale, au château de Vouzeron qui servit dans un premier temps aux colonies de vacances des enfants des salariés d’une toute puissante métallurgie, puis comme maison de repos des métallos. C’est là qu’il a séjourné de 1945 à 1952, pour panser ses blessures dues à son engagement dans la Résistance qui lui valut de perdre une jambe et des phalanges de sa main droite. C’est pour remercier ses hôtes de leur hospitalité que le peintre a réalisé six grandes fresques qui sont restées au château puis ont été transférées à l’institut CGT d’histoire sociale de la métallurgie après la vente du domaine. Institut qui prête l’oeuvre à la commune pour une durée de quatre-vingt-dix-neuf ans.

Arrivée enroulée du musée de Denain hier vers 11 h, la toile a été replacée sur son cadre et accrochée dans l’après-midi. Son vernissage est prévu pour ce samedi 3 décembre, à 11 h. •

 

Publié dans Culture, METALLURGIE, PRESSE | Pas de Commentaire »

SIDERURGIE – CULTURE – LOUVROIL

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 4 décembre 2011

DANS LA PRESSE

Actualité Maubeuge

Avec l’arrivée du « Marteau Pilon » de Jean Amblard, la saint Eloi restera dans les annales de la médiathèque de Louvroil

mardi 29.11.2011, 05:24 - La Voix du Nord

 Annick Mattighello invite tous les métallos à se joindre au vernissage de l'oeuvre ce samedi 3 décembre. Annick Mattighello invite tous les métallos à se joindre au vernissage de l’oeuvre ce samedi 3 décembre.

|  ON EN PARLE |

De mémoire de Louvroiliens, on devrait se souvenir longtemps de la saint Éloi cette année. Et notamment le personnel de la médiathèque George-Sand, puisque c’est jeudi qu’arrivera « le Marteau Pilon » de Jean Amblard. …

La toile monumentale réalisée peu après la guerre est prêtée pour 99 ans à la commune par l’institut CGT d’histoire sociale de la métallurgie. En cette fête des métallos, tout un symbole pour l’ancienne cité du laminage.SIDERURGIE - CULTURE - LOUVROIL dans Culture

Monumentale, l’oeuvre de Jean Amblard l’est autant par sa taille (2,30 mètres sur 3, 50 mètres) que par son histoire, atypique. Après être restée des années au sein du château de Vouzeron, dans le centre de la France, c’est quasiment la première fois qu’elle sera visible du grand public. « En 1936,raconte Jean-François Caré, le secrétaire général de l’institut, la métallurgie et le syndicalisme étaient florissants. Plusieurs châteaux avaient été achetés, dont celui de Vouzeron. Il a servi notamment pour des colonies de vacances. » Peu après la seconde Guerre Mondiale, c’est comme maison de repos pour métallos que le château est utilisé. Et c’est à ce titre que Jean Amblard y est hébergé, de 1945 à 1952, son engagement dans la résistance lui ayant coûté une jambe et les phalanges de sa main droite. « Pour remercier la métallurgie, il a peint pendant sa convalescence six grandes fresques qu’il nous a offert, poursuit Jean-François Caré. Les oeuvres sont restées dans le château jusqu’à sa vente il y a six ou sept ans. Puis elles sont restées entreposées dans les archives de l’institut. » Composées de plusieurs toiles de joutes collées, ces oeuvres s’inscrivent dans le courant du réalisme social. Et lorsque l’institut décide de donner une seconde vie aux oeuvres par des prêts pour 99 ans, c’est presque naturellement que Le Marteau Pilon a été proposé à la ville de Louvroil. « Avec Annick (Mattighello), on a milité ensemble pendant des années au sein de la métallurgie, poursuit le féru de syndicalisme. Et la fonte, l’acier et le laminage ont marqué Louvroil. Or le pilon, c’est le début du laminage. Le tableau trouve donc toute sa place dans ce bassin qui veut garder son emploi industriel mais aussi la mémoire de ce qui s’est fait pendant des années. » « Heureuse évidemment » du prêt de l’oeuvre à sa ville, la maire de Louvroil Annick Mattighello, l’est tout autant de la réaction du conseil municipal. « L’oeuvre a été estimée à 10 000 euros et a dû être assurée. Mais le projet de délibération a été voté à l’unanimité. C’est assez significatif. L’oeuvre dépasse les clivages », a indiqué la première édile, avant d’inviter « tous les métallos d’aujourd’hui et les anciens d’Usinor » à se joindre samedi matin au vernissage de l’oeuvre. Elle sera accompagnée d’une exposition réalisée à l’occasion du 100 e anniversaire de la naissance d’Amblard et de Taslitzky, « rencontre entre les ouvriers et les artistes ». •

CATHERINE BOUTEILLE

Publié dans Culture, METALLURGIE, PRESSE | Pas de Commentaire »

SMIC – AUCHAN

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 4 décembre 2011

cgt.jpg
FÉDÉRATION
COMMERCE ET SERVICES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Auchan condamné pour non-respect du SMIC

mardi 29 novembre 2011

C’est avec un réel engouement que les organisations syndicales et les salariés ont reçu le jugement du Tribunal de Grande Instance de Lille. Ce jeudi 24 novembre n’a pas été une journée comme les autres, le rendu du TGI était attendu avec une vive impatience. Poursuivi par la CGT et la CFDT, Auchan devait répondre d’une infraction à la loi : le non-respect du calcul de l’assiette du SMIC et l’intégration du temps de pause dans le forfait horaire.

Jeudi 24 novembre, enfin, la sanction est tombée ! L’enseigne à « l’oiseau rouge » a été condamnée pour non-respect des dispositions légales en matière de calcul du SMIC, contrevenant de plus à ses propres accords d’entreprise sur la réduction du temps de travail datant de 2000.

La CGT qui avait dans un premier temps porté l’affaire au pénal n’avait pas été suivie par le Procureur. Pour la CFDT associée sur l’action au civil et la CGT, la décision du TGI de Lille constitue une grande victoire, après plusieurs années de procédure.

La CGT reste en attente du jugement des 1600 dossiers des salariés qui ont saisi le Tribunal des Prud’hommes de Lys-lez-Lannoy (Nord) pour les mêmes motifs.

Tout comme son concurrent Carrefour Hypermarchés, lourdement condamné, Auchan, 2ème fortune de France, se trouve à son tour dans la tourmente pour le non-respect de la loi.

Montreuil, le 29 novembre 2011

 

Publié dans Conditions de travail, Luttes, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

AUCHAN LOUVROIL – ACTION

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 4 décembre 2011

DANS LA PRESSE

Actualité Maubeuge

Pour les salariés d’Auchan Louvroil,

les conditions de travail priment, la prime aussi

dimanche 04.12.2011, 05:22 - La Voix du Nord

 Les représentants syndicaux n'excluent pas d'autres actions d'ici les fêtes. Les représentants syndicaux n’excluent pas d’autres actions d’ici les fêtes.

|  ACTUALITÉ SOCIALE |

À l’appel des syndicats CGT, CFDT et FO, une centaine de salariés de l’hypermarché Auchan de Louvroil ont observé un peu plus d’une heure de débrayage hier matin pour protester contre leurs conditions de travail et revendiquer une revalorisation salariale, retardant d’autant l’ouverture du magasin. …

Les représentants syndicaux ne cachaient pas leur satisfaction : une centaine de salariés sur les deux cent cinquante postes du matin – la grande surface emploie cinq cents personnes au total – ont embrayé au débrayage et la participation de la totalité des agents de sécurité était brandie comme un trophée. C’est du reste l’adhésion au mouvement de ces derniers qui a empêché l’ouverture des portes à 8 h 30, au regard des règles de sécurité concernant les risques d’incendie. De ce fait, un groupe compact de clients s’est formé dans le calme devant l’entrée principale, dans la galerie marchande, avant de se résorber à l’ouverture, vers 9 h 30.AUCHAN LOUVROIL - ACTION dans Actions_locales

« Salaires de misère, primes trimestrielles à zéro, conditions de travail déplorables, dialogue social déficient » : le tract distribué n’y va pas par quatre chemins. Les représentants syndicaux ont développé ces têtes de chapitre, en mettant un soin particulier à dénoncer un management « roi de la communication », sur les niveaux de salaires. « Les critères de productivité sont en hausse, les chiffres d’affaires demandés ne sont pas en rapport avec les réalités économiques locales. La sécurité et l’hygiène, pour les salariés et les clients, c’est quand ils veulent. Quand une commission de sécurité passe, on pourrait manger par terre. Mais le reste du temps, les réserves sont encombrées. Auchan parle de seize mois de salaires, mais ça inclut les primes tous les trois mois et la participation, qu’on n’a qu’au bout de cinq ans d’ancienneté. Dans la réalité, les salaires sont au ras des pâquerettes. Il y a un turn-over très faible ici. On a des employés avec vingt ans de boutique qui sont à 1 200 euros. » Les représentants syndicaux, qui réclament une prime de 200 E à l’approche de Noël, n’excluent pas d’autres actions d’ici les fêtes. Et le mouvement pourrait gagner d’autres magasins de l’enseigne. • J.-M. B.

Nous avons tenté, en vain, de joindre la direction.

Publié dans Actions_locales, Conditions de travail, Luttes, PRESSE, Salaires | 1 Commentaire »

Retraites et plan d’austérité au Royaume Uni

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 3 décembre 2011

Retraites et plan d’austérité au Royaume Uni

Grève historique dans le public :

2 millions dans la rue

Il faut remonter à l’hiver 78-79 pour trouver trace d’une telle mobilisation. Hier 30 novembre, les syndicats des services publics du Royaume Uni ont mobilisé au moins deux millions de salariés dans quelques 1000 manifestations, rassemblements, piquets de grève. Selon le quotidien The Guardian, la grève a principalement touché les services de santé, les écoles (près de 60 % fermées), les impôts, les musées et les transports.

La colère est d’autant plus forte que la veille, le ministre des Finances britannique, a annoncé que la hausse des salaires du secteur public, gelée jusqu’à fin 2012, serait plafonnée à 1 % à partir de 2013. Une mesure qui s’ajoute à 710 000 suppressions de postes d’ici à 2017. Par ailleurs, les agents publics subiront une augmentation des cotisations vieillesse et l’âge de départ à la retraite, aujourd’hui entre 60 et 65 ans, sera porté à 66 ans dès 2020 et jusqu’à 68 ans d’ici à une trentaine d’années.

Les syndicats exigent que des négociations soient ouvertes et ont déjà prévenu le gouvernement Cameron que d’autres grèves seraient organisées s’il persiste dans cette politique d’austérité.

Lire le courrier adressé par Bernard Thibault au TUC (Trade Union Congress)

Sur le site de la CGT
vuesariennesdelamanifestationlondonienne.jpg

 

Publié dans Actions_européennes, Luttes | Pas de Commentaire »

CAF, URSSAF, CARSAT, Caisses Nationales branches de la Sécurité Sociale

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 1 décembre 2011

cgtorganismessociaux.jpg

ÉLECTIONS

Le 13 octobre 2011, les salariés des CAF, URSSAF, CARSAT et des Caisses Nationales des différentes branches de la Sécurité Sociale ont voté pour élire leurs représentants aux conseils d’administration.

Selon les résultats définitifs, tous collèges confondus, la CGT avec 35,3 % des suffrages continue sa progression (+1,7 %) et conforte sa place de 1ère organisation syndicale .

Dans le collège encadrement, elle devient 1ère organisation syndicale en obtenant 28,4 % des suffrages (+1,4 % par rapport à 2006 ), devant la CFDT (28,2 %) et FO (22,7 %).

Aux URSSAF de Paris, la CGT totalise 62,92 % des suffrages chez les employés et 39,4 % chez les cadres (27,8 % pour le SNFOCOS et 32,8 % pour la CFDT). Pour la 1ère fois, un candidat présenté par l’UGICT-CGT remporte le siège cadre. Les 2 sièges employés sont revenus à la CGT .

Un autre très bon résultat a été enregistré à l’AGIRC, lors des élections d’octobre 2011 : l’UGICT-CGT a franchi la barre des 20 % des suffrages, ce qui représente une progression de 22 % par rapport au score atteint aux précédentes élections . Elle compte 3 administrateurs.

 

Publié dans Elections professionnelles, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaire »

123
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo