• Accueil
  • > Energie
  • > MINES ENERGIE – gaz et électricité – Lettre ouverte aux Préfets

MINES ENERGIE – gaz et électricité – Lettre ouverte aux Préfets

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 24 décembre 2011

MINES ENERGIE - gaz et électricité - Lettre ouverte aux Préfets     dans Energie cgt-mines-%C3%A9nergie

adresse-mines-%C3%A9nergie dans PRECARITE

 

LETTRE OUVERTE
Lille, le 20 décembre 2011

À l’attention de Messieurs les Préfets
du Nord, du Pas de Calais, de la Somme, de l’Aisne et de l’Oise


Monsieur le Préfet,

Comme nous le faisons, malheureusement depuis quelques années, la Fédération Nationale des Mines et de l’Energie CGT (FNME-CGT) dénonce l’hypocrisie d’appliquer l’arrêté anti expulsions, permettant de garder son toit du 1er novembre au 15 mars, alors que dans ce même laps de temps on coupe le gaz et l’électricité.

La Coordination Régionale des syndicats du Nord, du Pas de Calais et de la  Picardie de la FNME-CGT, partage, bien évidemment, cet avis et combat une telle situation. C’est une hérésie de priver de logement comme d’énergie, des citoyens, des salariés qui subissent le chômage seulement pour assurer la croissance perpétuelle des dividendes à verser aux actionnaires. En 10 ans le prix du gaz a augmenté de 68,5%, GDF-Suez affiche 20% d’augmentation de ses résultats entre avril 2010 et avril 2011 et l’association nationale qui regroupe Direct Energie, Poweo, Altergaz et Gaz de Paris vient d’obtenir la suspension du gel du tarif du gaz annoncé par le gouvernement, au prétexte de concurrence déloyale. Il en est de même pour l’électricité, EDF qui compte sur une augmentation de plus de 12% de son résultat prévoit d’en verser 55% en dividendes.

Nos régions subissent un taux de chômage de 14%, taux déjà supérieur à la moyenne nationale, allant dans certains bassins d’emplois à plus de 30%. Cela amenant l’amer constat que 13,5% de la population vie sous le seuil de pauvreté. Cela peut peut-être expliquer en partie que la région Nord, Pas de Calais, par exemple, affiche une plus faible consommation électrique par ménage que la région Provence Côte d’Azur et un taux de coupures deux fois plus important qu’ailleurs! Soulignons au passage que les autres opérateurs qu’EDF semblent moins soucieux de ces questions sociales liées aux coupures.

Nous ferons, tout ce que nous pourrons pour que personne ne passe ces « fêtes de fin d’année » sans électricité ou sans gaz. Mais, au regard de votre position, de votre responsabilité et de votre pouvoir de réquisition, nous vous demandons, d’agir et de prendre toutes les dispositions pour qu’au minimum, il n’y ait aucune coupure jusqu’au 15 mars, au même titre que l’arrêté anti expulsion concernant les logements, étant entendu que nous sommes, sur le fond, contre toutes coupures quel que soit l’opérateur et que la non prise en compte de cette demande minimale mettrait en danger la vie de certaines personnes. Cette action rentre dans le cadre de l’engagement gouvernemental contre la pauvreté car elle contribue, en particulier dans cette période hivernale, à l’insertion.

Pour notre organisation, il est inconcevable que la préservation des intérêts de quelques uns se fasse sur le dos de la collectivité, sur qui on fait reposer essentiellement les efforts de la crise que d’autres ont créée.

Restant à votre disposition recevez monsieur le Préfet, l’expression de mes sentiments distingués.

Le Responsable de la Coordination Régionale FNME-CGT
Didier DELAPORTE

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo