• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 22 novembre 2011

RETRAITE – plan de rigueur

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 22 novembre 2011

logoscommuniqu.jpg

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Les organisations syndicales de retraités citées ci-dessus se sont rencontrées. Comme leurs confédérations, elles dénoncent le plan de rigueur présenté par le Premier ministre, François Fillon.

Ce plan de rigueur ne permettra ni de relancer l’activité économique, ni d’améliorer l’emploi.

Une fois de plus, les prestations sociales seront touchées. L’augmentation du chômage entraînera une baisse des cotisations qui creusera les déficits de la protection sociale solidaire tout en fragilisant l’ensemble de régimes par répartition.

Ce plan anti-déficit du gouvernement aura des répercussions sur le pouvoir d’achat des retraités qui continue à se dégrader.

Une fois de plus, l’application de ces mesures se fera au détriment des salariés, des jeunes, des familles et des retraités.

D’autre part, les organisations syndicales de retraités condamnent la décision gouvernementale de reporter la réforme du financement de la perte d’autonomie.

Paris, le 16 novembre 2011

Contacts

UCR-CFDT 49 avenue Simon Bolivar – 75950 PARIS CEDEX 19
01 56 41 55 20
UNAR-CFTC 13 rue des Écluses Saint Martin – 75483 PARIS CEDEX 10 01 44 52 49 17
UNIR-CFE-CGC 59/63 rue du Rocher – 75008 PARIS 01 55 30 13 27
UCR-CGT 263 rue de Paris – 93515 MONTREUIL CEDEX
01 48 18 84 23 / 61
UCR-FO 141 avenue du Maine – 75680 PARIS CEDEX 14
01 40 52 84 43 / 41
UNSA Retraités 21 rue Jules Ferry – 93177 BAGNOLET Cedex 01 48 18 88 66
FGR-FP 20 rue Vignon – 75009 PARIS 01 47 42 80 13

Publié dans Actions_régionales, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Amiante : le scandale de plus !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 22 novembre 2011

logocgtnord.jpg

 

 

Communiqué de presse

Amiante :  le scandale de plus !

L’Union Départementale CGT tient à affirmer son soutien, sa solidarité aux victimes de l’amiante concernées par l’arrêt de la Cour d’appel de Douai du 27 octobre qui condamne les victimes de l’amiante à rembourser une partie de leurs indemnisations alors que les empoisonneurs sont toujours exonérés d’un procès pénal. C’est une ignominie faite à ces malades porteurs dans leurs poumons d’un poison hautement cancérigène sans perspective de guérison aucune. L’amiante fait 10 morts par jour, 3000 morts par an, 100.000 morts à venir.

Xavier BERTRAND, Ministre du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville et  Madame Valérie PECRESSE, ministre du budget qui ont la tutelle du FIVA doivent mettre fin au calvaire de ces victimes plongées dans le désarroi et l’incompréhension après un revirement de la Cour d’appel de Douai et de la Cour de Cassation.

Le non remboursement de ces sommes est une exigence morale. Honte à leurs empoisonneurs.

L’Union Départementale, par ses syndicats, sections syndicales, adhérents, militants, appelle à agir en liaison avec les organisations syndicales et associations des victimes de l’amiante pour mettre fin à ce scandale de trop.

Lille le 17 novembre 2011

 

Publié dans Action sociale, Conditions de travail, Luttes, Santé, Sécurité sociale | Pas de Commentaire »

Social – Appel à soutien

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 22 novembre 2011

appelsoutien.jpg

MOTION    Social - Appel à soutien dans Action sociale pdf motionaae.pdf

Publié dans Action sociale, Actions_régionales, Conditions de travail, Luttes, Santé | Pas de Commentaire »

Plans d’austérité et de rigueur

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 22 novembre 2011

cgtconf4.gif

Communiqué des organisations syndicales

CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

vendredi 18 novembre 2011

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, dénoncent fermement les plans d’austérité et de rigueur décidés et imposés par le gouvernement.

L’austérité en France et en Europe n’est pas la solution à la crise. Au contraire, elle risque d’entraîner la récession.

Le gouvernement décide de mesures dans le domaine social sans rencontrer ni entendre les organisations syndicales. Il fait porter les efforts sur les salariés, ce qui creuse les inégalités et plonge des milliers de familles dans les difficultés sociales

Après la taxe sur les complémentaires, les déremboursements, l’instauration de forfaits et franchises, les ponctions sur le budget de l’assurance maladie, la diminution des prestations sociales, le gouvernement s’en prend aux salariés malades, potentiellement « fraudeurs » et « responsables des déficits publics », en instaurant un jour de carence de plus dans le privé et un dans la Fonction publique et en tentant d’opposer les uns aux autres.

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA décident d’agir ensemble pour s’opposer à ces mesures et obtenir d’autres solutions. Avec un appel commun, elles s’adresseront aux salariés pour interpeller le gouvernement, les élus et les responsables d’entreprises dans la période du 1er au 15 décembre. Dans ce cadre, le 13 décembre sera un temps fort de mobilisations interprofessionnelles, notamment avec des rassemblements.

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, se retrouveront rapidement après le 15 décembre, afin d’en tirer le bilan et d’envisager, ensemble, de nouvelles initiatives en janvier.

Montreuil, le 18 novembre 2011

______________________
VOIR AUSSI  13 décembre 2011

 

Publié dans Actions_nationales, Fiscalité, Luttes, PRECARITE, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaire »

SOCIAL – Conditions de travail

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 22 novembre 2011

DANS LA PRESSE
Actualité Région

Une marche silencieuse rassemble un demi-millier

de Dunkerquois, après le suicide d’un éducateur

mardi 22.11.2011, 05:28 - La Voix du Nord

 La famille, les collègues, les proches... Ils étaient près de 550 à défiler, entre tristesse et colère.

 

 

La famille, les collègues, les proches…
Ils étaient près de 550 à défiler, entre tristesse et colère.

|  HOMMAGE |

Près de 550 personnes ont défilé dans les rues de Dunkerque pour rendre un dernier hommage à Fabrice, …

cet éducateur spécialisé de 38 ans qui s’est suicidé jeudi alors qu’il faisait l’objet d’une mesure disciplinaire, dénoncée par ses collègues et l’avocat de la famille comme « totalement injuste » (notre édition de vendredi).SOCIAL - Conditions de travail dans Action sociale

Les participants à cette marche silencieuse étaient partagés entre le recueillement, la tristesse, et un sentiment de rage contenue.

Le 8 septembre, Fabrice s’était défendu contre un adolescent qui l’avait agressé dans le cadre de son travail. Ce n’était pas la première fois qu’il subissait des violences.

Pressions, souffrances

« Alors qu’il attendait un soutien de son employeur, c’est tout le con-traire qui s’est passé. L’Association d’action éducative (AAE) l’a enfoncé, en engageant d’abord une procédure de licenciement. Avec l’appui des syndicats, la sanction s’est muée en une mutation d’office à Hazebrouck, alors qu’il n’avait pas de véhicule. Il ne comprenait pas cette sanction et s’est mis à tourner en rond », explique David Brouwer, l’avocat qui défendait Fabrice dans cette affaire. Le conseil du défunt compte entamer une série de procédures judiciaires pour établir la responsabilité de l’employeur dans ce drame.

Cette affaire intervient alors que les éducateurs dénoncent depuis plus d’un an et demi des pressions de la direction et une souffrance au travail.

Le CHSCT avait demandé une expertise sur ces problèmes, mais l’AAE avait toujours refusé… Jusqu’à ce suicide, qui a déclenché le feu vert, vendredi, de la part du président de l’Association d’action éducative.

Une motion de défiance envers la direction a été votée, hier, par 85 % des 300 salariés de l’association. •

ALEXIS CONSTANT

Publié dans Action sociale, Conditions de travail, Luttes, Santé | Pas de Commentaire »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo