Luttes – Centre hospitalier de Maubeuge

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 30 mai 2011

La Voix du Nord – 30 mai 2011

La CGT soulève des incohérences au centre hospitalier de Maubeuge

lundi 30.05.2011, 05:17 - La Voix du Nord

hopital2.jpg

 

 

De l’union locale CGT,
les syndic
alistes n’ont pas eu loin à aller
pour rejoindre l’hôpital, situé sur le même boulevard.

 

 

|  ON EN PARLE |

L’atmosphère est tendue dans les locaux syndicaux du centre hospitalier de Maubeuge. les délégués viennent d’entamer une nouvelle réunion pour parler du gel des salaires des fonctionnaires et des différences de traitement qui existent, selon eux, au sein de l’hôpital. Delphine Schadeli, élue CGT et aide soignante, combat tout cela avec vigueur.

PAR XAVIER SILLY

 maubeuge@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX » 

- Vous constatez plusieurs incohérences dans l’organisation de l’hôpital de Maubeuge

… « Oui, il y a des affaires à démanteler, comme l’emploi de nouvelles infirmières en CDI, avec un contrat de l’État, avec un salaire plus faible que les autres… Il existe aussi des problèmes au niveau de la rémunération des heures supplémentaires, comment la direction peut payer double les heures supplémentaires d’une infirmière réquisitionnée pendant ses jours de congé et ne pas faire la même chose quand il s’agit des aides-soignantes ? En plus lorsqu’aucune aide-soignante n’est disponible pour venir effectuer des heures supplémentaires, ils font venir des infirmières avec leur avantage habituel. » 

- Vous condamnez également le gel des salaires des fonctionnaires pendant deux ans ?

« Oui, comment voulez-vous que l’on s’en sorte dans l’hôpital public aujourd’hui ? Moi ça fait onze ans que je travaille et je gagne 1 380 euros par mois, alors qu’une de mes collègues travaille dans le privé avec un salaire de 1 500 euros… Qu’on ne vienne pas dire que les fonctionnaires gagnent plus que les autres. » 

- Vous critiquez aussi le manque de moyens dont dispose le personnel hospitalier… 

« Oui, de toute façon, aujourd’hui un hôpital est évalué par rapport à son rendement et non par rapport à la qualité des soins apportés, ça veut tout dire. » 

- Vous allez mener des actions de revendication ?

« Oui, nous interprofessionnelle et intersyndicale à Lille, mardi, à 14 h 30, à la porte de paris. Il faut qu’on nous laisse travailler dans des conditions correctes. Que ce soit pour nous où les patients. Car vous allez voir, avec le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, on aura encore plus de travail à faire. »

….

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo