• Accueil
  • > Archives pour février 2011

Nos laboratoires en danger

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 19 février 2011

    

Fini la proximité et le contact personnalisé !?

  

Notre ministre Mme Bachelot a validé l’ordonnance Ballereau du 15.01.2010; les conséquences sont catastrophiques…

Au plus tôt en 2013 et au + tard en 2016, les laboratoires d’analyses médicales de proximité, VOTRE laboratoire et tous les autres auront probablement DISPARUS au profit d’USINES à analyses (une par département pour les départements qui le « méritent »; pour les départements les + ruraux il faudra faire un peu + de route…).

Pourquoi ? Et bien en vertu d’une ordonnance parue en 2010 qui livre le « marché » de l’analyse médicale aux FINANCIERS du CAC40…
Parmi ces groupes financiers qui ont déjà largement entamé les rachats massifs de labo, figurent des assurances de santé privées, peut-être la vôtre, qui auront ainsi accès à vos données médicales et pourront « personnaliser » vos factures…

Il y a une solution pour s’opposer à ce scandale

SIGNER la pétition « Touche pas à mon labo »

 

   

Publié dans PRECARITE, Santé, Sécurité sociale, Services publics | Pas de Commentaire »

Transports publics

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 19 février 2011

Exploitation du réseau de transport public : tout est à recommencer !

samedi 19.02.2011, 05:17 – La Voix du Nord

exploitationdureseaudetransportpub9568781.jpg
Le 5 février, les élus sambriens se réunissaient en urgence, pour préserver le service public.

|  ON EN PARLE |

Finalement, elle va durer plus longtemps que prévu, la convention provisoire. Adoptée à la hâte le 5 février pour que la circulation des bus sambriens ne soit pas stoppée par une bête histoire de calendrier judiciaire, elle va permettre le maintien du service public pendant quelques mois : le tribunal ayant annulé le contrat qui lie le SMVS au groupement Semitib-Transdev, tout est à recommencer…

PAR VINCENT TRIPIANA

Keolis a obtenu du tribunal administratif qu’il annule la procédure de délégation de service public (DSP). Le candidat malheureux qui avait vu le nouveau contrat d’exploitation du réseau de bus lui passer sous le nez, au profit du groupement Semitib-Transdev, pourra ainsi concourir de nouveau.

Pour l’instant, nous ne connaissons pas les arguments du juge, « complexes », nous a-t-on dit. Le 5 février, Michel Lo Giaco, président du syndicat mixte du val de Sambre, qui a la charge du transport public sambrien, indiquait que Keolis avait fait référence, dans son dossier transmis au juge, au rapport de la Chambre régionale des comptes. Keolis estime également que l’augmentation de 20 % des recettes, prévue par le projet Semitib-Transdev, était irréalisable. Enfin, et pour ce que nous en savons, Keolis aurait reproché au SMVS de ne pas avoir été informé de la possibilité d’améliorer l’offre de base, ce qu’a fait le concurrent Semitib-Transdev.

« C’est une décision qui nous surprend un peu, nous a dit hier matin Michel Lo Giaco qui venait de commencer ses vacances. On pensait avoir mené la négociation dans la plus grande légalité. » L’élu rassure immédiatement : « Il n’y a pas de conséquence grave pour le transport. Le service public est assuré, c’est primordial. » Les bus continueront de rouler, comme le prévoyait le texte de la convention provisoire adoptée le 5 février : « Jusqu’à la date de notification du futur contrat de délégation de service public ou en toute hypothèse au plus tard jusqu’au 31 décembre 2011 ». La précaution n’était pas inutile… Maintenant, c’est sur le terrain politique que l’histoire va se poursuivre. Les élus vont-ils lancer une nouvelle procédure de DSP ou choisir de passer, comme cela avait été évoqué, par la création d’une société publique locale ? Cette dernière a l’avantage de satisfaire les socialistes (qui n’avaient pas voté pour le choix de Semitib-Transdev, pourtant celui… du socialiste Lo Giaco), peut-être même la CGT Stibus. Surtout, elle évite de passer par une procédure de mise en concurrence.

Il sera certainement question de cette société publique locale au SMVS. Mais après les cantonales, histoire de ne pas davantage parasiter les débats d’une assemblée qui accumule, depuis plusieurs années, les péripéties politiques et judiciaires

  

Publié dans Luttes, Services publics, Transports | Pas de Commentaire »

Contre les répressions syndicales

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 18 février 2011

cgtnord2.jpg

Le 15 FEVRIER, deux rassemblements ont été organisés dans le département

CONTRE LES RÉPRESSIONS SYNDICALES

Face à une répression syndicale qui existe depuis toujours, mais qui s’est accélérée depuis peu, l’Union départementale a impulsé une campagne « contre la répression syndicale ».

Tout d’abord, une motion a été élaborée pour dénoncer les méthodes revanchardes et scandaleuses du patronat. A ce jour, près de 240 motions sont remontées, signées par des syndicats et des Unions locales. Toutes ces motions sont parvenues aux employeurs, à la Préfecture, aux DIRECCTE de Lille et Valenciennes (ex DDTE), et bien entendu, aux camarades des syndicats concernés.

Puis, deux rassemblements ont été organisés le 15 février, l’un à LILLE et l’autre à CAMBRAI .

RASSEMBLEMENT À LILLE DEVANT LE MEDEF
Une bonne cinquantaine de camarades se sont rassemblés devant le Medef. Une délégation y a été reçue et nous avons déposé les 200 motions (reçues avant le 15 février).

RASSEMBLEMENT À CAMBRAI DEVANT LE PALAIS DE JUSTICE
Environ 80 camarades se sont rassemblés devant le Palais de Justice. Une délégation a ensuite été reçue à la sous Préfecture.

Notre campagne départementale n’est certainement pas terminée. De nouveaux cas de répression syndicale à l’encontre de camarades viennent d’être portés à notre connaissance.

Des actions sur les territoires vont être organisées. Restons vigilants, prêts à intervenir et à mettre en œuvre la SOLIDARITE CGT. NOUS NE POUVONS PAS LAISSER FAIRE SANS REAGIR TOUS ENSEMBLE !!!

http://www.dailymotion.com/video/xh1qlj

Dans la région de Maubeuge,
citons : LE FENNEC, POLE  SANTE-UDEVE, HABITAT DU NORD, FORGITAL-DEMBIERMONT…
    

Publié dans Actions_locales, Actions_régionales, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES | Pas de Commentaire »

Retraites complémenraire

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 17 février 2011

 

adroits1copie.jpg adroits2copie.jpg adroits3copie.jpg adroits4copie.jpg

CLIC 60 ans a taux plein j’y tiens !

Publié dans PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Sécurité sociale – Grèves et manifestations

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 17 février 2011

cgtorgsoc.jpg 
Montreuil, 16 février 2011   

Forte mobilisation dans les organismes sociaux le 8 février 2011     

Dans le Nord  
CAF Dunkerque 51%
CAF Roubaix Tourcoing 45%
CAF Armentières 66.66%
CAF de Lille 27.54%
CARSAT 20.60%
CPAM Flandres 33%
CPAM Côte d’opale 31.83%
CPAM Artois 55.14%
CPAM Lille Douai 28%
CPAM du Hainaut 39,25%

       

Ce 15 février, nouveau tour de passe-passe

du Comex et de l’Ucanss

   

Suite à l’initiative de la CGT de la manifestation nationale et aux mouvements de grèves du 8 février des salariés de la Sécurité sociale, l’employeur a organisé une Réunion Paritaire Nationale hier, 15 février.

La fédération CGT considère que la colère massive du personnel du 8 février n’a pas été entendue. L’employeur a indiqué vouloir retirer son projet de toucher à la convention collective, il n’a rien dit sur les suppressions d’emplois (entre 5.500 à 6.000) et ne veut pas d’augmentation de la valeur du point alors que les conditions de travail sont exécrables.

Sa nouvelle proposition est, d’attribuer des mesures prises au détriment des points de compétence (avancement professionnel, promotions internes…).

Cette proposition ne s’élèverait qu’à + 0,9% de la masse salariale globale alors que les salariés ont perdu 12% en 10 ans sur l’indice INSEE.

Alors que l’employeur indiquait qu’il était en réelle négociation, il campait en même temps sur sa position et sur sa volonté de ne pas augmenter la valeur du point.

La CGT a souligné que les salariés ne font pas la mendicité. La proposition de + 0,9% serait en plus hiérarchisée, donc tout le monde n’aura pas la même chose. C’est un nouveau tour de passe-passe de l’employeur, c’est l’équilibre entre les mesures individuelles et collectives qui changerait uniquement. L’enveloppe resterait fermée.

Dans ces conditions, la délégation CGT a quitté la séance devant la position méprisante de l’employeur et son refus d’entendre les 34% de grévistes du 8 février 2011.

La CGT réitère ses revendications essentielles : revalorisation de la valeur du point, arrêt des suppressions d’emplois et améliorations des conditions de travail.

VOIR EGALEMENT : Caisses d’Allocations Familiales du 59

Publié dans CAF, CPAM, Sécurité sociale | Pas de Commentaire »

Grève de la faim ! CGT Habitat du Nord

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 16 février 2011

   
28257141063803996016527727909517893622380n.jpg

Jessica au centre de l’Image

Grève de la faim ! CGT Habitat du Nord dans Conditions de travail pdf communiquepressecgthdn1.pdf   -   Signez la pétition ICI

 

Publié dans Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes | Pas de Commentaire »

Retraites complémentaires – Action 24 février

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 15 février 2011

 

Le 24 FEVRIER

Journée nationale de mobilisation pour

les retraites complémentaires

  

Des droits à retraite complémentaire à défendre, améliorer et financer

  

La retraite complémentaire ARRCO pour tous les salariés du privé et celle de l’AGIRC pour les cadres concernent aujourd’hui, au total, près de 29 millions de personnes (cotisants et retraités).

Un enjeu très important pour l’avenir des salariés futurs retraités !

La retraite complémentaire ne représente pas « quelques miettes » qui viennent se rajouter à la retraite de base de la Sécurité sociale. Elle représente entre 30 et 40 % de la pension globale pour les retraités non cadres, et entre 60 et 70 % de la retraite globale pour les retraités cadres !! A l’occasion de la prochaine réunion de négociations,

la CGT appelle à faire du 24 FEVRIER une grande journée nationale de mobilisation. L’intervention de tous les salariés sera décisive pour peser dans les négociations et gagner des droits à retraite complémentaire améliorés et financés. 

  • La CGT formule des propositions non seulement pour préserver les droits actuels mais aussi et surtout pour les améliorer, en cohérence avec ce qu’elle a porté tout au long de ces derniers mois.
  • Le financement à venir des régimes de retraite complémentaire devra être mis sur la table car sans augmentation de ressources, l’accroissement du nombre de retraités conduira mécanique-ment à une baisse des pensions.

  •  

LE 24 FEVRIER, RASSEMBLEMENT - 10 H 30

CHAMBRE PATRONALE - avenue de Ferrière – MAUBEUGE  

   

Publié dans Actions_locales, Luttes, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Video Manif Maubeuge

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 12 février 2011

1826921826094251094791000008126836693938838188933n1.jpg

http://www.dailymotion.com/video/xgz1yq

la police annonce 700 manifestants, les organisateurs pas loin de 1000, L’interpro Cgt a participé à la Manif et a sonorisé par deux voitures sono le cortége…

________________

Voir aussi Maubeuge – Education Nationale – Manifestation

               

Publié dans Actions_locales, Actions_nationales, Actions_régionales, Education nationale, Luttes | Pas de Commentaire »

Conférence de presse Cgt.

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 12 février 2011

Après le régime général, la CGT défend les retraites complémentaires

samedi 12.02.2011, 05:16La Voix du Nord

|  SOCIAL |

Porte-parole de vingt-deux millions de personnes, soit dix-huit millions de salariés et quatre millons de cadres : c’est à cette population que s’adresse aujourd’hui la CGT, sur le thème des retraites complémentaires. …

 

« Pour la CGT, la bataille des retraites n’est pas finie. La preuve nous en est fournie avec le dossier des retraites complémentaires.

Celui-ci est actuellement en discussion entre patronat et organisations syndicales ». Edmond Wanic, Claude Bourgeois, Fabrice Preux, Ghislaine Wojtaszewski, et André Chandelier, de l’union locale CGT de Maubeuge, souhaitaient, par le biais d’une conférence de presse, informer les futurs bénéficiaires d’une retraite complémentaire. Message d’alerte : après le sort qui a été fait au régime général, fin 2010, les négocations concernant les régimes complémentaires suivent la même voie. À savoir un arasement par le bas. Précision des mêmes : les premières discussions mettaient face-à-face les pouvoirs publics et les syndicats alors que les secondes réunissent les centrales et les représentants du patronat. D’où cet appel aux salariés.

« Les complémentaires, c’est entre 30 et 40 % du montant des retraites. On sent que le patrons veulent les aligner sur la retraite sécu. Ils sont pressés de négocier, pour appliquer la réforme au 1er juillet 2011. Ils veulent passer à soixante-sept ans pour l’application du taux plein de reversion, avec une baisse du taux de 60 à 54 % et un âge minimum de 55 à 60 ans pour bénéficier de la reversion », indique Edmond Wanic.

« Nous voulons une juste répartition des profits », résume Claude Bourgeois, signataire comme les autres d’une motion adressée au MEDEF et aux conseils d’administration de l’ARRCO-AGIRC, deux caisses de retraites complémentaires. Laquelle réclame notamment « une augmentation de 10 % au 1er avril des retraites complémentaires pour prendre en compte les retards cumulés, l’instauration d’un minimum de pension immédiatement applicable à l’ARCCO, soit 1/3 du SMIC, le retour à l’indexation des pensions sur le salaire moyen ». Second volet de la protestion, la CGT propose, afin d’assurer le financement et l’équilibre des régimes « d’étendre l’assiette des cotisations à l’intéressement et la participation, de moduler les cotisations employeurs, de mettre à contribution les revenus financiers des entreprises et d’augmenter les taux contractuels de cotisations ». •

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Harcèlements, ça continue

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 12 février 2011

cgtuldemaubeugeetenvironscopie2.jpg

Hervé Charreyre, Fennec, est en arrêt pour depression, le médecin de la sécu à confirmé l’arrêt. La direction a décidé de faire appel devant le tribunal administratif en demande d’annulation de la décision de refus de l’inpecteur du travail de le licencier!!!  Des tract Sud l’insultent et le diffament (plainte a été déposée).

Jessica wattiez, habitat du Nord, est mise en examen sur plainte de Monsieur Carton vice président PS du conseil régionale est desespérée. Elle envisage trés sérieusementt de faire une grève de la faim.

Muriel leroy, Mutuelle, Conseillère Prud’humale,  est mise en cause dans ses mandats CGT d’élue au sein de la Mutuelle et est au placard depuis des mois…….

Voir également : HALTE AUX METHODES REVANCHARDES DU PATRONAT !!! 

Publié dans Conditions de travail, LIBERTES DROITS ACTIONS JURIDIQUES, Luttes | Pas de Commentaire »

1234
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo