Libertés syndicales – Une délégation CGT au tribunal

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 26 février 2011

    

Ce jeudi 24 février, après s’être réunis pour décider des actions contre la répression syndicale en Sambre Avesnois, les camarades se sont rendu au Tribunal d’Instance pour l’affaire engagée par la mutuelle UDEVE contre la représentante CGT.

  

muriel.jpgParmi la délégation : André CHANDELIER, Secrétaire et Trésorier de l’Union locale, Edmond WANIC, Secrétaire Droits et Libertés, et Bernard MAIRIAUX représentant l’Union départementale CGT.

L’UDEVE qui a déjà contesté la nomination de notre camarade Muriel LEROY en tant que déléguée syndicale, entendait contester également sa nomination en tant que représentante de section syndicale, ce qui aurait eu pour effet de priver la CGT de toute représentativité.

Face à l’acharnement de la Direction, les structures de la CGT ont décidé d’un soutien sans faille à notre camarade.

La Direction qui a pourtant engagé l’affaire, ne s’est rendu à l’audience, prétextant de son indisponibilité et demandant un report postérieur aux élections du 8 mars 2011. Ce report sera forcément inopérant puisque c’est le résultat des élections qui décidera de la représentativité de la CGT dans le cadre de la loi du 20 août 2008.

Bien évidemment si la CGT obtient au moins 10% aux élections, elle sera fondée à nommer Muriel LEROY déléguée syndicale, dans le cas contraire Muriel LEROY perdrait automatiquement son mandat de Représentante Syndicale de Section. On voit là qu’il s’agit d’une procédure abusive qui démontre l’acharnement d’un patron dit du social !

Bien sûr la CGT obtiendra largement plus de 10% aux élections.

Conclusions de Fabrice PREUX qui plaidait pour la CGT Libertés syndicales - Une délégation CGT au  tribunal dans Actions_locales pdfconclusionsudeve1.pdf 

______________________

jessica.jpgNous rappelons l’action du 1er mars pour Jessica WATTIEZ qui commence ce jour là une grève de la faim, suite à l’acharnement de sa Direction.

En solidarité également avec Hervé CHAREYRE, dont la mesure de licenciement a été refusée par l’Inspecteur du Travail, qui fait l’objet d’un double appel au Ministère et au Tribunal Administratif et avec Muriel LEROY

herve.bmp

2 Réponses à “Libertés syndicales – Une délégation CGT au tribunal”

  1. Le Che dit :

    NON A LA REPRESSION ANTISYNDICALE
    SOLIDARITE AVEC LES CAMARADES

    LE 1er MARS FAISONS TOUT POUR ETRE NOMBREUX (Mails, Facebook, Convocations écrites, Coups de fil, etc….)

  2. Muriel dit :

    Bonjour,

    Dans toutes les entreprises de la Sambre-Avesnois, tous les camarades, les syndiqués, les sympathisants peuvent se mobiliser contre ces attaques, demain se sera peut-être dans leur boite que cela arrivera, si nous laissons faire !

    Je soutiens Jessica dans son combat, elle a fait le choix de la grève de la faim et nous nous relayerons à ses côtés pour la soutenir, l’Union Locale de Maubeuge sera le lieu où elle fera cette grève de la faim, chacun d’entre nous élus, DS,RSS, ou simples citoyens devont d’être à ses côtés pour la soutenir, ce n’est pas un choix qu’elle a pris à la légère, mais un choix du désespoir!

    Alors Camarades Bougez vous, Bougeons nous !!!!

    Hervé a aussi besoin de beaucoup de soutien, son employeur s’acharne a vouloir le faire licencier, nous ne pouvons rester insensible à son combat pour rétablir sa dignité d’homme, humilié, salit, diffamé.

    Alors Camarades Bougez vous, Bougeons nous!!!!!!

    Muriel

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo