• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 11 février 2011

Retraites complémentaires – pétition

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 11 février 2011

cgtnord.jpg

Négociations Retraites complémentaires Arrco et Agirc 

Ce qui est en jeu dans les négociations actuelles sur les retraites complémentaires, c’est le niveau des pensions, les solidarités dans les régimes et l’âge à partir duquel on bénéficie d’une retraite à taux plein.

La CGT revendique :

L’ouverture des droits à retraite complémentaire sans abattement avant 65 ans, dès lors que le salarié a ouvert des droits à une retraite à taux plein dans son régime de base. Le maintien de l’âge de 65 ans pour l’accession à une retraite sans abattement pour les salariés qui ne totalisent pas la durée d’assurance exigée.

  • 19ter.jpgLa nécessité de servir à chaque retraité un niveau de pension convenable, soit 75 % du revenu d’activité pour une carrière complète. Ceci s’entend avec une part pour le régime de base et une part pour le régime complémentaire, l’addition des deux devant faire 75 % au minima.
  • L’indexation du prix d’achat du point et de la valeur de service du point sur le salaire moyen et non pas sur les prix. Ceci afin de maintenir le rendement instantané des régimes et d’assurer l’évolution des pensions sans perte relative de pouvoir d’achat.
  • Une garantie minimale de points dans chaque régime complémentaire afin d’assurer une complémentarité minimale à chaque salarié. Cette disposition qui existe pour l’Agirc (mais pas dans l’Arrco) fait l’objet d’attaques régulières de la part du patronat.

Le FINANCEMENT devra être mis sur la table, car sans augmentation des ressources, l’accroissement du nombre de retraités conduira mécaniquement à une baisse des pensions.

C’est pourquoi la CGT propose :

  • Un élargissement de l’assiette des cotisations (à l’intéressement, aux stocks-options);
  • La révision des exonérations de cotisations sociales dites patronales;
  • La taxation des revenus financiers des entreprises;
  • La modulation de la cotisation en fonction des salaires et de la valeur ajoutée des entreprises.

LA PETITION EST ICI : Retraites complémentaires - pétition dans PRECARITE pdf ptitionretraitescomplmentairesjanvier2011.pdf

Publié dans PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Maubeuge – Education Nationale – Manifestation

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 11 février 2011

cgtuldemaubeugeetenvirons1.jpg    

Hier à Maubeuge, entre 700 et 1 000 manifestants ! 

   

Chez les profs, « la question qui se pose, c’est : en quoi avons-nous démérité ? »

vendredi 11.02.2011, 05:16 – La Voix du Nord

Entre 700 et 1000 personnes ont manifesté hier à Maubeuge.

chezlesprofslaquestionquisepose9417151.jpg|  LES VISAGES DE L’ACTUALITÉ |

Entre 700 et 1 000 lycéens, enseignants et parents d’élèves, ont défilé hier à Maubeuge pour faire part de leur incompréhension quant aux suppressions de postes annoncées dans l’Éducation nationale. Les lycées Pierre-Forest, André-Lurçat et Placide-Courtoy n’ont quasiment pas fonctionné hier. FLORENT MOREAU

flomoreau@lavoixdunord.fr PHOTOS « LA VOIX »

Bien sûr il y a les cris, les slogans, les banderoles, mais à y regarder de près, ce n’est pas tant la colère qu’une certaine forme d’abattement et d’incompréhension qui se dégageait hier. « On réussit très bien, on a des très bons résultats au bac, des effectifs constants. La question qui se pose, c’est en quoi avons-nous démérité ? » lâchait Christophe, professeur de physique à Pierre-Forest, « lycée mort » hier qui affichait un taux de gréviste de 100 % à 8 h. S’ils prévoyaient des coupes dans les effectifs, la plupart des enseignants ne s’attendaient pas à ce qu’elles soient effectuées à la tronçonneuse : « On a déjà des classes de 35 élèves, on est à la limite du supportable, s’indignait Yves, prof à P ierre-Forest. Et en plus, ils ferment des sections technologiques. Ça veut dire qu’on coupe aux élèves des possibilités d’ascension sociale. Car ici, les jeunes n’ont pas les moyens d’aller faire un BTS à Lille… » Comme à Pierre-Forest, la mobilisation a été très impressionnante aux lycées Placide-Courtoy (95% de grévistes) et André-Lurçat (chiffres non communiqués), eux aussi concernés par les suppressions de postes. Entre 700 et 1 000 personnes, issues en majorité de ces trois lycées ainsi que de Jessé-de-Forest à Avesnes, ont défilé pendant plus d’une heure dans le centre-ville de Maubeuge. « Quand on n’a pas d’expérience et qu’on se retrouve face à une classe complète, c’est difficile résumait Émeline, 25 ans, professeur stagiaire. Je savais que ce serait compliqué, mais pas à ce point. » Le cortège aurait pu être plus imposant avec une meilleure participation des lycéens, qui ont ceci de particulier de s’être plus mobilisés contre la réforme des retraites que contre les suppressions de postes d’enseignants. Ils étaient tout de même plusieurs centaines hier : « C’est l’année où je passe le bac et si je le rate, je ne sais pas si je pourrai être repris ici, s’inquiétait Karim, en terminale à Lurçat. Ça veut dire aller à Valenciennes, prendre le train à 6 h 30, revenir le soir à 19 h, 19 h 30… » « Cette année, on est déjà 35 en classe, racontait Arthur, en terminale à Pierre-Fo, c’est pas des conditions pour travailler. Rien que pour trouver des places, on lutte, parfois on doit aller chercher des tables dans des autres salles… » De nouvelles actions se profilent la semaine prochaine dans les établissements sambriens. Les professeurs de Placide-Courtoy, qui devaient occuper leur lycée hier soir, ont prévu d’organiser un barrage filtrant autour de la zone Auchan mardi et de se présenter en cours avec des nez de clowns jeudi. Les enseignants de Lurçat envisagent d’occuper leur lycée la nuit. Des manifestations de protestations sont aussi évoquées devant la sous-préfecture d’Avesnes.

Et beaucoup attendent avec impatience la venue de la rectrice Marie-Jeanne Philippe, samedi, à Aulnoye, pour l’inauguration du lycée Pierre-et-Marie-Curie.

À en juger par sa popularité au sein du cortège hier matin, elle doit s’attendre à un comité d’accueil des plus chaleureux.

Publié dans Education nationale, Services publics | Pas de Commentaire »

Retraites – Conditions de départ

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 11 février 2011

cgtnord1.jpg
UD NORD – Espace Revendicatif

   

Des décrets d’application

qui confirment le caractère

injuste et inefficace de la réforme des retraites 

      

Les décrets et projets de décrets d’application de la loi portant sur la réforme des retraites confirment le caractère injuste et inefficace d’une loi dont les conséquences brutales représentent un recul social sans précédent.

  • Cette réforme arrive dans une situation économique dégradée où le chômage est en hausse continue et touche plus fortement les jeunes et les seniors. Le report de deux ans de l’âge légal de départ à la retraite va bloquer un million d’emplois, notamment pour les jeunes.

  • Cette réforme ne répond pas à la légitime revendication de la prise en compte de la pénibilité du travail ouvrant droit à un départ anticipé à la retraite, si ce n’est pas le biais d’une approche médicale.

  • Cette réforme aggrave les inégalités entre les hommes et les femmes. Elles devront, du fait de carrière incomplète, soit partir plus tard (67 ans), soit avec de plus petites pensions.

  • Les solutions financières avancées ne permettront pas de pérenniser durablement le système et comble d’injustice, fait porter les efforts à 85 % sur les salariés. Par contre, les entreprises, les hauts revenus, les revenus du capital sont cinq fois moins mis à contribution que les salariés. Le financement des retraites nécessite une autre répartition des richesses produites.

Parce qu’il est nécessaire aujourd’hui de réaffirmer tous ensemble que nous rejetons toujours cette réforme néfaste et que la bataille des retraites continue… !

Retraites - Conditions de départ dans PRECARITE pdf retraitesconditionsdedpartsuiterforme2010.pdf

   

Publié dans PRECARITE, Retraites, Sécurité sociale | Pas de Commentaire »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo