• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 22 septembre 2010

Retraites – Mobilisation du 23 septembre 2010

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 22 septembre 2010

affichesretraite9.jpg

      

    

COMMUNIQUÉ

Claude BOURGEOIS,
retraité MCA
membre du Comité National de l’UFR/CGT métallurgie

 

Je me permets de réagir à la déclaration du député Christian BATAILLE, dans la « Voix du Nord » du 22 septembre, concernant la réforme des retraites et le projet de WOERTH-SARKOZY de passer l’age officiel à 62 ans.

Personne n’a le droit de leurrer le monde du travail sur un sujet d’actualité aussi sensible.

Les propos qu’il tient, je cite : « Si nous (le PS) revenons au pouvoir, nous reviendrons sur cette mesure et nous laisserons aux travailleurs ayant le nombre de trimestres requis de cotisations le choix de partir à l’âge de 60 ans… »

A cette déclaration j’ai envie de lui poser la question suivante : « Que fait-on pour ceux qui ne les ont pas … ? »

Car ce qu’omet de préciser Christian BATAILLE, c’est que dans le même temps, le Parti Socialiste se prononce pour un allongement de la durée de cotisations, ce qui rend alors impossible un départ à 60 ans.

Pour exemple, un jeune quittant ses études à 23 ans et entrant dans la vie active dans la foulée n’aurait aucune chance de partir avant 65 ans, voire 67 ans.

En finalité, la mesure que propose le parlementaire améliore à peine le projet que rejettent 70% des Français.

Les salariés n’attendront pas l’échéance de 2012, ni aucune autre d’ailleurs, pour défendre cet extraordinaire acquis…

C’est aujourd’hui, par une mobilisation massive et unitaire des actifs et retraités,  dans la grève et dans la rue, que se gagnera la bataille des retraites à l’image des manifestations monstres contre le CPE qui avaient permis le retrait de la loi.

Leur revendication est claire et sans équivoque : « Droit à la retraite à 60 ans à taux plein pour le privé et le public avec une pension à 75%, une meilleure prise en compte de la pénibilité, prise en compte des périodes d’études supérieures  et  d’inactivité forcée dans le calcul des cotisations et aucune pension inférieure à 1600 euros. »

SEUL LE RAPPORT DE FORCE NOUS PERMETTRA DE METTRE EN ÉCHEC CE PROJET INACCEPTABLE ET RÉTROGRADE

 

Publié dans Actions_locales, Dates A Retenir, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo