Tout est bon pour étouffer le débat sur le bilan du gouvernement

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 15 août 2010

L’HumanitéJean-Paul Piérot – 8 août 2010   

 

Ce record que Sarkozy veut cacher

  

La France a remporté en fin de semaine dernière un record historique, sur lequel le gouvernement s’est montré fort peu disert. En une seule année, 168 200 emplois ont été détruits dans l’industrie. Alors que, tous secteurs économiques confondus, le nombre de postes de travail disponibles a baissé de 1,5 %, les emplois dans l’industrie chutent de 5 %. Du jamais-vu. Derrière ces chiffres tranchants comme un couperet, il y a des hommes et des femmes, 
des vies abîmées, des familles affectées, des jeunes qui voient leur avenir chavirer. Aux trois cinquièmes 
du mandat présidentiel, pareille détérioration sur le front social est le signe d’un grave échec pour Nicolas Sarkozy. Le candidat Sarkozy avait placé sa campagne sous 
le signe de la valeur travail. Le président Sarkozy a laissé les jobkillers de tous poils affaiblir la France.

Lire la suite… »

Publié dans Luttes | Pas de Commentaire »

Retraite

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 14 août 2010

cgtconf6.gif      

La CGT du Cher interpelle les députés locaux

 

Quelques 130 militants de la CGT du Cher se sont rassemblés hier jeudi 12 août devant les locaux des députés UMP du département afin de manifester leur opposition au projet de réforme des retraites que le gouvernement veut imposer et que les députés de la majorité entendent même durcir.

Ils entendaient êtres reçus par les édiles qui ont préféré se mettre aux abonnés absents et ne pas répondre aux demandes d’audiences. Mais les militants de la CGT ont obtenu cependant un rendez vous le 31 août avec le sénateur Rémi Pointereau. Cette manifestation se voulait aussi une étape dans la préparation de la mobilisation nationale unitaire du 7 spetembre.

« Il faut amplifier nos actions, nos distributions, nos collages, afin de mobiliser encore plus, pour que le 7 septembre soit une journée noire pour la droite et le capitalisme », affirme l’union départementale CGT qui a annoncé la préparation d’une motion qui sera remise lors de la rencontre avec le sénateur Pointereau

Publié dans Dates A Retenir, PRECARITE, Retraites | 1 Commentaire »

Chômage des jeunes

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 14 août 2010

cgtconf5.gif 
Frédéric Dayan – 13 août 2010

Le BIT s’inquiète d’une « génération perdue »

Plus vulnérables que les adultes face à la crise, les jeunes risquent de devenir une « génération perdue », s’inquiète le Bureau International du travail (BIT) dans son rapport « Tendances mondiales de l’emploi pour la jeunesse », publié à l’occasion du lancement de l’Année internationale de la jeunesse, le 12 août.

En 2009, 81 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans sont sans emploi sur les 620 millions de jeunes actifs dans le monde. Ils sont 7,8 millions de plus qu’en 2007, note le BIT qui s’inquiète du « risque d’une « génération perdue », constituée de jeunes gens qui sont totalement détachés du marché du travail et ont perdu tout espoir de pouvoir travailler pour gagner décemment leur vie ».

Le BIT attend une augmentation du chômage global des jeunes à un niveau record : 81,2 millions de chômeurs, soit un taux de 13,1 %, avant de « décliner modérément ». Une situation qui aura « de sérieuses conséquences pour les jeunes alors que des nouveaux arrivants sur le marché du travail viennent grossir les rangs de ceux qui sont déjà au chômage », note le rapport.

Dans ce contexte, le BIT note que les jeunes femmes sont les plus vulnérables face au chômage. En 2009, le taux de chômage des femmes atteint 13,2% contre 12,2% chez les hommes

Publié dans PRECARITE | Pas de Commentaire »

Sondage – Politique sécuritaire

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 12 août 2010

cgtconf4.gif 
Antoinette Lorenzi - 11 août 2010

Le sondage du « Figaro » sérieusement contesté

« Carton plein » pour Sarkozy, plastronnait le 6 août dernier Le Figaro. Le quotidien commentait ainsi un sondage commandé à l’Ifop sur les mesures sécuritaires annoncées par le Président et la majorité au lendemain des violences urbaines qui ont secoué le quartier de la Villeneuve, à Grenoble, après le décès d’un jeune braqueur tué par la police.

« 80% des Français favorables au retrait de la nationalité française aux ressortissants d’origine étrangère coupables de polygamie ou d’incitation à l’excision », 70% en cas « d’atteinte à la vie d’un policier ou d’un gendarme » ; « 79% favorables au démantèlement des camps illégaux de Roms ». La manœuvre de diversion pour reléguer au second plan l’affaire Bettencourt ou la mobilisation sur les retraites porterait-elle si vite ses fruits ?

Halte au blues : le sondage en question est sujet à caution. Et ce, à plus d’un titre. Effectué dans la première quinzaine d’août, période pendant laquelle habituellement les sondeurs s’abstiennent , il pêche aussi par plusieurs aspects de sa méthode.

Quelle valeur des sondages auto administrés ?

Ainsi, il ne propose pas de catégorie « sans opinion », forçant ainsi le sondé à prendre position. Un fait, se justifie l’Ifop, habituel à ce type de sondage « auto administré » réalisé sur internet.

C’est précisément là que le bât blesse : quelle fiabilité accorder à ces mesures d’opinion, remplies devant leurs ordinateurs par les sondés et sans enquêteur ? Comment vérifier les informations qu’ils donnent sur eux-mêmes ? Comment s’assurer que la même personne ne remplit pas le questionnaire plusieurs fois ou n’organise pas, par contacts interposés, un « bourrage de sondage » ?

Bien sûr, l’institut de sondage affirme maîtriser les parades. Il défend son enquête et sa méthode, arguant que les sondages auto administrés reflètent les sentiments des interrogés mieux qu’un enquêteur au téléphone qui peut être vécu comme un censeur. Bien sûr, l’Ifop, dont les clients occupent tout l’échiquier politique, se refuse à passer pour un institut instrumentalisé par le gouvernement.

Deux enquêtes, deux réalités

Mais les résultats fournis au Figaro, à la hauteur d’ailleurs des questions posées, toutes calquées sur le vocabulaire gouvernemental, tombent quand même drôlement bien. Le même jour, un sondage CSA pour L’Humanité fournissait des réponses sensiblement différentes, même si elles témoignaient aussi d’un sentiment d’insécurité : le démantèlement des camps de Roms paraissait « nécessaire » à 62% des personnes interrogées et la déchéance de la nationalité en cas d’atteinte à la vie d’un policier était appréciée pareillement par 57% d’entre elles.

Des deux enquêtes, on sait laquelle a eu le plus grand retentissement. Et si celle de l’Ifop pour Le Figaro s’est attirée d’assez nombreuses critiques sur le web (Rue 89, Express.fr, Owni.fr, arrêt sur images.fr…), le reste des médias a omis d’en mettre à jour les mécanismes contestables.

Vraiment dommage.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Travail du dimanche

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 10 août 2010

cgtconf3.gif 
Montreuil – 9 août 2010   

La loi Mallié, un an après !

Le 10 août 2009, la loi Mallié sur l’extension du travail dominical était votée dans une cacophonie totale en méprisant une large majorité de la population, des salariés opposés à une nouvelle dérèglementation du travail.

Un an après l’application de cette loi, qu’en est-il ?

En prétextant la modernité, la loi Mallié n’a fait qu’aggraver les inégalités entre les salariés en créant des zones où les compensations sont différentes pour une même dérogation.

La loi n’a eu pour objet que de légaliser des situations jusqu’alors hors la loi pour répondre aux grandes enseignes, seules à vouloir ouvrir leurs portes tous les jours de la semaine.

Pire, cette loi donne raison à ceux qui détournaient la règlementation. Ils tentent d’obtenir encore plus de possibilités d’extensions. Pour preuve, les magasins de détail qui ouvrent impunément toute la journée du dimanche, alors qu’ils ne sont autorisés à le faire que jusqu’à 13h.

En instaurant des Périmètres d’Usage de Consommation Exceptionnelle, (PUCE), de nouvelles zones se sont créées avec des garanties qui ne sont pas respectées. Le volontariat est bafoué, puisque le plus souvent il conditionne l’embauche où le non-licenciement, contrairement à ce qui est prévu depuis un an dans cette fameuse loi.

De nouvelles différences salariales sont créées entre zones touristiques, PUCE ou zone « normale ».travaildimanche22.jpg

Les inégalités se sont multipliées. Selon l’endroit le salaire est majoré ou pas, le volontariat est exigé ou pas. Selon le type de dérogation, les salariés n’ont pas les mêmes droits alors qu’ils dépendent souvent d’un même groupe, d’une même branche, d’une même localité.

Cette loi n’a fait que renforcer le trouble de situations déjà très floues.

Pour la CGT, il est urgent de revoir les conditions de dérèglementation du repos dominical en réduisant les autorisations de faire travailler des salariés les dimanches, et en créant un socle légal de compensation en salaire et en temps de repos lorsque celui s’avère nécessaire.

Depuis un an, les inégalités se sont aggravées puisque ce sont essentiellement les femmes et les précaires qui sont les premières victimes de cette loi.

Les jeunes, salariés et étudiants sont également victimes de cette déréglementation par un chantage à l’emploi.

La CGT demande de redéfinir les contours des secteurs d’activités où le travail du dimanche est nécessaire. Ce sont essentiellement la santé, la sécurité, les transports collectifs, l’énergie et la restauration qui sont concernés.

Le bilan que l’on peut faire de cette loi nécessite une remise à plat des critères et des compensations pour déroger au repos dominical, qui doit, lui, rester un fondement pour permettre de retrouver des repères sociaux collectifs pour vivre décemment en société.

Publié dans Luttes | Pas de Commentaire »

Lettre à Nicolas Sarkosy

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 9 août 2010

LA CGT
SANTÉ
ACTION SOCIALE
SAMBRE-AVESNOIS
9 AOÜT 2010

Lettre de Guy Môquet au Président Sarkozy

Monsieur le président,guymquet.jpg

Je suis mort fusillé par les nazis, dans une carrière à Châteaubriant. Je n’avais que 17 ans, je n’ai pas connu la vie, j’aurais aimé serrer une femme dans mes bras, être père, voir mon pays libéré !

Ici haut je côtoie Missac Manouchian et ses vingt trois camarades morts comme moi sous les balles des fascistes, tous été des immigrés, ils sont mort pour la France, fiers et le regard droit !

Vous avez fait lire ma lettre, celle que j’avais envoyée à « ma petite maman et mon petit papa » ! Grace au combat des résistants vous dont la famille a immigré de Hongrie, vous avez accédé à la plus haute responsabilité de l’état.

Missac bien qu’il ne soit pas de votre bord serait plutôt fier de voir un immigré comme lui devenir le président des français, cela donnait du sens à son combat, à sa mort ! Mais voilà que vous remettez en cause le programme du conseil national de la résistance, vous attaquant aux plus faibles d’entre nous, remettant en cause les acquis des fils et des filles de tous ceux qui ont lutté au prix de leur vie !

A Grenoble vous attisez la haine contre les Roms qui ont pourtant tant souffert de ces idéologies!

Monsieur le président je suis plein de colère, d’amertume, mes pensées vont à cet après-midi d’octobre 1941 où les balles des soldats allemands ont meurtri ma chair, et emporté ma vie..

En attisant la haine, vous prenez un grand risque, ressaisissez-vous Monsieur le Président !

N’attendez pas qu’un jour de nouveau dans notre beau pays de France, de nouveau un gamin de dix sept ans tombe sous les balles des soldats après avoir envoyé une lettre à sa petite maman et sont petit papa.

Guy Môquet

Publié dans Luttes | Pas de Commentaire »

Assemblée générale – 24 août 2010

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 6 août 2010

cgtuldemaubeugeetenvirons.jpgAssemblée générale de l’UL

Mardi 24 août 2010

     

En vue de la journée de grève et de manifestation du 7 septembre prochain, nous organisons une assemblée générale pour préparer cette grande journée de luttes.

La réforme des retraites nécessite une forte mobilisation des travailleurs. Pour celà l’ensemble des syndicats CGT se doit de travailler à la réussite de la journée du 7, c’est pourquoi nous comptons sur la présence de chacun d’eux.

Une seconde réunion se tiendra le 31 août 2010 afin de faire le point sur les actions en préparation.

Le 29 août 2010, la CGT tiendra un stand à la Foire à l’Ail de Feignies où tous les camarades seront les bienvenus.

Nous t’informons également qu’un rassemblement à l’appel de 49 organisations à l’initiative de la CGT, aura lieu le 4 septembre 2010, 14 H, place de la Mairie, devant la stèle de la Résistance, afin de dénoncer la politique sécuritaire et ségrégationniste du gouvernement.

À l’issue de la réunion du 24 août 2010, nous organisons un barbecue. Merci de t’inscrire, la contribution est de 5 €

Fraternellement, le bureau

Assemblée générale - 24 août 2010 dans Actions_locales pdf convocul24aot20101.pdf

24 août 2010 Assemblée Générale - Barbecue
29 août 2010 Stand UL à la Fête de l’Ail à Feignies
31 août 2010 Réunion point sur les actions en préparation pour le 7 septembre
04 septembre 2010 Rassemblement à l’appel des 49 organisations -14 h-Place Mairie Maubeuge-Stèle de la Résistance
07 septembre 2010 Journée de grèves et Manifestations Maubeuge – Lille

Publié dans Actions_locales, Dates A Retenir, Luttes | Pas de Commentaire »

Chômage

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 5 août 2010

cgtconf2.gif 
28 juillet 2010  

+1.4% de seniors au chômage en juin

Rien ne sert de faire mentir les chiffres !

 

Nicolas Sarkozy aura beau annoncer que le chômage est derrière nous, rien ne fera mentir les chiffres.

Que représente la baisse de -0,3%, pour le mois de juin 2010, des demandeurs d’emplois en catégorie A (sans activité et à la recherche de tout type de contrat de travail), lorsque l’on enregistre en parallèle une hausse de +1,4% pour les plus de 50 ans inscrits en catégorie A, B ou C (sans activité ou en activité tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi) ?

Encore une fois, ce sont les seniors qui souffrent le plus de la dégradation de l’emploi, qui pourrait durer jusqu’en 2011, d’après l »Observatoire Français des Conjonctures Economiques.

Le projet de reculer l’âge de départ à la retraite de 60 à 62 ans est d’autant plus ahurissant, qu’il ne peut qu’amplifier ce phénomène ! Ces seniors pourraient, en effet, être au chômage deux ans de plus.

Quant aux demandeurs d’emploi inscrits depuis 1 an ou plus, leur nombre augmente de 0,9% au mois de juin, soit une hausse de 29,1% sur un an. N’oublions pas qu’un million de chômeurs vont arriver en fin de droits durant l’année 2010.

Qu’en est-il du Plan Rebond qui leur est destiné ? Sa mise en place patine. Alors que l’Etat s’était engagé à le mettre en place pour le mois de mai, il ne devrait vraiment démarrer qu’à la rentrée. A ce jour, la CGT, seule organisation à n’avoir pas validé le plan Rebond, constate que la mesure tourne à vide.

Et comment peut-on dire, que la situation des moins de 25 ans s’améliorerait avec une baisse de -0,7%, alors que cette diminution s’accompagne d’une précarité de l’emploi ? En effet, d’après une étude de l’Agence Centrale des Organismes de Sécurité sociale, au deuxième trimestre 2010, 62,2% des embauches sont des CDD de moins d’un mois.

On le voit, les problèmes de l’emploi, de sa qualité, des salaires et des retraites sont étroitement liés et c’est pour cela que la CGT appelle tous les salariés, les demandeurs d’emploi et les retraités à participer à la journée d’actions et aux manifestations du 7 septembre 2010.

Publié dans Actions_nationales, Dates A Retenir, Luttes, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Hausse tarifs EDF – NOME

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 5 août 2010

cgtnord1.jpg indecosa.jpg 
4 août 2010

LES TARIFS D’ÉLECTRICITÉ VONT AUGMENTER

POUR PERMETTRE LA CONCURRENCE !

 

Le gouvernement vient d’annoncer une hausse des tarifs d’EDF de 3,5% pour les particuliers et de 4,5% à 5,5% pour les entreprises, se justifiant par les nécessaires investissements à venir…

A terme, l’usager peut s’attendre à des hausses substantielles de sa facture, comme cela s’est déjà produit pour le gaz. Pour rappel, après les 9,7 % du 1er avril, c’est une ponction supplémentaire de 4,7 % au 1er juillet.

Que se cache t-il derrière cette décision arbitraire ?

L’hémicycle de l’Assemblée nationale a voté le projet de loi dit « Nome », soit la Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité, loi qui devrait être applicable au 1er Janvier 2011.
Constatant que la concurrence ne fonctionne pas – plus de 96 % des Français restent fidèles à l’opérateur historique (EDF) -, le gouvernement a décidé de la créer… artificiellement. C’est ainsi qu’à partir du 1er janvier 2011, EDF aura obligation de revendre à ses concurrents jusqu’à 25 % de sa production d’électricité.
Un véritable hold-up ! Les fournisseurs d’électricité vont se voir offrir un quart de la production, que les Français ont déjà payé avec leurs factures, pour qu’ils puissent réaliser des profits, au seul bénéfice de leurs actionnaires. C’est une première d’obliger une entreprise, dans le monde de la concurrence libre et non faussée, à céder une partie de ses atouts à des concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’électricité !

Trois points cruciaux sont en question :

  • Point n° 1: les tarifs

Les tarifs vont mathématiquement augmenter puisqu’il est reconnu que la concurrence ne peut s’exercer parce qu’ils sont trop bas. Quelque soit le prix de rachat, tous les fournisseurs chercheront à faire une marge. Cela touchera lourdement tous les usagers et risque de porter un coup supplémentaire au secteur industriel, déjà mal en point, quand on sait que le prix de l’électricité est un facteur important de localisation industrielle. L’originalité de la France dans cette affaire, c’est d’accepter d’auto saborder son avantage compétitif et son système électrique !

  • Point n° 2: les investissements

Les fournisseurs profiteront de la manne nucléaire sans aucun investissement. On a vu ce que cela a donné il y a plusieurs années en Californie avec la grande panne électrique. Là-bas comme ailleurs, l’Etat s’est réapproprié le secteur. Quant à nous, nous faisons l’inverse, nous privatisons à tour de bras !

  •  Point n° 3 : la clause de destination

La loi stipule que les fournisseurs accédant à la « rente nucléaire » devront justifier d’un portefeuille de clients équivalent sur le territoire national.
Tout le monde sait pertinemment que cette clause ne tient pas juridiquement, et qu’au moment opportun elle sera remise en cause et permettra à n’importe quel fournisseur d’aller spéculer partout en Europe.
Va-t-on finir par réaliser que la concurrence sur un produit qui ne se stocke pas et se transporte mal est une aberration ?

Le résultat de ce mauvais compromis risque de mettre à mal, non pas l’entreprise EDF mais toute l’organisation du secteur électrique.

Cette augmentation est d’autant plus insupportable dans un contexte de crise économique avec comme première conséquence, la perte de pouvoir d’achat des ménages.

Publié dans PRECARITE | Pas de Commentaire »

Manifestation contre le national-Sarkosisme

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 5 août 2010

A l’appel de 49 organisations 

( Maubeuge 14 heures le 4 septembre 2010 devant la Stèle des 93,  place de la Mairie)

Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité

Communiqué commun

nopasaran1.jpgUne avalanche de discours et d’annonces provocatrices s’est abattue depuis plusieurs jours sur notre pays. Jusqu’au plus haut niveau de l’Etat, on entend des propos qui étaient jusqu’à présent l’apanage de l’extrême droite.

Le président de la République, lui-même, montre du doigt des communautés et des groupes sociaux entiers, stigmatise les Roms, les Gens du voyage, les étrangers, les Français qui ne sont pas « de souche », les parents d’enfants délinquants, etc. Ce faisant, il ne lutte en rien contre la délinquance, qui est répréhensible pour tout individu sans distinction de nationalité ou d’origine : il met délibérément en cause les principes qui fondent l’égalité républicaine, alors que déjà une crise sociale et économique d’une extrême gravité menace la cohésion de la société tout entière.En quelques jours, les plus hautes autorités de l’Etat sont passées de l’exploitation des préjugés contre les Gens du voyage au lien, désormais proclamé, entre immigration et délinquance, puis à la remise en cause de la nationalité française dans des termes inédits depuis 1945. Ce qui est à l’œuvre dans cette démarche s’inscrit dans une logique de désintégration sociale porteuse de graves dangers.Il ne s’agit plus du débat légitime en démocratie sur la manière d’assurer la sûreté républicaine, mais bien d’une volonté de désigner comme a priori dangereuses des millions de personnes à raison de leur origine ou de leur situation sociale. Quelle que soit la légitimité que confère l’élection, aucun responsable politique n’a reçu mandat de violer les principes les plus élémentaires sur lesquels la République s’est construite.Parce que le seuil ainsi franchi nous inquiète pour l’avenir de tous, nous, organisations associatives, syndicales et politiques diverses mais qui avons en commun l’attachement aux principes fondamentaux de la République laïque, démocratique et sociale, rappelons avec force que l’article 1er de la Constitution « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion », et que toutes propositions qui méconnaîtraient cette règle fondatrice de la démocratie constituent une atteinte à la paix civile.Nous n’accepterons sous aucun prétexte que le nécessaire respect de l’ordre public soit utilisé pour créer des distinctions entre les habitants de ce pays et désigner des boucs émissaires.Nous appelons donc l’ensemble des citoyens de ce pays à manifester publiquement leur opposition aux stratégies de stigmatisation et de discrimination et aux logiques de « guerre » qui menacent le vivre ensemble. A cet effet, nous proposerons dans les prochains jours à la signature en ligne un « Appel citoyen » refusant toute politique de la peur ou de la haine. Et nous appelons à un grand rassemblement citoyen à l’occasion du 140e anniversaire de la République, le samedi 4 septembre Place de la République à Paris, à 14h00, et partout en France, pour dire ensemble notre attachement à la liberté, à l’égalité et à la fraternité qui sont et qui resteront notre bien commun.

Signataires : AC ! Agir ensemble contre le chômage, Les Alternatifs, Les amoureux au banc public, Association de défense des droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM), Association France Palestine Solidarité (AFPS), Association des Marocains en France (AMF), Association nationale des Gens du voyage catholiques (ANGVC), Association républicaine des anciens combattants (ARAC), ATTAC, Autremonde, Cedetim, Confédération française démocratique du travail (CFDT), Confédération générale du travail (CGT), La Confédération Paysanne, La Cimade, Le Cran, Droit au logement (DAL), Emmaüs France, Europe Ecologie, Fédération pour une alternative sociale et écologique (Fase), Fédération des associations de solidarité avec les travailleurs immigrés (FASTI), Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS), Fédération SUD Education, Fédération syndicale unitaire (FSU), Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR), FNASAT-Gens du voyage, Fondation Copernic, France Terre d’Asile, Gauche unitaire, Groupe d’information et de soutien des immigrés (GISTI), Les Jeunes Verts, Ligue des droits de l’Homme (LDH), Ligue de l’enseignement, Marches européennes, Médecins du Monde, Le Mouvement de la Paix, Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), le Parti communiste français (PCF), le Parti de Gauche, le Parti socialiste (PS), Réseau d’alerte et d’intervention pour les droits de l’Homme (RAIDH), Réseau Education Sans Frontière (RESF), SNESUP-FSU, SOS Racisme, Syndicat des avocats de France (SAF), Syndicat de la magistrature (SM), Union syndicale Solidaires, Les Verts.

Publié dans Dates A Retenir, Luttes | Pas de Commentaire »

12345
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo