• Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

Mobilisation 7 septembre – 59

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 23 juillet 2010

cgtnord2.jpg
UD CGT 
 

Le 13 juillet, plus d’un millier de participants aux 5 rassemblements organisés dans le département.

PAS de trêve pendant la période estivale si l’on veut gagner sur le dossier des Retraites !

Deux mois pour réussir le nouveau rendez-vous de lutte du 7 septembre prochain dont l’ampleur se doit d’être exceptionnelle, tant par la mobilisation dans les manifestations, que par les taux de grévistes !!

 

Point sur la préparation de la journée du 7 septembre

Unions locales

Dispositif de préparation

Armentières 3 bus (Hazebrouck, Bailleul Armentières.
Manifestation locale à Armentières le 7 au matin.
Diffusion d’un tract les 2 et 6 septembre.
Denain 1 bus
Halluin 2 bus
Lille Assemblée générale des syndicats le 2 septembre.
Information Braderie de Lille : « Courir pour la Retraite »
Le 4 septembre : à l’occasion de la Braderie de Lille,
l’Union locale s’inscrit pour participer à la course à pied (10 kms)
qui ouvrira la Braderie
(rens. tél. 03 20 86 11 00).
Maubeuge Assemblée générale le 24 août 
2 bus pour Lille
Manifestation locale à Maubeuge le 7 au matin
Seclin 1 à 2 bus.
Diffusion d’un tract le 6 août ainsi que les 3 et 7 septembre matin

A ce jour, carter20et20v1.jpg32 000 signatures recensées par l’UD CGT Nord, plus de 553 000 au niveau national,
L’action Cartes Pétition continue pendant l’été !

 


 

Publié dans Actions_régionales, Luttes, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Retraites… grande fébrilité du gouvernement

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 22 juillet 2010

L’Humanité – 21 juillet 2010 L’Humanité - 21 juillet 2010 

   

Entretien avec Bernard Thibault

Le secrétaire général de la CGT estime que le gouvernement sera contraint de bouger. Il se montre confiant dans la mobilisation du 7 septembre pour «bousculer» la réforme.

   

L’examen de la réforme commence à l’Assemblée nationale. La façon dont 
il s’engage permettra-t-elle
un vrai débat ?

Bernard Thibault. La forme retenue est dans la droite ligne de ce qu’on a connu depuis le début du processus de la «réforme» des retraites : une concertation mais pas de négociation, la présentation d’un projet le 20 juin, quelques jours avant les congés d’été, un Conseil des ministres un 13 juillet, en plein congés, et une commission des Affaires sociales à huis clos. C’est le signe d’une difficulté pour le gouvernement à assumer les choix qu’il va défendre en septembre.

Vous n’avez pas l’espoir que
la commission présente un projet un peu modifié ?

Bernard Thibault. Ça ne semble pas être l’orientation politique retenue à ce stade. La consigne semble donnée par l’Élysée de ne pas engager les choses sérieuses dès maintenant. Ça ne veut pas dire qu’on ne soit pas à la merci 
de manœuvres. Mais, d’après moi, le gouvernement, très conscient 
du climat social qui entourera 
le débat parlementaire 
de septembre, attend le dernier moment pour savoir s’il doit bouger et sur quoi.

Mais Éric Woerth et Nicolas 
Sarkozy répètent qu’il peut 
y avoir des changements sur 
la pénibilité, les carrières longues, les polypensionnés. Vous les rencontrez, est-ce que vous percevez des évolutions ?

Bernard Thibault. Non ! Aujourd’hui, il n’y a absolument aucun mouvement particulier sur quelque paragraphe que ce soit du texte, y compris ceux énoncés par le président de la République. Ça relève à mon avis du besoin de communication politique parce que le projet du pouvoir est largement rejeté. En même temps, je l’interprète comme des points marqués sur le caractère injuste de cette réforme et le fait que le gouvernement ne pourra pas présenter son texte en totalité 
dans sa version actuelle. 
Je ne sais pas sur quoi il sera contraint de bouger mais 
la mobilisation l’oblige déjà 
à communiquer sur des évolutions possibles. Mais il y a loin 
de la coupe aux lèvres et on ne va pas laisser de faux espoirs sur 
la seule base de la communication gouvernementale.

Vous remettez donc en cause l’ensemble de la réforme…

Bernard Thibault. Oui, parce que 
ce n’est pas une réforme des retraites mais un plan d’économie sur les futures retraites à verser. Et il n’y a pas de débat réel 
sur les différentes options. Nous sommes par exemple les premiers à considérer qu’il faut améliorer le taux de remplacement et donc débattre de l’évolution des droits actuels. Nous considérons 
que la précarité génère une baisse des pensions et nous aimerions débattre de cette question. Ce débat nous est refusé. Ce plan d’économie sur le dos des salariés consiste à verser les retraites plus tard, c’est pourquoi on joue 
sur l’âge légal de départ, et à partir de là tout en découle. C’est cette approche qu’il faut absolument bousculer.

Le débat refusé, ça veut dire
que c’est plié ?

Bernard Thibault. Absolument pas ! Ce qui me rend confiant, c’est l’immense succès de la journée de mobilisation du 24 juin. Une mobilisation exceptionnelle 
si on considère le calendrier. 
Ceux qui étaient mobilisés 
le 24 juin le resteront début septembre. Et ça continue 
puisque nous en sommes 
à 580 000 signatures sur la pétition 
de la CGT. Le rendez-vous
du 7 septembre est connu, c’est devenu un sujet de conversation 
et je pense que le gouvernement sera une nouvelle fois surpris.

Mais le président de la République assure que, quel que soit le nombre de manifestants, ça ne changera rien.

Bernard Thibault. C’est une posture qui n’est pas très originale. J’ai entendu ça à plusieurs reprises sous différents gouvernements. Cela vise à dissuader de manifester mais c’est surtout le signe d’une grande fébrilité.

Entretien réalisé par Olivier Mayer

Publié dans Actions_nationales, Dates A Retenir, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

La retraite à la carte, en marche vers la capitalisation !!!!

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 21 juillet 2010

cgtuldemaubeugeetenvironscopie.jpg 

Notre députée, en ambassadrice de la CFDT à Paris, est d’accord pour une retraite à la carte  » le cotiser plus pour gagner plus » ressemble étrangement à la retraite par capitalisation ou seuls les salariés riches auront une retraite digne…Tant pis pour les autres, les smicards et les faibles salaires qui devront eux travailler plus longtemps faute de pouvoir cotiser suffisament …

En 2003, la Cfdt avait déjà négocié avec un gouvernement libéral, les retraités aujourd’hui en voient les conséquences !

casseretraite1.jpg 
________________________________________

CFDT et Christine Marin : des divergences « enrichissantes » sur les retraites
mercredi 21.07.2010, 05:08 – La Voix du Nord

La CFDT espère que la rencontre avec la députée permettra de faire remonter des propositions d’amendement au projet.

| SOCIAL |

« Le dialogue social ne peut que faire avancer les choses »,

rapporte Christine Marin.. Suite à la réforme annoncée des retraites, une délégation de la CFDT s’est rendue hier à la permanence de la députée de la 23e circonscription pour « expliquer le fond de notre projet alternatif », explique Yannick Ghoris, secrétaire régional. Il ajoute : « Le débat était riche malgré des divergences. Certainement parce qu’elle a reconnu qu’il y avait un travail de fond, que ce n’était pas de la contestation mais de la construction et des propositions. » La députée a reconnu que l’idée d’informer le salarié de ses droits à la retraite sur sa fiche de paie était « pleine de bon sens », et que « si la personne travaille et cotise plus qu’une autre, c’est normal qu’elle gagne plus ». Cette mesure d’équité et d’égalité entre les retraites est en effet une mesure avancée par la CFDT : « On préconise une retraite à la carte. Si une personne estime qu’elle a assez travaillé pour sa retraite, elle peut partir. » Mais les moyens de mettre la réforme en place divergent. Le financement par exemple, qui dans le projet du gouvernement repose à 85 % sur les salariés, est contesté par la CFDT. Et la manière dont vont être définis la pénibilité et le régime des poly-pensionnaires (ceux qui cotisent à la fois dans le privé et dans le public) pose toujours problème.

Si les revendications du syndicat ne sont pas étudiées, Mme Marin s’engage à en « informer la commission des affaires sociales ».

M. B.

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

UE – Déficits publics, salaires des fonctionnaires, hausses TVA

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 21 juillet 2010

cgtuldemaubeugeetenvirons1.jpg

Les plans de rigueur dans l’UE

  • destructions des postes de fonctionnaires
  • casse des Services Publics
  • travailler plus pour gagner moins!

Tableau élaboré par l’UL de Douai mettant en évidence la politique commune des pays de l’UE UE - Déficits publics, salaires des fonctionnaires, hausses TVA dans Actions_européennes Mini-puces-11 rigueurue211.pdf

Tous ensemble à Bruxelles le 29 Sept !!

Manifestation contre l’austérité en Europe et les remises en cause des retraites

Publié dans Actions_européennes, Dates A Retenir, PRECARITE, Retraites | Commentaires fermés

La Bolivie est une démocratie

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 juillet 2010

PUISQU’ON VOUS L’DIT !
mardi 20.07.2010, 05:07 – La Voix du Nord

La Bolivie, paradis des retraités ?

En Bolivie, Evo Morales devrait faire voter une loi qui abaisse l’âge de la retraite de 65 à 58 ans, voire peut-être même à 56. Christine Marin se l’est vu rappeler par la CGT, via un mail intitulé « la retraite à 58, voire 56, c’est fait ! », tiré du blog de l’Union locale CGT. L’Amérique latine serait donc source « d’inspiration » de l’organisation syndicale. Mais sais-t-elle que depuis les tensions qui ont opposé le président bolivien Evo Morales aux gouverneurs des régions autonomistes, un couvre-feu a été décrété dans le nord du pays, de 22 h à 6 h du matin. De quoi relativiser, non ?

_________________

Evo Morales a été élu démocratiquement et confirmé par référendum à 60 %. Des gouverneurs ultra-capitalistes et pro-étasunien, des provinces les plus riches contestent ses réformes sociales dans un déni de démocratie, la VDN serait-elle pour l’autonomie des provinces ? Quelle serait la réaction de Madame Marin et Monsieur Sarkozy si la Bretagne et la Corse revendiquaient par référendum local leur autonomie….

arton15411.jpg

      

Voir ci-dessous l’excellent article de Danielle Mitterrand

« « On peut tuer une démocratie aussi par la désinformation. Non, Evo Morales n’est pas un dictateur. Non, il n’est pas à la tête d’un syndicat de trafiquants de cocaïne. Ces images caricaturales sont véhiculées chez nous sans la moindre objectivité, comme si l’intrusion d’un président indigène et la montée en puissance de citoyens électeurs indigènes étaient insupportables, non seulement aux oligarchies latino-américaines, mais aussi à la presse bien pensante occidentale. » Danielle Mitterrand… »     

Lire la suite

Publié dans Actions_locales, monde | Pas de Commentaire »

Christine marin s’entête, tous à sa permanence le 7 septembre

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 juillet 2010

Posté par Cgt Action sociale Sambre Avesnois le 20 juillet 2010

Madame la députée ne veut pas rencontrer les salariés en lutte et s’entête à vouloir voter une réforme nuisible à leur santé, à l’emploi etc…

Par trois fois elle était absente de sa permanence,.. pourtant elle est classée dans la VDN dans la liste des députés les moins présents à l’assemblée nationale.

Il semblerait que nos rassemblements devant sa permanence la poussent à se rendre dans la capitale. Peut-être pour échapper à la colère des salariés à moins que ce ne soit à la demande de ses amis du MEDEF (sic)… Elle veut bien nous rencontrer en catimini pour nous dire qu’elle se pliera à la volonté du capital.

En 2003, la négociation sur les retraites par François Chéréque a conduit à des pertes de revenus importantes pour les salariés et Madame voudrait bien recommencer…

Pour nous c’est NON !

Nous vous donnons donc Rendez-vous dans la Lutte devant la permanence de notre chère Députée qui semble avoir oublié que c’est par le peuple qu’elle est élue et pas par les amis de Laurence Parisot !

A bon entendeur salut !

aujourdhuilacgtneserapasdansle559922.jpgmaubeuge@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »    

Article de la VDN

Aujourd’hui, la CGT ne sera pas dans le bureau du député Christine Marin

mardi 20.07.2010, 05:07La Voix du Nord

 Mardi dernier, une intersyndicale s’était rendu dans les locaux de la députée, Christine Marin.

|  ON EN PARLE |

Ce matin, seul des représentants de la CFDT seront reçus par Christine Marin. Dimanche, par le biais d’un courrier électronique, la CGT a finalement refusé la rencontre proposée mardi dernier par la députée de la 23e circonscription pour évoquer la réforme des retraites.

PAR NATHALIE WAROUX

Mardi dernier, une intersyndicale avait pris possession de la permanence du député, Christine Marin, pour évoquer la réforme des retraites.

Devant l’absence de celle-ci (retenue à l’Assemblée nationale), son attaché parlementaire avait réussi à « négocier » avec tous les représentants syndicaux un nouveau rendez-vous… prévu aujourd’hui, mardi. Seulement voilà, dimanche par le biais d’une lettre ouverte envoyée via l’Internet, la CGT a fait savoir qu’elle n’honorerait pas le rendez-vous. « Nous avions déjà évoqué ce jour-là (ndlr : mardi dernier) que cela ne nous intéressait pas », plaidait hier le représentant syndical CGT, Fabrice Preux, nous préférons la rencontrer lors des journées de lutte contre la réforme, comme celle du 7 septembre ». Pour l’heure, l’homme estime qu’il n’est plus temps de discuter ou de négocier mais de passer à l’action, aussi « exige-t-il » de la députée qu’elle se « conforme à la position de la population Sambre-Avesnoise, qui est hostile à cette réforme, en votant non ! »

« Ce n’est pas une manière de discuter »

Voilà qui est bien mal connaître Christine Marin dont la réaction ne s’est pas fait attendre. « Je ne suis pas à la botte du syndicat CGT , expliquait-elle hier, je vais voter cette loi, car si l’on veut sauvegarder les retraites on doit faire quelque chose.

 » « Ce n’est pas une manière de discuter, surenchérit la députée, choquée par la teneur du courrier reçu, je ne marche pas à coup de réélection », explique-t-elle en réponse à la menace de la CGT formulée de la sorte : « Si vous votez en faveur de cette loi, nous ferons tout pour que vous puissiez bénéficier d’une retraite anticipée en 2012… » Et pas question pour elle non plus de rencontrer la CGT le 7 septembre, comme demandée par l’organisation syndicale, à l’occasion d’une manifestation prévue devant sa permanence. •

Publié dans Actions_locales, Luttes | 1 Commentaire »

UE – Retraites

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 20 juillet 2010

Patrick Le Hyaric – 20 juillet 2010

Ce que cache la contre-réforme sarkozyste

est écrit dans le livre vert européen sur les retraites

extraits

« Le livre vert de la Commission de Bruxelles est une étape supplémentaire dans la proposition de casse des systèmes de retraite. Il survient sur fond de démolition des systèmes de retraite issus des lendemains de la libération dans la plupart des pays européens. Sans doute la Commission tente-t-elle ainsi de conforter les gouvernements à qui elle demande sans cesse de réduire les dépenses publiques et sociales. Elle veut du même coup essayer de contre-carrer les mouvements sociaux qui se développent dans la plupart des pays européens. »
(…)
Tout l’argumentaire déployé par le pouvoir ne vise qu’à cacher le projet fondamental : livrer la retraite et la protection sociale aux requins de la finance qui, dans la crise, sont à la recherche de lieux de profits supplémentaires sur le dos des peuples… »

Article complet, ICI

Publié dans Luttes, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

Lettre ouverte députée maubeuge

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 18 juillet 2010

cgtconf3.gif

LETTRE OUVERTE    

Madame la Députée, via votre attaché, vous nous avez proposé une rencontre ce mardi. La Cgt refuse de vous rencontrer en dehors des journées de luttes contre la réforme des retraites ! 

Il n’est pas question pour nous de négocier ou de discuter un recul social ! Vous avez été élue par la population du bassin de la Sambre qui est majoritairement opposée à cette réforme !

L’ensemble des organisations syndicales CGT, FO, SUD, CFDT, CFTC, FSU vous ont exprimé leurs désaccords !

Votre gouvernement s’entête malgré l’ampleur de la manifestation du 24 juin, sur son projet de recul social dont le seul but et de plaire au capital et au Medef.

Nous exigeons donc de votre part un vote non à l’assemblée nationale dans l’intérêt de la population de la Sambre, c’est le seul but de notre présence devant votre permanence ! 

Votre choix est soit de voter en faveur des populations qui vous ont élues, soit de voter en faveur du capital et du Medef !

Le 7 septembre 2010, nous organiserons une grande manifestation unitaire devant votre permanence et nous continuerons la lutte jusqu’au retrait du projet de loi !

Soyez assurée que si vous voter en faveur de cette loi nous ferons tout pour que vous puissiez bénéficier d’une retraite anticipée en 2012 !

La colère gronde en Sambre-Avesnois comme dans tout le pays, vous ne pouvez plus être sourde et agir contre vos électeurs !

Si vous avez l’intention de rencontrer la Cgt, se sera avec les travailleurs et la population le 7 septembre

Veuillez agréer nos sincères salutations

Pour la Cgt,
Preux Fabrice

Publié dans Actions_locales, Luttes | 2 Commentaires »

Mobilisation 7 septembre 2010 à Béthune

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 18 juillet 2010

UL BETHUNE

EXTRAIT DU TRACT 

« La « peopolisation » des magouilles politico-financières, partie émergente de l’iceberg de la corruption, démontre les réalités des revenus annuels du capital en France qui s’élèvent à 240 milliards d’euros. Mais attention à la montée de la peste brune qui voudra laver plus blanc que blanc dans « le tous pourris » (sauf eux…et pourtant… !)

Tout ce tintamarre médiatique masque une terrible réalité des conditions de vie et de travail pour des millions de salariés, de retraités, de sans-emplois…

car :

  • Qui parle des 50% de travailleurs dont les revenus sont inférieurs à 1500 euro bruts alors que chaque salarié des industries rapporte en moyenne 36 000 euros ?

  • Qui parle du million d’emplois disparus en 2009 par les plans de restructuration et de destruction des industries et du service public ?

  • Qui parle des casses des conquis sociaux dans les entreprises pour satisfaire les appétits voraces des actionnaires ?

  • Qui parle des milliers d’accidents du travail, dont plus de 500 sont mortels chaque année ?

  • Qui parle de l’augmentation sans précédent des maladies professionnelles qui causent des milliers de morts ?

  • Qui parle de la profonde précarité qui s’installe et qui devient comme ordinaire pour les chômeurs ou les salariés en contrat instable, notamment pour les femmes ?

  • Qui parle du désespoir d’une population au bord de l’asphyxie financière ?…. »

Mobilisation 7 septembre 2010 à Béthune dans Luttes Mini-puces-114p0709a4colorulbthune11.pdf

Publié dans Luttes, PRECARITE, Retraites | Commentaires fermés

Pour le pouvoir de vivre !

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 17 juillet 2010

http://www.dailymotion.com/video/xe0mst

C’est pas fini, ça commence…, signez la pétition

Publié dans Luttes, PRECARITE, Retraites | Pas de Commentaire »

12345
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo