• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 3 mai 2010

Electricité – Gaz

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 3 mai 2010

CGT Unitaire USTL 

À cette date le marché de l’électricité et du gaz est ouvert à la concurrence de part la volonté de nos «dirigeants » et de Bruxelles et beaucoup de monde risque de se faire piéger.

Un premier conseil :

ne cédez pas aux sirènes téléphoniques et autres démarchages commerciaux, même de la part d’EDF et/ou de Gaz de France

(…)

Electricité - Gaz dans Actions_nationales Mini-fleches-6 4 pages à diffuser largement autour de vous  pdf dans PRECARITE adiffuserlargementautourdevous1.pdf 

Publié dans Actions_nationales, PRECARITE | Pas de Commentaire »

1er mai 2010 – Fabrice Preux

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 3 mai 2010

Intervention de l’Union locale CGT Maubeuge et environs  

Marchandisation du secteur social et médico-social
Réponse aux besoins des usagers et des salariés

fabricepreux2.jpgLa loi « hôpital, patients, santé et territoire » (HPST) a des conséquences pour l’action sociale et médico-sociale. Comme pour la Santé, elle renforce la marchandisation du secteur. Conjuguée à la Révision Générale des Politiques Publiques (R.G.P.P.) et à la réforme des collectivités locales, cette loi va accentuer le transfert de charges de l’État et de l’Assurance Maladie vers les collectivités locales, par conséquent, vers les citoyens contribuables.

La « gouvernance » des Agences Régionales de Santé (A.R.S.) introduit une procédure d’appel à projet « à travers la commission de sélection d’appel à projets »   ouvrant ainsi la voie vers l’économie marchande. Avec le mode de « gouvernance » anti-démocratique des ARS, aucune place réelle et équilibrée n’est laissée aux représentants des usagers, aux représentants des associations gestionnaires et aux représentants des organisations syndicales de salariés.

Ajoutant aussi les « outils modernes » que sont les C.P.O.M. (contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens), les G.C.S.M.S. (groupements de coopération sociaux et médico-sociaux), la mise en place des pôles dans les associations, la mutualisation des moyens et le recentrage sur le « cœur de métier », la gouvernance tarifaire, la gouvernance associative, le renforcement des organigrammes des directions générales et la G.P.E.C. (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) qui vont permettre de faire des « économies d’échelle ».

Les usagers font déjà les frais de ces « réformes » dans la réponse à leurs besoins, que ce soit du côté du service public ou des associations gestionnaires ayant missions de service public. Les salariés deviennent la variable d’ajustement afin d’abaisser le coût du travail. Pour cela, sont organisés la flexibilité, la polyvalence, le glissement de tâches. Les conditions de travail sont déplorables, dans beaucoup d’endroits, et le contenu professionnel se dégrade fortement, un peu partout…

Cette loi HPST change aussi totalement les procédures d’autorisation, d’habilitation, de financement et d’évaluation des établissements. Elle a un impact sur les pratiques professionnelles, le sens du travail éducatif et social, et elle démantèle les garanties collectives.

Fabrice Preux

Publié dans Actions_locales | Pas de Commentaire »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo