Motion aux élus de l’AMVS

Posté par cgtmaubeugeenvirons le 6 avril 2010

 Maubeuge, le 19 mars 2010

Motion

Aux élus de l’agglomération Maubeuge Val de Sambre

Mesdames et messieurs les élus de l’AMVS, l’ensemble des syndicats CGT privés et publics de la Sambre dénonce depuis plusieurs années les financements par l’argent public des grosses entreprises privés et notamment par votre institution.

A titre d’exemple, Maubeuge Constructions Automobiles a perçu un million d’euros sans créer aucun emploi et au contraire a supprimé l’équipe intérim, pourtant le groupe Renault est largement bénéficiaire distribuant de confortables dividendes à ses actionnaires.

Il en va de même pour le groupe AREVA qui a perçu 850 000 euros alors qu’il annonce des bénéfices records.

Ces aides publiques considérables versées depuis des années ne créent aucun emploi et sont souvent des effets d’aubaine pour les grands groupes capitalistes.

Ces mêmes groupes détruisent des emplois dans toute la France et le tissu industriel du pays en délocalisant leurs productions.

Dans un même temps, ce sont plus de deux milles emplois publics qui manquent en Val de Sambre, réduisant la qualité des services aux populations, pourtant en grande difficulté.

Par exemple, l’offre kilométrique du réseau de transports en commun est plus qu’insuffisante, les 700 000 kilomètres supplémentaires prévus sur le réseau STIBUS ne sont pas réalisés. L’extension du réseau avec VIAVIL s’étant réalisé sans concertation préalable et sans volonté politique de se donner les moyens financiers dès 1998, a généré des sous effectifs patents, des conditions de travail fortement dégradés, un renouvellement du parc de véhicule très en retard et partiel, un réseau à deux vitesses , une tarification ne répondant pas aux besoins des usagers,

Également, le réseau ferroviaire de la ligne Jeumont-Lille ne correspond plus aux besoins de notre époque, avec un trajet durant plus d’une heure trente.

Les emplois associatifs de missions de services publics manquent aussi cruellement tant dans le domaine de la santé que de l’action sociale.

La Révision Générale des Politiques Publiques du gouvernement SARKOSY atomise tous les services publics, Fonction publique territoriale, Poste, CAF, Education Nationale, Energie, Transport, Santé, Sécurité sociale, retraite etc…

La CGT lutte partout dans le pays contre ses politiques en faveur du grand capital. Nous pouvons citer l’exemple de Total à Dunkerque, la lutte des postiers, des cheminots, des personnels de l’éducation nationale.

Si nous luttons et dénonçons la politique du gouvernement de droite, au niveau national, nous dénonçons également au niveau des régions, des départements, et des communautés d’agglomération, des politiques similaires par les aides aux privés et ceci souvent au détriment des services publics et associatifs.

C’est pourquoi nous exigeons l’arrêt des financements publics aux entreprises privées, sans exigence sur l’emploi pérenne, les conditions de travail et la sécurité sociale professionnelle.

Nous demandons à ce que les fonds affectés à ces aides soient transférés vers le développement des transports en commun, des services de santé et d’action sociale, pour un service public de qualité, et des emplois pérennes.

Nous exigeons le développement du service des bus avec les 700 000 kilomètres manquant et des infrastructures, l’arrêt de la mise en concurrence sur le marché de la mission de service public STIBUS.

La mise en place du TERGV entre Jeumont et Lille doit se réaliser rapidement.

La prise en charge du déplacement du domicile travail des salariés publics ou privés par la collectivité ou l’employeur au vu du grenelle de l’environnement ; Le salarié n’ayant pas le choix de son lieu de travail

Les fonds versés par l’AMVS doivent être prioritairement affectés à l’aménagement de notre territoire, pour nos populations.

Nous exigeons également au nom d’une vraie démocratie participative et sociale la présence des organisations syndicales de salariés avec de vrais pouvoirs décisionnels, dans les diverses assemblées de l’agglomération.

La CGT mettra tout en œuvre pour que l’argent des concitoyens servent réellement les populations, nous aurons sans cesse de lutter contre toute politique, d’où qu’elle vienne, qui aurait pour effet de ne bénéficier qu’au groupe capitaliste pourtant responsable de la crise économique et sociale.

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | You're on my official's WEB...
| air du temps
| hikmaphilo